Mise à jour le 08/10/2020

Comment créer une micro-entreprise en ligne en 2020 ?


Découvrez comment créer une micro-entreprise en ligne seul ou accompagné !

Tout comme la gestion, la création de sa micro-entreprise est une procédure simple et rapide, surtout si vous décidez de le faire en ligne. Que vous soyez consultant indépendant, vendeur ambulant, artisan dans le bâtiment, coiffeur à domicile ou encore chauffeur, vous pouvez créer votre micro-entreprise en ligne de deux manières :

  • Tout faire seul, en ligne et gratuitement
  • Vous faire accompagner par les experts juridiques en ligne

Alors concrètement, comment créer sa micro-entreprise en ligne avec l’une ou l’autre de ces options ?

Option 1 : créer sa micro-entreprise en ligne seul (et gratuitement)

Pour créer une micro-entreprise gratuitement, vous pouvez tout simplement le faire par vous-même sur internet. La création de votre micro-entreprise en ligne est à réaliser depuis le site officiel de l’URSSAF ou d’autres sites officiels dédiés, selon votre cas :

>
Bon à savoir La procédure de création d’entreprise est rapide, et surtout gratuite, comme nous venons de le dire ! C’est son grand avantage.

Pour devenir micro-entrepreneur gratuitement, vous aurez donc principalement un formulaire en ligne à remplir. Il vous suffira de fournir une pièce d’identité pour valider votre dossier, et quelques autres documents selon la nature de votre activité. Nous y reviendrons ci-dessous dans la section dédiée aux formalités. 

La déclaration de création de micro-entreprise en ligne est donc gratuite et accessible par tous, mêmes les plus novices en informatique ou en création d’entreprise, à condition d’être prêt à y passer un peu de temps.

Pour créer sa micro-entreprise en ligne gratuitement, utiliser l’un des sites officiels est donc la meilleure option ! Mais pour ceux qui souhaitent être accompagnés, c’est possible, et voici quelques options.

Option 2 : se faire accompagner pour la création de sa micro-entreprise en ligne

Même si la procédure est simple lorsque vous choisissez la création d’une micro-entreprise en ligne gratuitement sur le site officiel, vous êtes ainsi nombreux à préférer le soutien de professionnels.

Notre sélection de sites pour créer une micro-entreprise en ligne rapidement

Les legaltech sont des plateformes juridiques en ligne qui accompagnent les entrepreneurs tout au long de la vie de leur entreprise, de la création à la cessation d’activité. Elles ont pour avantage de proposer des formules tout compris, incluant des outils modernes et innovants et cela à des tarifs attractifs. Pour vous aider dans votre choix, voici notre sélection prestataires pour créer votre micro-entreprise en ligne rapidement, et à un tarif acceptable.

Portail Auto-Entrepreneur

Portail Auto-Entrepreneur est un site dédié à spécifiquement à ce statut.

Ils proposent de créer votre micro-entreprise en ligne au tarif de 59€. À ce prix (plutôt abordable!), vous profitez d’un accompagnement personnalisé par des experts de la micro-entreprise. N’hésitez pas à lire notre avis détaillé sur le Portail Auto-Entrepreneur.

Legalstart

Legalstart est le leader des services juridiques. De nombreuses entreprises, tous statuts confondus, ont déjà fait appel à leurs services que ce soit lors de la création ou plus tard au cours de la vie de l’entreprise.

Logo de Legalstart
10% de réduction
  • avec le code inde10

Elle a pour avantage de proposer une offre gratuite qui permet d’accéder à la plateforme de création de micro-entreprise en ligne, ou une offre à 129€ pour un accompagnement plus personnalisé. Pour en savoir plus, lire notre avis détaillé sur Legalstart.

Contract Factory

Contract Factory est spécialisée dans la création (et la modification) d’entreprises, et fournit un accompagnement jugé excellent par les clients.

Pour les futurs micro-entrepreneurs, vous aurez le choix entre un pack Basic à 99,25€ et un pack Tout compris à 149,75€. Ce dernier inclut en plus une assistance téléphonique et un traitement express en 48h. Pour en savoir plus, lire notre avis détaillé sur Contract Factory

Avec leurs formulaires à remplir en ligne, vous vous demandez peut-être ce qui distingue réellement les Legaltech d’un site officiel de création en ligne de micro-entreprise, mis à part le coût ? 

