Nous choisissons les services que nous recommandons de manière indépendante. Lorsque vous cliquez sur un lien partenaire, nous touchons parfois une commission.

Les meilleurs logiciels de facturation en 2024

Comparez et choisissez le logiciel de facturation le plus adapté à vos besoins et votre statut juridique. Découvrez comment choisir le meilleur logiciel de facturation grâce à notre guide détaillé.

Les 35 meilleurs logiciels de facturation

Sage 50

La note independant.io est déterminée par notre équipe. Le score obtenu comprend plusieurs facteurs dont le prix, les avis clients et les services proposés (liste non exhaustive).

Sage 50 est une gamme de trois modules de gestion à la cartequi vous permet de gérer la comptabilité, la facturation, les stocks ou encore la relation client. Conçu et parfaitement adapté pour les indépendants et TPE, cet outil 100% en ligne possède une panoplie de fonctionnalités pour faciliter votre quotidien. Lire notre avis sur Sage 50

30 jours offerts
  • Gamme complète & modulable
  • Synchronisation bancaire
  • Paiement clients en ligne
30 jours offerts

sur le site sécurisé de Sage 50

Evoliz

La note independant.io est déterminée par notre équipe. Le score obtenu comprend plusieurs facteurs dont le prix, les avis clients et les services proposés (liste non exhaustive).

Evoliz est un logiciel de facturation simple présent sur le marché depuis 2011. Plutôt complet, il vous permet de gérer devis, factures mais aussi comptabilité dans une interface personnalisable et collaborative. Adapté aux indépendants, TPE-PME mais aussi associations. Lire notre avis sur Evoliz

30 jours offerts
  • 100% français, personnalisable, évolutif et collaboratif
  • Outil complet de gestion
  • Processus automatisés
30 jours offerts

sur le site sécurisé de Evoliz

Abby

La note independant.io est déterminée par notre équipe. Le score obtenu comprend plusieurs facteurs dont le prix, les avis clients et les services proposés (liste non exhaustive).

Abby est un logiciel de facturation pour les micro-entreprises. Très complet, il vous permet d’éditer vos devis et factures, de gérer votre comptabilité et d’effectuer vos déclarations. 25 000 micro-entrepreneurs ont déjà adopté ce logiciel tout-en-un. Lire notre avis sur Abby

Essai gratuit
  • Logiciel tout-en-un (facturation, compta, pilotage)
  • Synchronisation bancaire
  • Déclaration URSSAF en un clic
Essai gratuit

sur le site sécurisé de Abby

Freebe

La note independant.io est déterminée par notre équipe. Le score obtenu comprend plusieurs facteurs dont le prix, les avis clients et les services proposés (liste non exhaustive).

Freebe est un logiciel devis-facture pour les freelances auto-entrepreneur. On apprécie la synchronisation bancaire, la possibilité de faire ses déclarations URSSAF automatiquement et l'app mobile. Lire notre avis sur Freebe

60 jours offerts
  • Logiciel devis & facturation très complet
  • 60 jours OFFERTS avec le code INDE60
  • Intégration avec votre banque
60 jours offerts

sur le site sécurisé de Freebe

Tolteck

La note independant.io est déterminée par notre équipe. Le score obtenu comprend plusieurs facteurs dont le prix, les avis clients et les services proposés (liste non exhaustive).

Tolteck est un logiciel de facturation dédié aux artisans, dont les fonctionnalités spécifiques (modèles de matérieux, d'ouvrages...) lui ont déjà permis de convaincre plus de 14 000 artisans qui l’utilisent au quotidien pour gérer leur activité. Lire notre avis sur Tolteck

30 jours offerts
  • Accessible sur tous les appareils
  • Accessible même hors-ligne
  • Très simple et efficace pour la facturation BTP
30 jours offerts

sur le site sécurisé de Tolteck

Tiime

La note independant.io est déterminée par notre équipe. Le score obtenu comprend plusieurs facteurs dont le prix, les avis clients et les services proposés (liste non exhaustive).

Tiime est un logiciel de facturation intuitif et performant pour tous les entrepreneurs. Il dispose aussi d’un module de gestion des notes de frais, de la gestion des documents, d’outils de comptabilité et d’un compte bancaire professionnel. Lire notre avis sur Tiime

Essai gratuit
  • Outil complet de gestion avec compte pro inclus
  • 100% en ligne
  • Formule gratuite avec facturation illimitée
Essai gratuit

sur le site sécurisé de Tiime

Sellsy

La note independant.io est déterminée par notre équipe. Le score obtenu comprend plusieurs facteurs dont le prix, les avis clients et les services proposés (liste non exhaustive).

