Juridique

Le coût de la création d’une auto-entreprise à la loupe

Créer une auto-entreprise, combien ça coûte ? De nombreux aspirants entrepreneurs se posent la question, craignant que leur projet demande un investissement important. Pas de panique, l’auto-entreprise reste l’un des moyens les plus économiques de lancer son activité. Alors quels sont les frais de création d’une auto-entreprise et comment les optimiser ? Découvrez le coût de la création d’une auto-entreprise.

Coût de création d’une auto-entreprise : quels sont les frais incompressibles ?

L’un des principaux avantages de l’auto-entreprise (ou micro-entreprise) par rapport à la société est sa facilité de création. Et en plus, c’est (quasiment) gratuit !

Les frais d’immatriculation de l’auto-entreprise

L’immatriculation d’une micro-entreprise se fait en ligne à l’aide du formulaire P0. Une fois ce dernier rempli et l’ensemble des pièces justificatives téléchargées, votre dossier de déclaration est transmis au greffe ou au CFE (Centre de Formalités des Entreprises).

Le coût de l’immatriculation de l’auto-entreprise dépend de l’activité que vous souhaitez exercer :

  • pour les activités commerciales, libérales et artisanales, l’immatriculation est gratuite ;
  • pour l’activité d’agent commercial, le coût s’élève à 24,71 €.
>
la loi Pacte a en effet supprimé l’obligation de suivre un stage professionnel pour les artisans. Cela représente un gain de temps et d’argent puisque ce dernier était facturé entre 200 € et 400 € en moyenne.

Notez que si vous optez pour l’entreprise individuelle (EIRL), vous devez prévoir 48,16 € de frais de greffe.

L’assurance de l’auto-entreprise

Bien qu’elle ne soit pas une condition à la création d’une auto-entreprise pour les activités commerciales, l’assurance professionnelle reste un obligatoire pour bien exercer une activité artisanale. Cependant, il est fortement conseillé de souscrire à une RC Pro (responsabilité civile professionnelle) afin de couvrir tous les risques inhérents à votre activité.

Le prix de la RC Pro dépend de plusieurs facteurs :

  • les activités que vous exercez ;
  • les risques couverts ;
  • votre chiffre d’affaires ;
  • votre situation géographique ;
  • et bien sûr, la compagnie à laquelle vous vous adressez.

En moyenne, les montants constatés pour les RC Pro des auto-entrepreneurs varient entre 55 € et 200 € par an.

N’hésitez pas à faire marcher la concurrence et à demander plusieurs devis pour pouvoir comparer les offres des différentes compagnies et les risques couverts. Il est souvent possible de négocier votre contrat, surtout si vous y couplez d’autres assurances (locaux commerciaux, logement, etc.).

La cotisation foncière des entreprises (CFE)

La CFE (cotisation foncière des entreprises) est due par toutes les personnes physiques ou morales exerçant une activité professionnelle régulière sur un territoire. Souvent oubliée par les auto-entrepreneurs au moment de la création, elle peut représenter pourtant un certain budget.

En effet, à l’exception de la première année civile pendant laquelle les auto-entrepreneurs bénéficient de l’exonération de la CFE, elle est due dès que votre chiffre d’affaires dépasse 5 000 €.

Ce sont les communes ou les communautés de communes qui fixent le taux d’imposition. Aussi, la CFE peut varier d’une centaine d’euros à plusieurs milliers.

Les autres frais à prévoir

Le coût de l’accompagnement

Vous n’êtes pas obligé de vous lancer seul dans la création de votre auto-entreprise ! Si vous n’êtes pas à l’aise avec les formalités administratives, vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel du droit ou une Legaltech.

Ainsi, les Legaltechs sont la solution la moins onéreuse pour créer votre auto-entreprise en ligne. Le coût de cet accompagnement dépend du niveau d’aide apporté. Comptez par exemple 49€ avec le Portail Auto-Entrepreneur, accompagnement inclus.

Les professionnels du droit sont libres de fixer leurs honoraires : comptez environ 150 €.