  • Les formulaires sur les sites des Legaltech sont plus simples, plus intuitifs et plus rapides à compléter. Quelques minutes suffisent. 
  • Vous bénéficiez du support d’experts juridiques, une garantie anti-rejet et souvent une assistance prolongée.
  • Vous profitez de services complémentaires comme le conseil sur les aides auxquelles vous êtes éligibles, la validation de votre projet, …
Comparez les acteurs du juridique
Économisez jusqu’à 40% sur vos formalités juridiques

Notez qu’il existe énormément d’autres sites, que nous avons eu l’occasion de tester (Captain Contrat, Legalplace…) ou non (HelloMyBusiness, Pole Auto-Entrepreneur…).

Avantages et inconvénients

Le principal inconvénient si vous faites appel à un prestataire pour créer une micro-entreprise en ligne est bien évidemment le coût.  Selon le prestataire choisi, il faudra compter au minimum 60€ une immatriculer son entreprise en ligne, ce qui reste raisonnable en comparaison des frais de création d’une société en ligne par exemple. 

Pour être sûr d’optimiser au mieux votre dépense, nous vous proposons un calcul simple : 

  1. estimez votre taux horaire net, 
  2. évaluez le temps que vous prendra la déclaration d’activité de micro-entreprise (voir notre guide ci-dessous), et décidez si vous souhaitez y passer ce temps-là, 
  3. voyez quelle est la solution que vous préférez.

Exemple : Vous êtes assistante administrative à distance et que vous facturez approximativement 20€ net par heure – allez vous passer plus ou moins de trois heures pour créer votre micro-entreprise en ligne ? Et si vous ne « travaillez » pas encore en attente de votre kbis, préférez-vous passer 3h à votre création, ou 3 heures à démarcher des futurs clients ?

De plus, même si cela représente un coût supplémentaire, faire appel à un professionnel du droit pour créer sa micro-entreprise en ligne présente de nombreux avantages qui justifient facilement cette dépense. Bien évidemment, ces avantages sont à prendre en considération dans l’équation :

  • vous vous assurez une déclaration d’activité de qualité, réalisée dans des délais courts et avec l’assurance d’une micro-entreprise créée sans erreurs (il y a en tout cas moins de risques qu’en le faisant seul)
  • les professionnels juridiques vous apportent, en plus de la simple déclaration de création, un réel accompagnement, répondent à vos questions par téléphone, par messagerie ou en rendez-vous, assurent un support tout au long de la procédure, …

Gain de temps et support d’experts pèsent donc fortement dans la balance et convainquent de nombreux micro-entrepreneurs qui lancent leur activité.

Les alternatives à la création de micro-entreprise en ligne

Enfin, notez qu’en dehors des sites officiels et des prestataires en ligne, vous avez la possibilité de choisir entre deux autres types de prestataires, en fonction de votre budget et de vos préférences de fonctionnement :

  • les cabinets d’experts comptables en ligne (ou non)
  • mais aussi des juristes, avocats et autres professionnels du droit

Si les professionnels du droit nous semblent une option un peu exagérée pour une simple création de micro-entreprise, les experts-comptables en ligne peuvent être une option intéressante. Dans la lignée des cabinets d’expertise-comptable “classiques”, c’est-à-dire physiques, les experts-comptables en ligne proposent les mêmes types de service, mais entièrement à distance et à des tarifs plus compétitifs. Au-delà de la gestion comptable, des diverses déclarations fiscales ou sociales et autres missions comptables, ils sont donc aussi amenés à réaliser la création de micro-entreprise. 

Les cabinets d’expertise-comptable en ligne représentent une alternative intéressante si vous souhaitez ensuite déléguer la comptabilité de votre micro-entreprise à ces professionnels. 

C’est le cas de Dougs qui propose un Pack Création à 150€, impliquant de souscrire aussi au Pack Liberté de gestion comptable au prix de 69€/mois. L’avantage est qu’il est sans engagement. Vous pouvez donc tester cette formule sans trop de risque. 

L-expert-comptable.com intéressera les consultants, freelances et autres prestataires de services (et uniquement vous!) avec son offre de création de micro-entreprise gratuite lorsque vous leur confiez par la suite votre gestion comptable.