Sellsy est un logiciel de facturation tout-en-un, doté de fonctionnalités CRM, facturation, comptabilité et marketing. Édité par une entreprise française, il se destine aux PME, startups mais aussi aux plus grandes entreprises. Lire notre avis sur Sellsy

Essai gratuit
  • Logiciel complet : CRM, facturation, marketing et trésorerie
  • Made in France et données hébergées en France
  • Support client réactif et francophone
Essai gratuit

sur le site sécurisé de Sellsy

Axonaut

La note independant.io est déterminée par notre équipe. Le score obtenu comprend plusieurs facteurs dont le prix, les avis clients et les services proposés (liste non exhaustive).

Axonaut est un logiciel de facturation, permettant de gérer aussi CRM, la comptabilité, et la trésorerie. Dédié aux TPE et PME, ce logiciel Français possède même des fonctionnalités SIRH, le tout à un tarif abordable. Lire notre avis sur Axonaut

Profitez de -30%
  • Logiciel tout-en-un : CRM, facturation et comptabilité
  • Facile à prende en main
  • Support technique illimité (et en France)
Profitez de -30%

sur le site sécurisé de Axonaut

Obat

La note independant.io est déterminée par notre équipe. Le score obtenu comprend plusieurs facteurs dont le prix, les avis clients et les services proposés (liste non exhaustive).

Obat est un logiciel devis-facture, planification et pré-comptabilité dédiés aux artisans et TPE du BTP, vous permettant une facturation simplifiée et intuitive. Lire notre avis sur Obat

Essai gratuit
  • Interface intuitive
  • Bibliothèque Batichiffrage (en option)
  • Fonctionnalités de planification de chantiers
Essai gratuit

sur le site sécurisé de Obat

Costructor

La note independant.io est déterminée par notre équipe. Le score obtenu comprend plusieurs facteurs dont le prix, les avis clients et les services proposés (liste non exhaustive).

Costructor est un logiciel de devis et factures spécialiste du secteur du bâtiment. Il fait gager du temps aux artisans, TPE et PME du BTP qui veulent simplifier leur facturation et mieux gérer leurs chantiers. Lire notre avis sur Costructor

Essai gratuit
  • Multi-appareils et application mobile
  • Bibliothèque Batiprix (en option)
  • Signature électronique et paiement en ligne
Essai gratuit

sur le site sécurisé de Costructor

Logiciel de facturation : le guide pour bien choisir

Découvrez en détail dans ce guide tout ce qu’il faut savoir pour dénicher le logiciel de facturation le plus adapté à vos besoins. Focus sur les avantages de ce type d’outil, les fonctionnalités incontournables à prendre en compte, les critères de choix ou encore le prix.

Qu’est-ce qu’un logiciel de facturation ?

Un logiciel de facturation est un outil informatique qui permet de simplifier et d’automatiser la gestion commerciale d’une entreprise. Il permet notamment l’édition, la diffusion ou encore l’archivage des devis et factures dans son système comptable.

Le logiciel de facturation est-il obligatoire ?

Pas mal d’informations contradictoires circulent sur le sujet du logiciel de facturation obligatoire, notamment en raison d’évolutions législatives qui ont eu lieu ces dernières années.


À ce jour, n’importe quel professionnel indépendant peut utiliser un outil de facturation mais personne n’en est contraint légalement.

La seule exception reste les entreprises qui travaillent en BtoG, c’est-à-dire avec les collectivités, instutitutions, etc. Elles doivent en effet émettre et déposer leurs factures électroniques sur la plateforme Chorus Pro.

Pour les autres, utiliser un logiciel de facturation n’est pas encore obligatoire. Vous pouvez très bien choisir de faire vos factures sur papier, facturier, Excel ou Word. Mais même s’il n’est pas obligatoire, et même s’il existe des alternatives, le logiciel de facturation possède de nombreux atouts dont il serait dommage de se passer, comme nous le verrons par la suite.

Une précision quand même : afin de lutter contre la fraude à la TVA, la loi de finances 2018 impose aux commerçants assujettis à la TVA et qui utilisent un logiciel de caisse, que celui-ci soit certifié. Si vous utilisez un outil unique, pour l’encaissement et la facturation, seul le module relatif à l’encaissement doit avoir obtenu une certification. D’autre part, ces mêmes entreprises assujetties à la TVA et qui travaillent en BtoB sont concernées par la mise en place de la facturation électronique obligatoire. Ceci est toujours vrai début 2024.

