Avis Legalstart

par independantio - Mis à jour le : 20/02/2019

Avis independant.io :
Avis clients :
5,0 rating

sur le site sécurisé de Legalstart

A propos de Legalstart

Legalstart a été lancée en mars 2014 avec un but clair : simplifier et digitaliser les formalités juridiques des entrepreneurs français, en les accompagnants sur tout type de formalités administratives. Aujourd’hui, Legalstart est le leader sur ce marché, et compte plus de 100 000 clients qu’elle accompagne pendant tous les moments de vie de la société : création (rédaction de statuts, immatriculation, pacte d’actionnaires…), gestion (contrats, factures, protection de la marque, augmentation ou réduction de capital…) et même dissolution ou liquidation d’entreprise. Notre avis détaillé sur l’offre de Legalsart.

Avantages et inconvénients

Avantages

  • Service très ergonomique et facile à utiliser
  • KBIS en 48H avec l'option EXPRESS
  • Offre Starter GRATUITE (hors frais légaux)
  • Packs de création de société très abordables
  • Tous services juridiques pris en charge
  • Nombreux autres services proposés (Comptabilité, Assistance Juridique...)

Inconvenients

  • Attention aux options payantes en essai gratuit

Legalstart : tarifs

Avant le lancement de Legalstart et des autres services d’aide juridique en ligne, créer son entreprise, et notamment une entreprise individuelle ou TPE/PME pouvait s’avérer long, fastidieux, et cher.

Aujourd’hui, Legalstart s’appuie sur les nouvelles technologies pour simplifier les processus et accompagner le créateur, ce qui lui permet de proposer des services à des tarifs très compétitifs.

Nous rentrerons dans le détail des services proposés dans les rubriques suivantes, mais il nous parait quand même important de présenter ici le prix de quelques services les plus vendus par Legalstart.

Concernant la création d’entreprise, Legalstart propose essentiellement 3 packs, dont une offre gratuite :

  • Starter (GRATUIT)
  • Standard (129€ en une fois)
  • Premium (249€ en une fois)

On apprécie la possibilité d’utiliser la plateforme gratuitement pour gagner du temps pour sa création d’entreprise

L’offre Starter

Le pack « starter » totalement gratuit, est à destination des entrepreneurs qui ont envie de s’occuper eux-mêmes des démarches (statuts et dossier juridique complet), sans aide particulière de Legalstart.

On apprécie la possibilité de tout faire soi-même gratuitement tout en bénéficiant de l’interface de création 100% en ligne de Legalstart. Pour les plus sceptiques, il faut comprendre que l’idée de Legalstart derrière cette offre est de vous faire comprendre qu’il peuvent vous aider, et pas que sur les services de création. Ils se constituent ainsi une base d’entreprises clientes dans la durée. En plus, on imagine que de nombreux entrepreneurs peuvent se sentir perdus, et passer alors d’eux-même à l’offre Standard, d’autant plus que le service commercial est très présent, que ce soit par téléphone ou sur le chat intégré sur le site.

Comprendre les frais obligatoires

La partie création de statuts est bien gratuite, mais ne soyez pas surpris, vous aurez quand même à payer des frais obligatoires. Ainsi, les frais d’annonce légale s’élevent à 197€ et sont à régler lors de votre commande. En plus de cela, vous aurez à payer (plus tard si nous comprenons bien) les frais de greffe de 64,06€ (mais encore une fois ce serait le cas sur toutes les créations).

Pourquoi des frais obligatoires : Lors de la création (ou modification) de toute société, les entreprises doivent se soumettre à certaines formalités légales et obligatoires. Pour la création de société, ces démarches payantes concernent : les frais de greffe (liés à l’immatriculation au RCS, BODACC); la publication obligatoire d’une annonce légale dans un journal d’annonces légales (tarification au nombre de caractères la plupart du temps). Que ce soit par Legalstart, seul, ou avec un juriste/expert-comptable, vous ne pourrez pas échapper à ces frais.

