Juridique

Comment monter son entreprise sans argent ? 6 idées, 3 étapes et 6 conseils !

Créer une entreprise sans argent est un challenge séduisant : sans aucun investissement personnel, aucune prise de risque financier ! Pouvez-vous lancer votre business avec 1 € en poche ? Quels types d’activités pour limiter les coûts ? Quelles astuces pour réduire les dépenses – faute de les supprimer totalement ? Comment se financer au moment de se développer ? Comment monter son entreprise sans argent ? Réponses !

Peut-on réellement monter son entreprise sans argent ?

Vous avez un projet de business… reste à financer son lancement ! Vous avez peu d’argent à investir ? Vous allez devoir redoubler d’efforts et d’inventivité, mais le jeu en vaut la chandelle.

La liste des dépenses courantes de création d’entreprise

A priori, vous avez besoin de financer les postes suivants :

  • Frais de création d’entreprise : en fonction de votre choix de statut juridique, vous supportez des frais de publicité et d’immatriculation obligatoires, mais moindres (environ 250 €). Si vous choisissez de créer une société commerciale, vous devez en outre réaliser des apports et libérer le capital social. En SAS et en SARL (ou leurs formes unipersonnelles), l’apport minimum est néanmoins de 1 €, soit une somme très faible (mais attention, une crédibilité tout aussi faible en contrepartie) ! Sachez que vous monter micro-entrepreneur est gratuit (ni frais de création ni apports en capital), une piste à considérer pour créer votre entreprise sans argent…
  • Premiers achats : matériel informatique, fournitures de bureau, outils professionnels, matières premières… à moins de vous lancer dans une activité purement intellectuelle, vous devez investir pour pouvoir vendre !
  • Communication et marketing : quelle que soit votre activité, vous devez vous faire connaître pour attirer des clients. Et sans clients, pas de revenus… Heureusement, l’ère du numérique favorise la publicité à moindres coûts (référencement naturel, réseaux sociaux…). Si vous disposez d’un réseau d’envergure, vous en tirez également parti pour communiquer grâce au bouche-à-oreille.
  • Foncier : en fonction de votre activité, vous pouvez avoir besoin d’un local de stockage ou d’un bureau pour exercer. Certains business possibles en télétravail ou à domicile vous permettent d’économiser sur ce poste de dépense onéreux.
  • Prestataires : sans aller jusqu’à salarier du personnel dès la création de votre entreprise, vous aurez sans doute besoin de prestataires de services. Un avocat pour vous accompagner dans vos démarches, un webdesigner pour votre site… Une solution (parmi d’autres) consiste à s’associer avec des tiers compétents dans des domaines que vous ne maîtrisez pas !
  • Fiscalité : certains impôts sont dus même en l’absence de bénéfices. Selon votre statut juridique, vous payez des cotisations sociales même en cas de CA nul. Notez que le statut de micro-entreprise est une bonne manière d’y échapper !

Créer une entreprise avec 0 euros relève quasiment de l’impossible

Vous l’aurez compris, certains postes sont souvent inévitables et incompressibles. Vous aurez beau user de tous les stratagèmes, il vous sera difficile de vous lancer dans un projet de confection de vêtements sans un apport minimum, ne serait-ce que pour payer vos premières commandes de textile. Avec toutes les astuces du monde, impossible d’ouvrir une boutique physique sans argent pour payer le loyer. Vous n’êtes pas développeur ? Vous devrez rémunérer un prestataire pour financer votre appli révolutionnaire… Financer les débuts de votre entreprise sans apport n’est pas évident… Mais un apport minimum suffit parfois !

Créer une entreprise avec peu d’argent est tout à fait possible

Créer une entreprise sans argent est utopique, nous venons de le dire. Mais tout est relatif : un petit budget vous permet quand même de vous lancer, à condition de bien choisir votre domaine d’activité et de connaître les astuces !