L’ouverture d’un compte bancaire

La seule obligation comptable des auto-entrepreneurs est d’avoir un compte dédié à leur activité professionnelle. Tant que votre chiffre d’affaires ne dépasse pas 10 000 € pendant 2 années consécutives, ce compte bancaire n’a pas à être professionnel. Cependant, certaines banques ont tendance à refuser que vous utilisiez un compte courant pour votre activité professionnelle. Afin de vous pousser à ouvrir un compte professionnel, elles rejettent les prélèvements sociaux, ce qui pose forcément un problème à l’heure de la dématérialisation des services publics !

N’hésitez pas à vous adresser à plusieurs banques pour comparer leurs offres et services et les mettre en concurrence.

N’hésitez pas à vous adresser à plusieurs banques pour comparer leurs offres et services et les mettre en concurrence.

La domiciliation de l’auto-entreprise

La plupart des auto-entrepreneurs choisissent de domicilier leur entreprise chez eux. Cependant, pour différentes raisons, vous pouvez faire le choix de domicilier votre auto-entreprise ailleurs. Qu’il s’agisse de locaux commerciaux ou d’une domiciliation administrative, cela entraîne des frais supplémentaires.

Vous devez ainsi prévoir dans le coût de création de votre auto-entreprise le loyer, ou les frais d’une société de domiciliation. Ces dernières proposent en général des offres moins chères pour les auto-entrepreneurs, à partir d’une dizaine d’euros par mois.

Le stage professionnel

Le SPI (stage de préparation à l’installation) est désormais facultatif. Les créateurs d’entreprise, quelle que soit leur activité, peuvent toujours le suivre sur la base du volontariat. Il vous permet d’acquérir les bases de la gestion d’entreprise, ses enjeux et les formalités à effectuer.

Ce stage coûte en moyenne 200 € et peut être financé par différents organismes comme Pôle Emploi, la FAFCEA, le CPF, etc.

Tableau récapitulatif du coût total de création d’une auto-entreprise

DémarchesCoût
ImmatriculationGratuite, sauf pour les agents commerciaux : 24,71 €
Assurance RC ProEntre 55 € et 200 € par an
AccompagnementEntre 11 € et 150 €
Ouverture d’un compte bancaireEntre 0 € et 35 €
Stage professionnel (facultatif)Environ 200 €
Récapitulatif des coûts principaux

Comment réduire le coût de création d’une auto-entreprise ?

Difficile de réduire le coût de création d’une auto-entreprise puisqu’elle ne coûte rien en théorie. En réalisant vous-même toutes les démarches administratives, vous réduisez le coût de création d’une auto-entreprise à son minimum.

Faire jouer la concurrence vous permet également d’obtenir des tarifs préférentiels auprès des compagnies d’assurances et des établissements bancaires.

Enfin, renseignez-vous auprès de votre commune sur le taux de la CFE. En effet, il peut être judicieux de choisir de domicilier votre auto-entreprise dans une autre commune pour réduire le coût de cette taxe. À vous de comparer la différence entre le coût de la CFE et le coût d’une adresse auprès d’une société de domiciliation.

Les coûts de fonctionnement annuel d’une auto-entreprise

L’auto-entreprise offre un avantage important : elle n’est pas gourmande en coûts de fonctionnement. En effet, ceux-ci dépendent de votre activité et des investissements que vous faites. Vous pouvez ainsi prévoir :

  • l’abonnement à un logiciel pour gagner du temps sur la gestion de votre activité ;
  • le loyer si vous louez un local commercial ;
  • l’achat de matériel de bureau ;
  • les outils marketing : cartes de visite, site internet, campagne de communication, etc.

Enfin, les taxes représentent aussi une dépense annuelle à prévoir : CFE, impôt sur le revenu, taxe foncière, etc.

Dans la mesure du possible, anticipez ces achats afin de connaître votre besoin de financement pour lancer et faire vivre votre auto-entreprise. Si la création d’une auto-entreprise est peu coûteuse, les frais peuvent vite augmenter, d’autant plus que vous ne pouvez pas déduire vos charges.

FAQ

Combien coûte la création d’une auto-entreprise ?

Cela dépend de la façon dont vous créez votre entreprise : seul, la création est gratuite ou presque. Si vous choisissez de vous faire accompagner, cela vous coûtera quelques dizaines d’euros supplémentaires.

Comment créer une auto-entreprise gratuitement ?

En vous inscrivant directement en ligne sur le site de l’URSSAF, autoentrepreneur.urssaf.fr

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.