Seule petite ombre au tableau dans la présentation de l’offre Starter, on nous annonce 150-200€ de frais d’annonce légale, et malgré plusieurs tests nous n’avons jamais réussi à atteindre la fourchette basse de 150€. Quoi qu’on fasse, on avait toujours 197€ à régler. C’est donc un peu plus cher que certains concurrents pour le dépôt d’annonce légale, mais quand même bien moins cher que certains journaux d’annonce légale que vous pourriez utiliser seul.

L’offre Standard

Pour 129€ HT (payable en une fois), Legalstart prend en charge toutes les formalités de création. En plus des statuts, du formulaire Cerfa correspondant à votre statut juridique et du dossier complet, l’offre Standard comprend :

  • La validation du dossier par un expert Legalstart
  • La transmission du dossier au greffe
  • L’inscription au registre des bénéficiaires effectifs
  • L’assistance par email et/ou téléphone pour toutes vos questions liées à la création de votre entreprise
  • Les frais de greffe offerts

Tout comme l’offre Starter, vous aurez toujours les frais d’annonce légale à rajouter. Au total, il faudra donc compter autour de 390€ tout compris pour créer son entreprise avec l’offre Standard, ce qui en fait une des offres les moins chères du marché.

L’offre Premium

Pour 249€ HT, vous aurez l’intégralité des services proposés dans l’offre Standard, avec en plus :

  • Traitement express de votre demande (en moins de 48h)
  • Envoi de votre dossier par la Poste
  • Les statuts au format word que vous pourrez éditer si besoin
  • 30 jours gratuits sur l’assistance Legalstart (accès à des juristes et à la bibliothèque de documents juridiques)

Tout comme l’offre Starter et Standard, vous aurez toujours les frais d’annonce légale à rajouter.

Quel que soit votre niveau de budget et de maturité sur les sujets de création d’entreprise, Legalstart propose ainsi une offre adaptée.

tarifs Legalstart

Pour qui ?

Legalstart a développé un produit et une offre de services qui nous semblent particulièrement adaptés pour les entrepreneurs individuels, TPE et PME. Pour les entreprises de taille supérieures, ou avec des besoins très spécifiques, on atteint peut être un peu les limites de Legalstart : le service client n’est pas une équipe d’avocats ou d’experts-comptables, et leurs conseils peuvent être un peu plus limités (et encore…).

Concernant les statuts, Legalstart prend en compte la création des entités suivantes :

  • SASU / SAS
  • EURL / SARL
  • Société Civile
  • Société Civile Immobilière (SCI)
  • Micro-entreprise
  • EI / EIRL
  • Association (loi 1901)

Parmi les professions les plus en demande de création de statuts grâce au service Legalstart, nous entendons souvent :

  • Les chauffeurs UBER (et autres chauffeurs VTC)
  • Les taxis
  • Gérants de food-truck
  • Salons de beauté, coiffure, esthétique
  • Freelances

Concernant les entreprises déjà créées, aucune restriction, Legalstart vous accompagnera à tous les moments de vie de votre entreprise. On pense notamment aux changements de gérants, augmentation ou réduction de capital, changement de forme juridique (exemple passage de micro-entrepreneur à une société) ou tous types de documents juridiques.

L’offre de service de Legalstart est très vaste, et répond à tous les besoins que vous pourrez rencontrer dans votre vie d’entrepreneur

5% de réduction avec le code INDEPENDANT

Service de création d'entreprise

Nous l’avons évoqué dans la partie tarifs, le service de création d’entreprise est l’offre phare de Legalstart. Si la plupart des entrepreneurs sont intéressés par la partie statut et obtention du KBIS dans des délais très rapides, il ne faut pas  non plus oublier tous les services annexes que propose Legalstart :

  • Demande d’ACCRE
  • Pacte d’actionnaires
  • Convention de compte courant d’associé (29€ HT)
  • Conditions générales de vente (CGV)
  • Conditions générales d’utilisation
  • Protection de votre marque (dépôt de marque et de logo, recherche d’antériorité et surveillance de marque)
  • Dépôt de brevets

Ces documents sont payants, mais le prix est relativement faible. Citons par exemple la demande d’ACCRE à 19€ HT ou le compte courant d’associé à 29€ HT.