Notez tout de même que la comptabilité d’un auto-entrepreneur reste plutôt succincte et accessible à la plupart des entrepreneurs. Création et comptabilité de micro-entreprise ne nécessitent pas forcément, aussi bien l’une que l’autre, de recourir à un prestataire.

Comment créer une micro-entreprise en ligne : Les formalités

Quelle que soit l’option choisie (seul ou accompagné), la démarche pour créer une micro-entreprise en ligne reste globalement la même. La différence repose surtout sur le temps que vous devrez y passer ! Il existe aussi quelques différences en fonction du type d’activité que vous allez exercer. Voici les détails. 

La déclaration de début d’activité en ligne

La première étape consiste à réaliser la déclaration de début d’activité de votre micro-entreprise en ligne. Si vous passez par une Legaltech, vous leur fournirez toutes les informations nécessaires via leur formulaire en ligne. Si vous choisissez de le faire seul, vous devrez donc vous connecter à l’un des sites listés ci-dessus. Bien qu’ils soient différents, les données à renseigner dans les formulaires des différents sites sont relativement similaires. 

Vous devrez indiquer la nature de votre activité. Le choix de l’activité définira votre code APE.

Sur le site officiel, un menu déroulant vous permet de choisir votre activité parmi la liste proposée.

Notre conseil Parmi cette liste, assurez vous de choisir l’activité la plus proche de votre activité réelle, tout en privilégiant aussi un domaine le plus large possible. Cela vous évitera de devoir la modifier plus tard si votre activité évolue.

Par exemple, si vous réalisez de la “pose de prothèse d’ongles”, vous pouvez bien sur choisir cette activité présente dans la liste. Mais vous pouvez aussi sélectionner “soins de beauté des mains et des pieds”, qui couvrent un plus grand domaine. 

C’est aussi lors de cette déclaration que vous fournirez l’adresse de domiciliation de votre entreprise.

Enfin, vous devrez indiquer la date de début d’activité. C’est une donnée importante, surtout si vous êtes éligibles à des aides financières.  Une fois le formulaire complété en ligne et votre justificatif d’identité scanné, votre déclaration de début d’activité d’auto-entreprise est officiellement enregistrée.

La déclaration papier

Deux situations peuvent vous amener à envoyer votre déclaration de début d’activité par courrier. 

Vous avez effectué votre déclaration en ligne mais ne pouvez pas scanner votre pièce d’identité ? Dans ce cas, il vous suffit d’imprimer le dossier, d’y joindre une copie de votre pièce d’identité et d’envoyer le tout au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent. 

Dans le second cas, vous souhaitez réaliser la procédure entièrement sur papier. Vous devez alors télécharger et imprimer le formulaire de déclaration et adresser le dossier complet au CFE compétent. 

Les documents à fournir pour créer sa micro-entreprise

Au cours de la procédure en ligne, il vous sera en effet demandé de fournir une copie numérisée et certifiée de votre pièce d’identité (CNI ou passeport). 

Pour cela, photocopiez votre pièce d’identité et ajoutez à la main cette mention d’attestation sur l’honneur : « J’atteste sur l’honneur que cette pièce est conforme à l’original. Fait à (lieu), le (date) » ainsi que votre signature. 

Si vous optez pour une déclaration papier, le formulaire à compléter varie selon votre activité : 

  • le formulaire P0 CMB Micro-entrepreneur pour une activité commerciale (comme commerçant ambulant ou gérant de salon de thé) ou artisanale (comme mécanicien, carreleur ou coiffeur à domicile)
  • le formulaire P0 PL Micro-entrepreneur pour une activité libérale (consultant marketing, psychologue, …)

Pour les artisans et commerçants, d’autres documents viennent aussi compléter le dossier – nous en reparlerons plus loin.

Le dossier complet devra être adressé au CFE compétent par courrier. Il dépend de la nature de votre activité :

  • pour une activité artisanale : la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) 
  • pour une activité commerciale : la Chambre de Commerce et de l’Industrie (CCI) 
  • pour les professions libérales : l’URSSAF 
  • si vous êtes agent commercial : le greffe du Tribunal de Commerce 

La transmission de la déclaration aux organismes concernés

Lorsque vous envoyez votre dossier, que ce soit en ligne ou par courrier, vous recevrez un email de confirmation validant la réception et l’enregistrement de votre déclaration de début d’activité. La déclaration est alors transmise aux organismes intéressés : 

  • l’INSEE
  • l’URSSAF
  • le centre des impôts 
  • la sécurité sociale

La réception des documents

Sous environ une semaine minimum (mais parfois jusqu’à 4 semaines), l’INSEE vous adressera un certificat d’inscription au Répertoire des Entreprises et des Établissements comprenant votre numéro de SIREN et le code APE. 