Par ailleurs, le gouvernement a communiqué fin septembre 2023 le détail du passage à la facturation électronique. Le calendrier se décompose en 3 étapes, avec une première phase de test qui débutera en 2024. L’instauration complète de la facturation électronique est prévue pour 2026. À terme, ce sont donc toutes les entreprises qui devront impérativement utiliser un outil pour créer des factures électroniques.

À qui s’adresse un logiciel de facturation ?

Au-delà des obligations actuelles ou futures, toutes les entreprises peuvent trouver un intérêt à ces logiciels pour concevoir leurs factures, quels que soient leur taille ou leur statut.

  • Si vous dirigez une petite entreprise, l’automatisation du processus comptable et de la facturation de votre TPE vous aidera à dégager du temps libre. Vous pourrez consacrer plus de temps au développement de votre entreprise et à des tâches à plus haute valeur ajoutée pour votre business.
  • Si vous gérez une PME, un logiciel de facturation fait partie des outils indispensables. Centralisation des documents, suivi des statistiques, relances des impayés : encore une fois les automatisations vous permettent de gagner du temps sur des tâches chronophages de facturation d’une PME.
  • Les freelances, professions libérales, artisans solos apprécient de se libérer des tâches administratives, souvent très éloignées de leur cœur de métier.
  • Vous êtes micro-entrepreneur ? Des logiciels de facturation sont spécifiquement dédiés aux auto-entreprises. Même si votre gestion administrative et comptable est allégée, ces outils concentrent toutes les fonctionnalités utiles pour votre gestion et deviennent de vrais alliés au quotidien.

Pour y voir plus clair, voici un tableau récapitulatif des meilleurs logiciels de facturation et les entreprises auxquels ils s’adressent.

Marques Auto-entrepreneur
/ EI
TPE PME Association Quel secteur ?
Sage 50 Tous
Evoliz Tous
Abby Tous
Freebe Tous
Tolteck BTP
Tiime Tous
Sellsy Tous
Obat BTP
Axonaut Tous
macompta.fr Tous
Cegid Devis Factures Tous
INFast Tous
Costructor BTP
Sinao Tous
Henrri Tous
Factomos Tous (sauf BTP)
Comparatif des utilisateurs des meilleurs logiciels de facturation

Vous l’aurez compris, les logiciels de facturation sont utiles à tous les entrepreneurs. Mais un logiciel de facturation ne convient pas forcément à tous. Il s’agit en effet de trouver l’outil qui répond à vos besoins, aux caractéristiques de votre activité et de votre statut. Pour comprendre, regardons de plus près leur fonctionnement.

Comment fonctionne un logiciel de facturation ?

Les fonctionnalités d’un logiciel de facturation sont plutôt simples à représenter.

>


Un logiciel de facturation est un outil qui permet d’éditer des devis et factures, de les transmettre à vos clients et de les archiver.

Ils couvrent donc tout le processus de facturation. Plus précisément, parmi les fonctionnalités, on retrouve :

  • la création de modèles de factures personnalisés contenant vos informations professionnelles (comme le logo de votre entreprise) ;
  • l’émission et l’édition de devis et factures de façon automatisée ;
  • la gestion d’une base de données clients pour stocker et réutiliser les informations de vos clients ;
  • l’envoi des documents commerciaux par email, par partage, … ;
  • le suivi des devis et factures grâce à un tableau de bord (signature, paiement, relance, …) ;
  • l’archivage des documents ;
  • l’export des documents pour le traitement comptable.

Les automatisations sont au cœur de ces solutions, pour qu’en quelques clics, vous ayez géré la facturation de vos clients. Aux côtés de ces fonctions classiques, les logiciels de facturation en ligne incluent bien souvent d’autres fonctionnalités et modules de gestion. Nous y reviendrons.

Sage-50
Interface de Sage 50

C’est déjà un bon point pour ces outils, mais ce n’est pas leur unique force. Regardons de plus près tous leurs avantages.

Les avantages d’un logiciel de facturation

Respect de la réglementation

Commençons par un point que nous n’avons pas encore abordé, et qui est pourtant primordial.

En effet, une facture doit comporter un certain nombre de mentions légales obligatoires pour être valable, et cela qu’elle soit destinée à un particulier ou à un professionnel. Parmi celles-ci, on pourrait citer des mentions classiques (date d’émission de la facture, numérotation de la facture, identité de l’acheteur), et d’autres plus particulières à ne surtout pas oublier. Par exemple, la mention “TVA non applicable, article 293-B du CGI”, pour les micro-entreprises non assujetties à la TVA (jusqu’à un certain seuil de chiffre d’affaires).