Les demandes un peu plus techniques sont évidemment un plus chères :

  • Dépôt de marque 89€ HT ou 119€ HT selon la formule choisie
  • Brevet sur devis

Dépôt de marque : Legalstart ou inpi ? Pour un dépôt de marque française, comptez 210€ sur inpi.fr si vous désignez des produits et/ou services appartenant à une, deux ou trois classes (puis 42€ par classe supplémentaire). Le prix est le même sur Legalstart, qui vous proposera en supplément une formule d’accompagnement personnalisée.

Si votre entreprise nécessite plusieurs documents en plus des statuts, il peut être intéressant d’opter pour l’offre Premium qui vous permettra d’économiser 20% sur tous les documents pendant 30 jours.

Notre test de la procédure de création

Création de statuts SASU (ou SAS)

Pour aller un peu plus loin, nous avons testé pour vous le service de création en ligne, en faisant semblant de créer une sasu sur Legalstart. Sachez que le principe reste le même pour les créations de SCI, EURL, SARL… Nous nommes sommes arrêtés à l’étape paiement, donc ce test concerne plutôt le site et le formulaire de création que tout ce qui s’en suit (notamment délais obtention KBIS etc).

La création de SASU sur Legalstart prend 5 à 10 minutes seulement, et en cas de question vous pourrez êtres accompagné au téléphone par l’assistance Legalstart.

1. Coordonnées et dirigeants

On commence par définir le délai avec lequel on veut créer notre société, qui va orienter plus tard sans doute sur les offres (express notamment). Les étapes suivantes sont assez rapides et consistent à remplir les informations du créateur (nom, prénom, adresse, téléphone et email), puis désigner le président (le créateur dans le cas d’une SASU) et le directeur général (aucun dans notre exemple de SASU).

2. Domiciliation

On arrive ensuite à la partie domiciliation de l’entreprise, et Legalstart propose ici plusieurs options. Parmi les choix, vous pourrez choisir la domiciliation Legalstart (qui en réalité a lieu avec le partenaire)

3. Objet social

L’étape suivante consiste à choisir son secteur d’activité et son activité précise. En fonction de vos choix, Legalstart vous propose ensuite un court texte de description de votre activité. Il s’agit ici de l’objet social de votre activité, qui va définir le champs des possibles en terme d’activité pour votre entreprise, et donc les limites. On apprécie que Legalstart laisse bien la possibilité de modifier l’objet social qu’ils proposent.

Notre conseil : pour éviter à changer d’objet social à l’avenir (et donc effectuer une modification de statuts, ce qui a un coût), nous vous recommandons de profiter de cette étape pour élargir votre objet social.

Par exemple, dans le cas d’une SASU dédiée à une activité de conseil (liée au marketing digital), Legalstart propose l’objet social suivant : le conseil et l’assistance opérationnelle apportés aux entreprises et autres organisations en matière de marketing traditionnel, webmarketing et relations publiques. Nous vous recommandons de l’élargir avec des mentions de ce type.

  • la participation de la société, par tous moyens, à toutes entreprises ou sociétés créées ou à
    créer, pouvant se rattacher à l’objet social…
  • plus généralement, toutes opérations industrielles, commerciales et financières, mobilières
    et immobilières pouvant se rattacher directement ou indirectement à l’objet social…

Ces mentions sont données à titre d’exemple et incomplètes, mais l’idée est que la première vous permettra d’investir dans d’autres activités, tandis que la seconde élargit un peu votre objet social pour ne pas trop limiter votre activité. Pour aller plus loin si vos demandes sont spécifiques, prenez contact avec l’assistance Legalstart lorsque vous arriverez à cette étape.