6 idées de création d’entreprise sans argent

  1. Freelance : rédacteur web, graphiste, webdesigner, développeur… les métiers du web se développent, et ouvrent de nouveaux horizons ! Vous avez une connexion Internet et un bon ordinateur (et les compétences !) ? Vous pouvez créer votre entreprise sans argent.
  2. Services à la personne : coiffure ou esthétique à domicile, garde d’enfants, jardinage, dogsitting, coaching… aucun matériel requis, pas besoin de local : il vous suffit d’exploiter vos compétences et de faire fonctionner le bouche-à-oreille !
  3. Consulting : à condition d’être dûment formé (et expérimenté, pour plus de crédibilité), vous pouvez devenir consultant indépendant sans argent.
  4. Agent commercial : vous êtes passionné d’immobilier ? Exercez en tant que chasseur d’appartement ou agent immobilier indépendant, vous pouvez commencer sans faire de frais !
  5. Activité intellectuelle : mis à part votre matière grise (et le diplôme !), peu d’investissement à prévoir pour vous lancer en tant que psychologue ou hypnothérapeute, par exemple, si vous profitez des plateformes numériques pour proposer vos services à distance – ou si vous installez votre cabinet chez vous !
  6. Artisanat et bricolage : peinture, menus travaux, dépannage… vous êtes doué de vos mains ? Vous pouvez créer votre entreprise sans argent.

Les 3 étapes pour créer une entreprise sans argent

Nous l’avons déjà dit, créer une entreprise passe par 7 étapes clés. Zoom sur les 2 étapes essentielles pour créer une entreprise… sans argent !

1. Faire un business plan

Votre business plan est le pivot de votre projet : ce document vous permet de structurer votre projet, et vous sert de référence de la création au développement de votre activité. Vous faites une étude de marché pour étudier la concurrence (et les meilleures opportunités de business), vous évaluez les risques, et vous faites un budget prévisionnel (à l’aide d’un modèle).

L’occasion de préciser les dépenses à prévoir, et d’éviter les mauvaises surprises ! Votre business plan est également un support utile à présenter aux investisseurs et aux banques : vous êtes paré pour demander un financement externe, pour créer votre entreprise sans fonds personnels (ou avec un investissement minimum). Vous n’êtes pas expert en la matière ? Découvrez 6 sites pour créer votre business plan en ligne, un accompagnement pratique et utile…

2. Choisir le bon statut juridique pour créer une entreprise sans argent

Vous avez 2 options au moment de monter votre entreprise (avec ou sans argent) :

  • l’entreprise individuelle (EI) ;
  • la société commerciale (SARL ou SAS principalement, ou leurs formes unipersonnelles).

Vous souhaitez économiser sur les coûts de création ? Seule l’EI au régime micro vous permet de créer votre entreprise sans argent. Mais attention, ne choisissez pas votre statut juridique uniquement eu égard à ce critère, d’autres rentrent en ligne de compte avec au moins autant d’importance (régime social, fiscalité, perspectives de développement…).

Le statut de société commerciale est mieux adapté à votre projet ? Dans ce cas, vous avez peu de chances d’échapper aux frais de constitution (publicité légale et immatriculation), sauf offre commerciale d’un prestataire qui propose la création gratuite d’entreprise.

3. Accomplir seul les formalités

Quel que soit le statut choisi, accomplir seul les formalités est le seul moyen que vous aurez pour dépenser le moins d’argent possible (ou pas du tout dans le cas de la micro-entreprise). Concernant les sociétés commerciales, vous pouvez économiser sur les frais de création en créant seul votre société (attention à ne pas faire d’erreur). L’alternative la moins chère consiste à confire les formalités à une Legaltech. Les coûts en effet sont inférieurs en comparaison avec les honoraires d’un avocat ou autre professionnel du droit.

Comparez les acteurs du juridique
Économisez jusqu’à 40% sur vos formalités juridiques

6 conseils pour créer une entreprise sans argent (ou sans trop d’argent !) et pour la développer

Vous ne pouvez/voulez pas investir de manière démesurée ? Quelques astuces permettent de réduire les frais… sans pour autant manquer d’argent ! Il s’agit de trouver des financements externes, et les bons.