Cela fait quand même pas mal de choses à penser lors de l’émission de vos factures et peut représenter un véritable casse-tête pour les non-initiés. Les risques ? Des sanctions pénales et financières pouvant aller jusqu’à 375 000€ d’amende si vos documents ne sont pas conformes.

>


Le logiciel de facturation est en mesure de s’adapter aux différentes évolutions législatives et ainsi, d’éditer des documents commerciaux conformes, vous assurant de respecter vos obligations légales.

En effet, la loi évolue constamment et de nouvelles réglementations, parfois complexes, peuvent pointer le bout de leur nez au fil des mois. Un logiciel de facturation est très utile à ce niveau-là. Il se charge de tout à votre place, en vous assurant un respect des règles élémentaires suivantes :

  • la présence de mentions légales obligatoires : taux de TVA, délai de paiement, indemnités de retard,… ;
  • l’attribution automatique de numéros de factures : avec des numéros uniques, suivant un ordre chronologique (finis les doublons par erreur !) ;
  • la suppression impossible d’une facture déjà établie : avec l’obligation de créer un avoir, comme l’oblige la loi.

Gain de temps

Nous l’avons vu, les nombreuses automatisations d’un logiciel devis et facture permettent d’aller plus vite dans l’édition et le traitement de vos documents. En plus des fonctions déjà citées, d’autres sont particulièrement efficaces pour gagner du temps :

  • toutes vos informations sont centralisées sur le même tableau de bord ;
  • les documents peuvent être transformés et passer d’un statut à un autre en quelques clics (un devis peut devenir très facilement une facture, par exemple) ;
  • vous pouvez automatiser des factures récurrentes (plus besoin de les créer de A à Z tous les mois) ;
  • certains outils permettent la signature en ligne des documents ;
  • les relances d’impayés sont envoyées automatiquement à une date définie ou après un certain délai ;
  • un logiciel peut être utilisé par plusieurs collaborateurs.

On peut aussi ajouter que le suivi de vos factures devient plus aisé. Certains logiciels permettent par exemple d’être notifié lors de l’ouverture d’un document par votre client, en incluant aussi un lien pour réaliser un paiement instantané.

Une gestion comptable facilitée

Un logiciel de facturation permet de faciliter le suivi de vos paiements, tout en simplifiant la gestion de votre comptabilité. À ce propos, si votre entreprise utilise un logiciel de comptabilité, sachez que certains outils de facturation permettent de s’y intégrer afin de centraliser toutes vos données financières.

Grâce à ces informations, vous êtes en mesure de :

  • vérifier le paiement des factures ;
  • gérer vos relances en cas de retards de paiement ;
  • suivre et mieux anticiper votre trésorerie.
Dashboard Freebe
Interface Freebe

La plupart des logiciels de facturation fournissent des données statistiques et financières accessibles en un clin d’œil sur votre tableau de bord : factures et devis édités, chiffre d’affaires et encaissements en cours ou à venir, … Ces éléments peuvent par ailleurs être consultés n’importe où et n’importe quand si vous optez pour un logiciel en ligne.

Réduction des erreurs

Dernier avantage, et pas des moindres : une solution de facturation limite le nombre d’erreurs que vous pourriez commettre sur vos documents. Si vous avez déjà eu l’occasion d’éditer vos factures à la main, vous voyez sûrement de quoi l’on veut parler.

Il suffit d’une simple erreur de calcul ou d’une faute de frappe pour rendre une facture caduque. En automatisant tout le processus de facturation, un logiciel limite nettement les erreurs. Il effectue tous les calculs à votre place, tout en vous indiquant si vous avez oublié de remplir certaines données (ex : quantité, prix, réduction etc.). Il vous fait donc gagner du temps, et la boucle est bouclée !

Les critères pour choisir un logiciel de facturation

Maintenant que vous êtes convaincu par l’intérêt des logiciels de facturation, comment choisir le vôtre ? Plusieurs critères vont vous permettre de trouver le meilleur logiciel de facturation pour votre situation et vos besoins.

Les fonctionnalités d’un logiciel de facturation

C’est le critère n°1, celui que vous devez évaluer en premier. Mais pour dénicher l’outil le mieux adapté, vous devez tout d’abord définir vos besoins. Quels sont vos processus de facturation actuels ? Où souhaitez-vous gagner du temps ?

Nous avons déjà mentionné pas mal de fonctionnalités, et elles sont globalement toutes présentes dans les meilleurs logiciels de facturation de notre comparatif. Pour rappel, les fonctions classiques sont :

  • l’édition et émission de vos devis et factures en respectant la législation en vigueur ;
  • la création et personnalisation de modèles types ;
  • le stockage de vos documents ;
  • la gestion de vos clients, même de manière simple ;
  • le calcul de la TVA ;
  • la numérotation de manière automatique des factures éditées ;
  • l’automatisation de vos procédures administratives (déclaration URSSAF, TVA etc.) ;
  • le suivi de vos règlements (éventuellement via synchronisation bancaire).