4. Choix du nom

Vient ensuite le choix du nom de l’entreprise. Assurez-vous de ne pas prendre le même nom qu’une entreprise avec le même code APE.

5. Capital social

Pour une création de SASU, vous aurez à définir le montant du capital social, le dépôt de capital étant obligatoire pour cette forme de société. À cette étape, Legalstart vous suggère 2 banques partenaires pour effectuer, Qonto et BNP Paribas. Le dépôt de capital sera bel et bien nécessaire pour votre immatriculation d’entreprise, mais peut-être fait après avoir créé vos statuts.

Notre conseil : Si vous n’avez pas encore choisi votre banque, nous vous conseillons d’opter pour l’option « je ne sais pas encore » et aviser plus tard. Pour plus d’information voir notre guide sur le dépôt de capital en ligne.

6. Comptabilité

À l’étape suivante, vous pourrez choisir d’utiliser l’option de comptabilité Comptastart. Nous rentrons un peu plus dans les détails de cette offre. Vous pourrez toujours souscrire à l’option plus tard dans l’entonnoir. À l’étape suivante, vous pourrez aussi être mis en relation gratuitement avec un expert-comptable si vous préférez l’humain au logiciel comptable. Si vous optez pour l’essai gratuit, faites bien attention à vous en rappeler avant la date de fin des 30 jours d’essai.

Après  cette date, vous serez facturé automatiquement 49,90€ par mois. C’est sans engagement, mais il est vite fait d’oublier qu’on facturé tous les mois, surtout que Legalstart n’envoie pas les factures par mail.

7. Service conformité

On poursuit dans les étapes avec une autre étape facultative. En gros cela fait déjà 2-3 étapes que vos statuts sont près, mais que Legalstart vous propose plusieurs types de services qui peuvent intéresser les créateurs d’entreprise. Ici, le service conformité, qui vous permet aux entrepreneurs pas très à l’aise avec les formalités administratives annuelles d’inclure celles-ci dans un forfait : approbation annuelle des comptes, modification statutaire si besoin, accès à une bibliothèque de contrats et de documents etc. À vous de voir si ce service vous intéresse, chaque cas est particulier.

La formule propose encore une fois 30 jours d’essai gratuit, mais comme pour Comptastart faites bien attention à votre essai gratuit, car cette fois vous serez facturé l’intégralité de l’année à la fin de l’essai, soit 199€ ou 279€ HT selon la formule choisie.

8. Projets de statuts

Nous arrivons ensuite à l’étape projet de statuts. Nous sommes rentrés en détail sur les étapes précédentes mais sachez qu’il faut moins de 5 minutes pour arriver à cette étape. Ici, vous pourrez lire un brouillon des statuts de votre société. Certains espaces sont volontairement laissés vides pour être remplis plus tard.

Legalstart aperçu des statuts

9. Choix de la formule et paiement

Nous nous sommes arrêtés dans le test à l’étape de choix de la formule parmi les différents prix (Starter, Standard et Premium Express) présentés ci-dessus. Legalstart vous présente ici les économies réalisées par rapport au prix de création plus classique d’une entreprise (expert-comptable, juriste etc), d’après un sondage de 2016. Au-delà des économies annoncées, l’idée pour vous à cette étape est de choisir l’option qui correspond le plus à vos besoins et à votre budget, en tenant compte de vos compétences sur le sujet. Quelqu’un qui a déjà créé des entreprises pourra ainsi partir plus sereinement sur l’option starter, tandis qu’un « phobique administratif pressé » appréciera l’option Express.

On passe ensuite à l’option paiement en 2 étapes, où nous sont encore proposées des options facultatives (contrats, etc) ou les options Comptabilité et Conformité que nous avons déjà passé. Libre à vous de rajouter ce que vous voulez, et d’ignorer le reste. Pour les options de paiement : Carte bancaire, ou virement bancaire.

Code promotionnel Legalstart

À l’étape paiement, vous avez la possibilité de rentrer un code promo Legalstart pour économiser 5% du montant de la facture (hors frais administratifs).