Vous recevrez aussi :

  • une notification d’affiliation au régime fiscal de votre micro-entreprise
  • une notification d’affiliation à la sécurité sociale

Ces documents sont à conserver précieusement. 

Les spécificités des artisans et commerçants

Vous êtes artisan ou commerçant et êtes en train de créer votre micro-entreprise ? Quelques formalités supplémentaires vous concernent. 

L’immatriculation

En plus de la déclaration d’activité, vous êtes aussi tenu de vous inscrire auprès :

  • du Répertoire des Métiers (RM) pour les artisans (multiservice dans le bâtiment, créateurs d’art, …)
  • du Registre des Commerces et des Sociétés (RCS) pour les commerçants (restauration rapide, vente d’objets,…)

L’immatriculation doit ensuite être réalisée (source)  :

  • dans le mois précédant la date de début d’activité (ou dans le mois suivant sous certains conditions) si vous êtes artisan
  • dans le mois précédant votre date de début d’activité ou au plus tard dans les 2 semaines suivantes si vous êtes commerçant

Les pièces complémentaires pour les artisans et les commerçants

Pour réaliser l’immatriculation de votre micro-entreprise, vous devrez notamment fournir :

  • un justificatif de domicile de moins de 3 mois
  • une attestation sur l’honneur de non condamnation
  • une copie de diplôme ou un justificatif d’au moins 3 ans d’expérience si vous exercez une activité artisanale réglementée comme les boulangers, les carrossiers, les coiffeurs, les électriciens, … 

Une fois votre immatriculation validée, vous recevrez un extrait Kbis justifiant l’existence de votre micro-entreprise. 

La formation

Le Stage de Préparation à l’Installation (SPI), auparavant obligatoire, est aujourd’hui une formation facultative et initiative à la gestion d’entreprise. Payant, il est destiné aux artisans qui souhaitent apprendre les bases dans des domaines tels que la gestion commerciale, le juridique, la comptabilité, …

Le coût de la création d’une micro-entreprise en ligne

La procédure de création d’une micro-entreprise en ligne est en principe gratuite pour les activités artisanales, commerciales et libérales – du moins si vous réalisez les démarches par vous-même. 

Il existe cependant une exception : si vous êtes agent commercial, vous devrez vous acquitter de la somme de 27€ pour l’inscription au Registre Spécial des Agents Commerciaux.

Par contre, si vous décidez de vous faire accompagner pour devenir micro-entrepreneur, vous aurez bien évidemment à payer les frais de prestatation (comptez entre 60 et 120€).

Que se passe-t-il après l’immatriculation de votre micro-entreprise?

Félicitations, vous êtes désormais micro-entrepreneur

Quelques dates importantes sont à retenir :

  • vous pouvez démarrer votre activité immédiatement, sans avoir à attendre la réception de votre numéro SIREN.
  • vous devez dans tous les cas démarrer votre activité dans les 30 jours suivant votre déclaration.
  • la première déclaration de chiffre d’affaires devra être effectuée après 90 jours d’activité.

Pensez aussi aux autres éléments liés à la création d’entreprise :

FAQ

Comment s’inscrire en micro-entrepreneur ?

Pour rappe, un micro-entrepreneur est un entrepreneur individuel ayant opté pour le régime micro. Ainsi, pour pouvoir exercer votre activité sous ce régime, vous devez vous inscrire auprès du CFE compétent qui dépend de votre domaine d’activité, comme expliqué ci-dessus.

Quelle différence entre micro-entrepreneur et auto-entrepreneur ?

Aucune. Micro-entrepreneur remplace le terme auto-entrepreneur, et désigne le régime micro (fiscal et social) choisi par certains entrepreneurs individuels. Ainsi, la micro-entreprise ne désigne pas à proprement parler une forme juridique.

Comment s’inscrire en micro-entrepreneur gratuitement ?

Comme mentionné ci-dessus, la seule manière de s’inscrire gratuitement en temps que micro-entrepreneur est de passer par le site officiel, et donc de réaliser vous-même les démarches.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.