Les meilleurs logiciels de facturation de notre comparatif sont généralement équipés des fonctions principales, comme le montre ce tableau :

Marques Connexion
bancaire
Gestion
catalogue
Gestion
clients
Comptabilité Relance automatique Facture
récurrente
Sage 50
Evoliz
Abby
Freebe
Tolteck
Tiime
Sellsy
Obat
Axonaut
macompta.fr
Cegid Devis Factures
INFast
Costructor
Sinao
Henrri
Factomos
Principales fonctionnalités des meilleurs logiciels de facturation en ligne

Ensuite, d’autres fonctionnalités plus spécifiques vous permettent de distinguer les outils les plus pertinents pour vos besoins. Parmi les fonctionnalités plus atypiques, on peut citer :

  • la signature électronique comme chez Obat ou INFast ;
  • le paiement en ligne comme chez Evoliz ou Freebe ;
  • la gestion de vos clients comme sur un outil complet tel que Sellsy ou Axonaut ou plus globalement chez certains logiciels CRM ;
  • l’accès à un espace privé afin que vos clients puissent se connecter et accéder à leurs factures ;
  • le suivi des stocks comme chez Sage 50 ou Sinao.

Les logiciels de facturation destinés aux freelances embarquent parfois un outil de time tracking, pour facturer vos clients au temps. C’est le cas d’Abby et Freebe. On peut aussi trouver des modules pour gérer les notes de frais, notamment dans les logiciels de factures pour les PME tels qu’Evoliz, Axonaut ou encore macompta.fr. Et si certaines fonctionnalités vous manquent toujours, pensez à jeter un œil du côté des intégrations possibles. Elles vous permettent ainsi de connecter vos autres outils de gestion pour centraliser et optimiser les flux de données.

Une fois les fonctionnalités étudiées, vous pouvez vous appuyer sur d’autres critères de choix.

La forme juridique / le type d’entreprise

Certains logiciels sont réservés à des formes juridiques spécifiques. Alors si vous avez créé une société (SASU, EURL, SAS, SARL…), faites bien attention lors du choix de votre logiciel de facturation car certains comme Freebe ou Abby par exemple ne s’adressent qu’aux micro-entreprises.

Si vous êtes une TPE ou un entrepreneur individuel qui émet peu de factures, choisissez un outil simple comme Sage 50 ou Evoliz ou commencez éventuellement avec un logiciel de facturation gratuit comme Henrri. Vous gérez une PME ou une start-up ? Envisagez plutôt un outil de facturation et de gestion complet, qui vous permettra d’aller beaucoup plus loin. On peut citer Axonaut ou Sellsy.

Enfin, votre secteur d’activité peut aussi avoir un impact sur votre choix, avec des besoins en fonctionnalités plus spécifiques. Par exemple, la plupart des logiciels de facturation de notre liste seront adaptés à un freelance, selon votre statut. Mais pour un entrepreneur du BTP, il vaudra mieux opter pour un logiciel de devis-facture dédié au bâtiment, beaucoup plus pertinent pour gérer vos tâches administratives.

La facilité d’utilisation

Un logiciel de facturation efficace doit vous simplifier la tâche en se montrant intuitif et ergonomique. Vous devez pouvoir accéder aux fonctionnalités rapidement, a fortiori si vous devez l’utiliser tous les jours.

tableau de bord Axonaut
Interface Axonaut

Ceux que nous vous avons présentés dans la sélection remplissent ce critère et ne nécessitent aucune connaissance technique pour être utilisés. Notez quand même qu’une petite courbe d’apprentissage sera parfois nécessaire pour vous acclimater à l’interface et aux différents réglages.

Mais ça, c’est plutôt logique lorsque l’on découvre un nouvel outil. Par ailleurs, pour vous faire votre propre idée sur un logiciel, vous pouvez très bien profiter de l’essai gratuit proposé par Freebe, Evoliz ou encore Tolteck.

La taille de votre entreprise (et le nombre d’utilisateurs)

C’est un critère important parce que la plupart des logiciels proposent des offres avec un nombre d’utilisateurs limité. Alors posez-vous les bonnes questions : est-ce que plusieurs personnes sont amenées à utiliser votre logiciel de facturation ? Vous, votre expert-comptable, vos salariés, collaborateurs ?

>


Dans bien des cas, plus le nombre d’utilisateurs est important, plus le prix à payer augmentera.