CODE PROMO Legalstart X independant.io : Legalstart propose aux lecteurs de notre site un code promotionnel de 5%. Pour cela, rendez-vous sur Legalstart.fr, effectuez votre création ou vos achats de documents, et au moment du paiement rentrez le code promotionnel INDEPENDANT (en majuscules).

5% de réduction avec le code INDEPENDANT

Autres services

Au-délà des services de création déjà évoqués, il faut savoir que Legalstart gère (soit en direct, soit à l’aide de partenariats) la quasi totalité des services juridiques et administratifs dont un entrepreneur peut avoir besoin. Nous en avons aperçu certains lors de notre test de la procédure de création, examinons-les maintenant un peu plus en détail.

Comptabilité

Legalstart a annoncé récemment le lancement de son offre de comptabilité, appelée Comptastart. Pour 49€ HT par mois sans engagement, vous accéder à un logiciel de gestion et comptabilité assez complet et un accompagnement pour la prise en main.

Notre conseil : Comparer avec d’autres logiciels de comptabilité

Assistance juridique

L’assistance Legalstart, c’est un service d’assistance juridique, qui vous permet notamment :

  • d’obtenir des réponses juridiques et fiscales
  • de poser des questions précises à des juristes
  • D’accéder gratuitement à tous les modèles de document.

L’offre comprend 2 volets, une formule classique à 29,90€ par mois et une offre complète à 49,90€ par mois avec expert dédié.

Service conformité

Ce service vous permettra d’être toujours à jour de vos obligations réglementaires, comme par exemple l’approbation de vos comptes, et vous permettra d’accéder à des experts conformité ou à un notaire, selon votre statut.

Ce service est facturé 279€ HT à l’année pour une Société Commerciale, et 199€ HT pour une société civile

Point d’attention : les services conformité, assistance juridique, et Comptastart sont proposés à l’essai gratuitement pendant 30 jours, par exemple dans le cas de l’offre Express. Au bout des 30 jours, si vous n’avez pas résilié, vous serez facturé automatiquement, et vous ne recevrez pas les factures par mail. Soyez donc très vigilant sur l’offre choisie et l’essai gratuit pour éviter les mauvaises surprises.

Pour être plus clairs, on ne vous dit pas que ces services sont inutiles, au contraire, ils le sont pour de nombreux entrepreneurs. Nous vous conseillons simplement de faire attention à la fin de période de votre essai gratuit si vous décidez d’essayer l’un ou l’autre des services et qu’il ne vous convient pas.

Modifications de société

L’intégralité des services de modification de société imaginables sont pris en charge par Legalstart, pour des tarifs variables selon les procédures :

  • Modification de statuts
  • Changement de gérant
  • Dissolution et liquidation de son entreprise
  • PV d’assemblée générale
  • Lettre d’intention et cession de parts sociales (dans le cas d’une vente d’entreprise)

Recouvrement

Vous avez des problèmes de factures impayées pour votre entreprise ? Legalstart vous assistera aussi dans ces démarches, que ce soit injonction de payer, mise en demeure ou recouvrement. Comptez 10% du montant de vos factures, payable à la réussite, avec quelques surtaxes éventuelles selon le forfait choisi.

Avis clients et support

Avis clients

À la date de notre avis, Legalstart cumule :

  • 661 avis sur Avis Vérifiés (sur les 12 derniers mois) pour une note moyenne de 9,4/10.
  • 198 avis sur Trustpilot pour une note de 4/5

Les notes négatives que nous avons lu reflètent plutôt des cas particuliers. Certains clients de plaignent de délais trop longs dans l’obtention de leur KBIS (quel que soit leur statut) et parfois d’erreurs de saisie de leurs interlocuteurs qui ont retardé les procédures. Il est parfois difficile de savoir si les délais sont liés au greffe ou à l’équipe Legalstart, tout comme si les erreurs sont liés au créateur d’entreprise ou au support Legalstart.