1. Profiter des aides

Des aides à la création d’entreprise existent, pour vous aider à vous lancer. Les chômeurs notamment peuvent bénéficier des ARE ou de l’ARCE. Renseignez-vous également sur les aides sociales et fiscales, pour alléger vos coûts les premières années. Certains prêts publics (par la BPI, entre autres) sont également un bon moyen de démarrer un projet d’entreprise sans beaucoup d’argent.

2. Faire appel au financement participatif

Le crowdfunding, c’est faire financer en ligne le lancement de votre business par vos futurs clients… tout en testant votre offre de produits ou services ! En récoltant les fonds nécessaires, vous pouvez créer votre entreprise sans argent. Sachez en outre que le financement participatif peut intervenir lors d’une phase de croissance : vous développez un nouveau produit ? Vous prenez des locaux pour ouvrir une boutique ? Demandez un coup de pouce à vos clients fidèles !

3. Faire appel à la love money

Vos proches vous encouragent dans votre projet d’entreprise ? Sollicitez-les pour financer vos coûts ! Ce financement gratuit vous permet de vous lancer sans argent, reste à convaincre votre entourage…

Envisagez également d’autres formes de financement privé – business angels, notamment. Ceux-ci, à coup sûr (sauf mécénat), demanderont une participation au capital de votre société et exigeront des garanties solides (vous devrez sans doute investir vous-même des fonds propres en capital). Mais cette solution permet de démarrer (ou de se développer) avec des moyens confortables, et vous pouvez tout à fait garder le contrôle des décisions en insérant les clauses adéquates dans vos statuts.

4. Se former gratuitement

Vous manquez de compétences ? Vous souhaitez en acquérir de nouvelles ? La formation gratuite, c’est possible ! Au-delà des formations en ligne de type webinaires et tutoriels, vous pouvez accéder gratuitement à des formations professionnalisantes grâce à votre compte formation.

5. choisir les bons outils

Choisir les bons outils sera aussi nécessaire pour monter une entreprise sans argent. Commencez avec des outils gratuits (Excel, Word ou la suite Google). Vous pouvez aussi opter pour des logiciels gratuits, vous pouvez ainsi trouver un logiciel de comptabilité gratuit ou encore un logiciel CRM gratuit dans nos comparatifs.

6. Développer son entreprise gratuitement

Monter sans entreprise sans argent ne signifie pas simplement la créer. Il vous faudra aussi la développer en trouvant vos premiers clients, puis de nombreux clients dans la durée !

Pour développer votre entreprise avec peu d’argent, vous pouvez profiter des canaux d’acquisition « gratuits », qui ne vous coûteront que du temps. Commencez par le bouche à oreille et le réseau, si vous avez déjà de l’expérience sur le sujet. Il vous faudra ensuite créer un site internet professionnel et entamer une stratégie de référencement naturel (local ou à plus grande échelle selon le type d’entreprise que vous lancez). L’apport d’affaires peut aussi être un moyen de vous dépenser sans avance d’argent, puisque vous pouvez payer les apporteurs d’affaires uniquement en cas de succès.

FAQ

Une société à 1 €, c’est possible ?

En créant une société commerciale, vous devez obligatoirement lui affecter un capital social. Bonne nouvelle, la loi ne fixe pas de capital minimum pour les SAS et les SARL ! Attention néanmoins à votre crédibilité auprès d’investisseurs potentiels ou de partenaires commerciaux…

Créer son entreprise sans argent personnel, c’est possible ?

Le crowdfunding et le love money vous permettent de créer votre entreprise sans rien investir personnellement (à condition de choisir un domaine d’activité qui ne nécessite pas d’argent au démarrage, et de se monter micro-entrepreneur).

Pouvez-vous vous associer sans argent ?

Vous pouvez vous associer pour créer une société. Chaque associé doit réaliser des apports : sa participation au capital social est en principe proportionnelle au montant de ces apports. Sans apporter 1 €, vous n’aurez aucun droit de vote ni aucuns dividendes… Une solution existe néanmoins pour réduire votre investissement financier : vous réalisez des apports en nature (véhicule, local, matériel informatique…) dont la valeur est suffisante.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.