Le prix

Parler du prix, c’est avant tout parler de votre budget. Quelle somme d’argent êtes-vous prêt à allouer à votre logiciel de facturation ? En répondant à cette question, vous pourrez déjà faire un premier tri et écarter des logiciels qui ne correspondent pas à vos possibilités financières.

Voici un tableau comparatif des plans tarifaires des meilleurs logiciels de facturation de notre comparatif.

Marques Tarifs (à partir de) Nombre de plans Formule gratuite Essai gratuit
Sage 50 18€ 3
Evoliz 13,50€ 3
Abby 0€ 3
Freebe 12,50€ 1
Tolteck 19€ 1
Tiime 9,90€ 2
Sellsy 39€ 1
Obat 29€ 3
Axonaut 49,99€ 1
macompta.fr 7€ À la carte
Cegid Devis Factures 16,95€ 1
INFast 20,83€ 2
Costructor 0€ 4
Sinao 0€ 4
Henrri 0€ 1
Factomos 12,42€ 3
Tableau comparatif des tarifs des meilleurs logiciels de facturation

Concernant le tarif, nous vous recommandons de ne pas faire une fixation dessus. Et cela marche dans les deux sens. Payer un produit très cher n’est pas toujours un gage de qualité absolue.

A contrario, se concentrer uniquement vers le gratuit n’est pas forcément ce qu’il y a de plus productif. Certes, l’investissement de départ est nul dans ce cas. Vous aurez donc l’impression d’avoir fait une affaire. Si le logiciel répond à tous vos besoins, pourquoi pas.

>


Mais il est parfois plus judicieux de dépenser quelques euros par mois pour un outil plus performant, qui vous fera gagner un temps précieux (et donc de l’argent).

En résumé : si un logiciel vous fait gagner plus de temps qu’un autre, alors vous pouvez vous permettre de le payer plus cher, ou de le payer tout court.

Flexibilité et évolutivité

Vos besoins du jour ne sont pas forcément les mêmes que ceux que vous aurez demain. Si le nombre de factures que vous éditez est amené à exploser ou si vous avez besoin de nouvelles fonctionnalités pour faire face à l’évolution de votre business, il serait dommage de se retrouver limité par l’outil de facturation que vous aurez choisi. Des outils comme Evoliz ou Sellsy sont particulièrement évolutifs.

Dans la mesure du possible, cet outil devra se montrer le plus flexible possible afin de s’adapter à des évolutions futures (ex : un changement de législation), à la croissance de votre activité ou de vos équipes.

Abby projet
Interface Abby

Vos préférences d’usage

On distingue généralement deux cas d’usage principaux :

  • les logiciels de facturation en ligne : le principal avantage réside dans la mobilité puisque la majorité de ces logiciels sont accessibles n’importe où et n’importe quand, de façon dématérialisée. Seule condition : disposer d’une connexion internet. Ces logiciels fonctionnent généralement sous la forme d’un abonnement mensuel et tout est sécurisé sur le Cloud (le logiciel est hébergé dans un centre de données par le fournisseur).
  • les logiciels de facturation à télécharger : vous les installez sur votre ordinateur et n’avez pas besoin de connexion internet pour vous en servir. Vous trouverez aussi bien des logiciels de facturation sur Mac que sur PC. Par contre, vous ne pouvez vous en servir que sur votre ordinateur professionnel.


Pour information, on parle aussi de logiciel on-premise, lorsqu’il nécessite l’achat d’une licence.

Autre point à ne pas négliger concernant vos préférences d’usage : la possibilité d’utiliser votre logiciel de facturation favori sur smartphone ou tablette (via un site ou une application mobile), en particulier si vous êtes amené à pas mal vous déplacer.

Enfin, certains fonctionnent aussi hors ligne, c’est-à-dire que vous pouvez travailler sur l’interface, même sans connexion à internet, et toutes les données seront synchronisées une fois la connexion rétablie. Pratique si vous vous déplacez souvent chez vos clients ou sur les chantiers ! Les bons choix : Tolteck, Obat ou INFast.

L’intégration à d’autres logiciels

L’intégration à d’autres logiciels que vous utilisez, tels qu’un CRM, un logiciel de comptabilité ou un outil de gestion de projet, peut être intéressante pour faciliter le partage de données et la communication entre les différents outils.

Tout dépend aussi de votre organisation et de votre façon de procéder. Si vous faites déjà appel à un expert-comptable, un simple logiciel pour créer des factures peut suffire.

Si vous décidez de tout gérer vous-même (ex : la facturation et la comptabilité), un outil tout-en-un comme Sage 50 ou qui s’intègre à d’autres logiciels sera intéressant.