Lorsqu’on lit les avis positif des clients, c’est la rapidité et l’efficacité du service qui ressort le plus souvent, suivi par l’accompagnement et les conseils. Ces avis sont nombreux et reflètent bien l’expérience que nous avons eu sur le site, même si nous ne sommes pas allés jusqu’à l’obtention du KBIS.

Support

Le support Legalstart est très présent lors des étapes de la création d’entreprise. Sachez cependant qu’à ce moment là, les experts qui vous répondent ne sont pas des juristes ni des experts-comptables. D’ailleurs, c’est écrit très clairement sur le site « Information juridique à caractère documentaire ». En clair, ce sont plus des experts commerciaux que des experts juridiques. Néanmoins, ces experts sauront vous conseiller pour la plupart des cas et vous accompagner dans la création. Si vos besoins sont plus techniques, il faudra plutôt opter pour l’assistance juridique évoquée précédemment.

Fiches pratiques

En plus du service support/accompagnement évoqué, Legelstart a mis a profit une équipe d’avocats rédacteurs et de juristes pour rédiger un très grand nombre de fiches pratiques, qui vous permettront de comprendre la plupart des éléments et termes liés à la création ou gestion de votre société. On apprécie.

Notre avis sur Legalstart

Après des heures passées sur le site à décortiquer l’offre et à tester les étapes de création et sur des forums à lire et recueillir des avis clients, nous arrivons à la fin de notre avis sur Legalstart. Voici notre verdict.

Legalstart facilite réellement la création et gestion d’entreprise (ou d’association)

Plusieurs aspects nous ont plu lors de notre test :

  • le site est ergonomique, rapide et bien fait. Vous vous sentez accompagné, et les formulaires sont faciles à remplir. La création ne prend que quelques minutes.
  • les experts sont très disponibles pour vous accompagner.
  • Legalstart propose une offre pour quasiment tous les services juridiques pour une création d’entreprise mais aussi pour des entreprises déjà créées. Que ce soit contrats, modèles mais aussi recouvrant, assistance juridique etc.

Legalstart couvre tous les sujets, et se positionne comme le partenaire juridique numéro 1 des créateurs d’entreprise.

La création d’entreprise est abordable

Nous l’avons vu, vous aurez le choix parmi 3 packs, qui correspondent à tous les budgets et niveau de maturité sur les sujets. Si vous n’avez pas beaucoup de budget, vous pourrez quand même créer vos statuts gratuitement (hors frais administratifs). Si vous avez davantage de budget mais que vous n’y connaissez rien, vous apprécierez le service Premium, qui reste très abordable pour la création d’une société.

Au cours de notre test, nous avons relevé deux petits points d’attention seulement, que vous avons déjà évoqué en détail. Rappelons les quand même ici : les frais administratifs sont un peu plus élevés que certains concurrents (mais bon, certains de ces concurrents ne proposent pas d’offre gratuite comme Legalstart sur la partie statuts); si vous optez pour l’essai gratuit d’un service optionnel chez Legalstart et que vous changez d’avis, pensez-bien à le résilier avant la fin des 30 jours pour ne pas être débité. Rien d’alarmant donc, Legalstart se positionne clairement comme un des acteurs majeurs du juridique en ligne. Et cela fonctionne, avec déjà plus de 100 000 clients accompagnés.

5% de réduction avec le code INDEPENDANT

Pas convaincu par Legalstart ? N’hésitez pas à faire un tour sur notre comparateur de services juridiques en ligne.

Les avis clients sur Legalstart

5
5,0 rating
5 out of 5 stars (based on 1 review)
Excellent100%
Bien0%
Moyen0%
Bas0%
Mauvais0%

Vous êtes client chez Legalstart ou vous l'étiez ? Partagez votre expérience.

Au top !

5,0 rating
08/02/2019

LegalStart m’a permis de créer mon entreprise vraiment rapidement alors que je n’y connaissais rien ! donc merci à eux, je recommande les yeux fermés.
L’avis résume très bien l’expérience selon moi.

Thibaut

Donnez votre avis !