Le stockage des données et la sécurité

On aborde maintenant un critère très important : la sécurité et le stockage des données (les vôtres et celles de vos clients). Assurez-vous que le logiciel de facturation de votre choix respecte les règles de confidentialité, tout en vous permettant de récupérer vos données, si besoin.

>


De ce côté-là, pas de panique : les logiciels de facturation en ligne sont dans l’obligation de respecter des standards extrêmement exigeants en matière de protection des données, de confidentialité et de sécurité.

Certains logiciels proposent une page dédiée à la sécurité, afin de rassurer leurs futurs clients : ne vous privez pas de la consulter. Vous pouvez aussi vous renseigner sur la disponibilité de vos données et leur sauvegarde (plus elles sont régulières, mieux c’est) auprès du service client. Enfin, vérifiez que toutes les informations que vous envoyez soient bien cryptées. Encore une fois, les logiciels en ligne sont très souvent transparents et efficaces là-dessus.

La conformité avec la loi et les normes en vigueur

Si la sécurité est primordiale, se conformer aux normes en vigueur l’est tout autant. Comme vous avez pu le constater plus haut avec les différentes règles à respecter en matière de facturation, il y a de nombreux écueils à éviter.

Pour choisir un logiciel performant à ce niveau, vous pouvez consulter la fréquence des mises à jour, mais aussi toutes les informations que communique l’éditeur à ce sujet.

Rappelons quand même une seconde fois ici que seuls les logiciels et les systèmes de caisse sont concernés par la loi anti fraude à la TVA pour l’enregistrement des règlements clients (et pas les logiciels de facturation).

Support et service client

Dernier critère auquel vous devez accorder une importance particulière : le service client. Même si aucune connaissance technique particulière n’est requise pour vous servir d’un logiciel de facturation, vous pourrez parfois rencontrer des difficultés d’utilisation. Pouvoir bénéficier d’un service client réactif et compétent constitue un vrai plus.


Sans surprise, un outil premium vous offrira bien souvent plus de garanties à ce niveau-là qu’un logiciel de facturation gratuit (vous payez, c’est logique).

Si vous éditez des factures en grande quantité ou avec des spécificités bien particulières, il peut être très vite rentable de payer quelques euros par mois pour accéder à un support rapide qui vous aidera à débloquer les situations plus vite.

Voici un tableau comparant l’assistance proposée par les marques.

Marques Payante/Illimitée Assistance téléphonique Démo gratuite
Sage 50 Payante
Evoliz Illimitée
Abby Illimitée Selon formule
Freebe Illimitée
Tolteck Illimitée
Tiime Illimitée
Sellsy Illimitée
Obat Illimitée
Axonaut Illimitée
macompta.fr Illimitée
Cegid Devis Factures Illimitée
INFast Illimitée
Costructor Illimitée
Sinao Illimitée
Henrri Illimitée
Factomos Illimitée
Comparatif du support fourni par les logiciels de facturation

Pour choisir, vous pouvez comparer les horaires de disponibilités de l’équipe support, les moyens pour les joindre, mais aussi toutes les ressources mises à votre disposition : centre d’aide, tutoriels, …

Combien coûte un logiciel de facturation ?

Les coûts d’un logiciel de facturation payant sont variables. En moyenne, comptez une dizaine d’euros par mois pour des fonctionnalités classiques. Pour un outil plus complet, les tarifs varient allant d’une vingtaine d’euros par mois, à l’image de ce que proposent Evoliz ou Sage 50, à plusieurs dizaines d’euros pour gérer à la fois la facturation, la comptabilité ou encore la partie commerciale.

Le prix augmente en fonction des options que vous allez choisir.

>


En règle générale, les solutions de facturation proposent plusieurs offres évolutives : plus vous choisirez de fonctionnalités, plus votre abonnement sera onéreux.

Logiciel de facturation gratuit : le meilleur choix ?

Vous souhaitez gagner du temps sur la création de vos devis et factures sans vous ruiner ? Il peut alors être tentant d’opter pour un logiciel de facturation gratuit.

Si un logiciel de facturation gratuit et simple s’avère parfois suffisant pour effectuer des opérations de base (édition de devis et factures, gestion des clients, numérotation des factures, envoi par mail), il sera souvent limité sur d’autres aspects :

  • certains logiciels incluent de la publicité (ajout de la marque sur vos documents par exemple) ;
  • vous serez limité au niveau de la gestion comptable (notes de frais, factures fournisseurs, suivi de trésorerie,…) ;
  • la personnalisation sera restreinte ou tout simplement impossible ;
  • le support sera souvent limité, voire inexistant.

Un logiciel devis facture gratuit peut éventuellement être adapté aux TPE et entrepreneurs individuels qui émettent peu de factures ou qui débutent. Mais faites attention à certains coûts cachés : décortiquez bien les conditions avant de sauter le pas, afin d’éviter toute déception par la suite.

Parmi les meilleurs logiciels de facturation gratuits, voici ceux qui reviennent le plus souvent :

  • Abby : dernier arrivé sur le marché, c’est un logiciel qui possède une version 100% gratuite ;
  • Tiime : son module de facturation est entièrement gratuit et illimité ;
  • Costructor : spécialiste du BTP, cet outil propose une première version gratuite pour gérer vos devis et factures ;
  • Sinao : vous pouvez créer jusqu’à 5 factures par mois gratuitement avec Sinao, au-delà il faudra choisir l’un des 3 plans payants ;
  • Henrri : il est édité par la société Rivalis, spécialiste de l’accompagnement des dirigeants, et est un bon choix si vous cherchez un logiciel de facturation gratuit et certifié, sans publicité. Mais il n’est pas utilisable sur smartphone ;
  • Facture.net : il s’agit du logiciel de facturation gratuit (et simple) proposé par les fondateurs de codeur.com aux freelances utilisateurs de leurs services, et il contient de la publicité vers les plateformes freelance du groupe ;
  • Gestan : la version standard (à télécharger) du logiciel de gestion est gratuite et inclut un module devis et factures alors que la version payante est un logiciel ERP plus complet ;
  • VosFactures : la version gratuite est limitée, mais le logiciel est complet et simple et vaut les quelques euros par mois de la première version ;
  • Kolyris : nous n’avons pas encore eu l’occasion de le tester, et le site ne semble plus mis à jour depuis fin 2019 ;
  • MonAE : idem, nous n’avons pas encore eu l’occasion de tester ce logiciel pour les auto-entrepreneurs ;

Si vous désirez un outil tout-en-un capable de gérer la facturation et la comptabilité, particulièrement si vous êtes une PME ou une start-up, vous devrez vous tourner vers des logiciels de facturation payants plus complets. La plupart des logiciels payants proposent un essai gratuit, nous vous conseillons donc toujours d’essayer plusieurs solutions avant de faire un choix définitif.

Les alternatives au logiciel de facturation

Nous vous avons partagé les multiples avantages d’un logiciel de facturation. Mais si ce type d’outil ne vous convient pas, sachez qu’il existe plusieurs alternatives pour faire vos factures.

Vous pouvez par exemple vous servir d’un facturier papier, d’un tableur Excel ou même de Word ou encore d’un modèle de devis ou d’un modèle de facture. Cependant, cela comporte pas mal de limites. En procédant de façon manuelle, les risques d’erreurs s’accroissent. Par ailleurs, vous devez aussi être à jour des dernières dispositions légales et réglementaires en vigueur : personne ne va le faire pour vous et vous devrez dégager un temps précieux pour faire de la veille.

Pour nous les seules réelles alternatives au logiciel de facturation sont donc l’utilisation de logiciels plus complets et qui comprennent des modules de facturation :

Enfin, notez que certains comptes bancaires professionnels proposent aussi des modules de facturation.

FAQ

Qu’est-ce qu’un logiciel de facturation ?

Un logiciel de facturation est un outil informatique qui permet de simplifier et d’automatiser la gestion des factures et des devis, en particulier leur édition, leur diffusion ou encore leur archivage.

Un logiciel de facturation est-il obligatoire ?

Il n’est pas obligatoire d’utiliser un logiciel de facturation pour votre activité. La loi anti fraude à la TVA de 2018 impose des obligations aux commerçants, mais celle-ci ne concerne pour le moment que les logiciels de caisse. Ceci étant dit, les entreprises assujetties à la TVA et exerçant en BtoB sont liées à l’obligation de la facture électronique.

Quel est le meilleur logiciel de facturation ?

Tout dépend de vos besoins ! Des indépendants aux besoins simples pourront se tourner vers un logiciel comme Abby, Freebe, ou encore Sinao. Ceux qui souhaitent une solution plus complète pourront opter pour Sage 50, Evoliz ou encore Sellsy.

Quel est le meilleur logiciel de facturation gratuit ?

Il n’existe pas un meilleur logiciel de facturation, et encore moins un gratuit. Le principal est de trouver l’outil adapté à vos besoins. Si votre budget est limité, et selon votre statut juridique et votre activité, les logiciels de facturation les moins chers (ou gratuits) sont Abby, Freebe, Sinao ou encore Costructor ou Henrri.