Activité

Comment devenir rédacteur web ?

Vous maîtrisez parfaitement la langue française et avez un attrait pour les métiers du web ? Découvrez avec nous la profession de rédacteur web ! Souvent exercée en tant que freelance, cette activité apparue seulement il y a quelques années est en plein essor. Pourquoi et comment être rédacteur web ? Quelles démarches pour se lancer et avec quelle formation ? On répond à toutes vos questions.

Pourquoi devenir rédacteur web ?

Avec le développement d’internet et la forte compétitivité du marché, toutes les entreprises, quelle que soit leur taille ou leur domaine d’activité, ont intérêt à être présentes sur le web. Site internet, blog, réseaux sociaux sont des moyens d’être actifs sur la toile et ainsi d’améliorer son attractivité.

Être présent sur le web, c’est bien. Encore faut-il l’être de manière pertinente et efficace. C’est ainsi que le métier de rédacteur web a vu le jour. Cet expert des mots rédige des contenus variés qui viennent enrichir les blogs et sites internet de ses clients. Il répond aux exigences des moteurs de recherche en composant des textes adaptés et pertinents afin d’améliorer le référencement du site en question.

C’est un métier d’avenir qui offre de nombreux avantages pour celui qui l’exerce : flexibilité, indépendance et autonomie, diversité des sujets traités et des profils de clients, évolution de carrière possible,…

Quelles sont les qualités requises pour devenir rédacteur web freelance ?

Pour devenir un bon rédacteur web indépendant, il faut :

  • être curieux et avoir une bonne culture générale ;
  • posséder une orthographe et une grammaire irréprochables et un vocabulaire riche ;
  • être rigoureux et organisé ;
  • être humble et savoir s’adapter.
>
Contrairement aux idées reçues, la rédaction web ne s’arrête pas à l’écriture de contenus.

Il s’agit aussi de construire des textes en respectant les contraintes du web. Pour cela, le rédacteur web doit aussi avoir des connaissances en référencement naturel et en langage HTML par exemple. Il peut aussi maîtriser un ou plusieurs logiciels SEO ou outils de création de site web.

Enfin, c’est un métier dans un secteur en constant développement. Vous devez donc vous tenir informé des évolutions des techniques de la rédaction web.

Faut-il être diplômé pour devenir rédacteur web freelance ?

Il n’existe pas de formation propre au métier de rédacteur web. Mais si vous pouvez justifier d’un cursus ou d’un diplôme en lien avec ce métier, ce sera d’autant plus rassurant pour vos clients. Journalisme, communication, marketing et webmarketing sont des domaines qui touchent de près ou de loin à la rédaction web.

Il existe aussi de plus en plus de formations en présentiel ou à distance de durées variables qui vous permettent au cours de votre vie professionnelle d’acquérir des bases en rédaction web, SEO, CMS, … ou encore des formations réseaux sociaux ou plus largement sur le marketing digital.

Mais avant tout, c’est la pratique qui vous fera devenir un bon rédacteur web. Notre conseil : lire et écrire autant que possible !

Quel statut juridique pour devenir rédacteur web ?

Les postes de rédacteur web en tant que salarié au sein d’une entreprise sont plutôt rares. La plupart des rédacteurs web se lancent donc en tant qu’indépendants.

Même s’il existe d’autres statuts, la plupart des rédacteurs web qui se lancent décident de devenir auto-entrepreneur. Avec une procédure de création simple et des obligations comptables allégées, c’est la forme juridique idéale pour débuter.

Sa principale limite est le plafond de chiffre d’affaires. À mesure que votre activité se développe et lorsque vous atteignez ces plafonds, vous pouvez alors envisager de passer sur un autre statut comme la SASU ou l’EURL, ou encore passer en entreprise individuelle classique.

5 étapes clés pour réussir en tant que rédacteur web

1. Analysez la concurrence et le marché

Malgré le fait c’est un métier récent, on observe une augmentation exponentielle du nombre de rédacteurs web. Pour faire sa place sur ce marché de plus en plus concurrentiel, il est important de comprendre les besoins des entreprises et connaître ce qui est déjà proposé.

Pour cela, passer du temps sur le web est une première étape utile. Vous pouvez parcourir les nombreux sites vitrines et blogs tenus par des rédacteurs web qui expliquent leurs parcours et leur activité. Les offres proposées par les entreprises sur les plateformes freelance sont aussi une indication sur leurs besoins et attentes.

Ensuite, en confrontant votre parcours (formations, expériences, …), l’offre déjà présente et la demande du marché, vous pouvez définir votre profil. Il s’agit en effet de vous démarquer en répondant à quelques questions :

  • quel(s) domaine(s) ?
  • quelles missions ?
  • quels types de clients ?

Vous pouvez axer votre profil sur des activités niches ou au contraire être pluridisciplinaire en proposant des tâches plus variées.

2. Réalisez un portfolio

Un portfolio est l’outil de communication indispensable pour un freelance en rédaction web. Il s’agit d’une présentation professionnelle de votre parcours. Il inclut des exemples de vos réalisations (les meilleures !) et peut prendre la forme d’un site vitrine, d’un profil Linkedin ou Malt, d’un dossier papier ou PDF.

N’hésitez pas à ajouter des avis de vos clients afin d’augmenter votre crédibilité et prouver votre fiabilité.

3. Communiquez sur le lancement de votre activité

Le bouche-à-oreille est l’un de vos meilleurs alliés pour le démarrage de votre activité. Faites connaître votre projet à votre famille, vos amis, vos relations professionnelles présentes ou passées. Vous pouvez aussi utiliser les réseaux sociaux pour annoncer le lancement de votre activité de rédacteur web : Linkedin (indispensable !), Facebook, …

4. Optimisez votre temps

En tant que freelance, vos revenus sont entièrement dépendants de votre temps de travail. La gestion de son temps est donc primordiale pour un rédacteur web freelance. Concrètement, votre activité se répartit en :

  • tâches administratives ;
  • prospection et recherche de missions ;
  • travail effectif (rédaction de contenus, …).

Seule la dernière activité est rémunératrice. Vous devez donc optimiser au maximum le temps passé sur les deux premières actions. Pour cela, vous pouvez choisir de recourir à des prestataires externes (tels qu’un expert-comptable) ou au contraire de vous y consacrer vous-même. Le calcul de votre taux horaire vous permettra de savoir s’il est plus judicieux de confier ces tâches (en comparant le coût) ou de les réaliser vous-même.

5. Trouvez des missions

Consacrer du temps à la recherche de clients et de missions est l’une des facettes de votre activité. Pour cela, plusieurs moyens sont à votre disposition.

Nous l’avons évoqué, le bouche-à-oreille peut vous permettre de décrocher vos premières missions (quitte à les réaliser à titre gratuit afin d’étoffer votre portfolio au démarrage !).

Un profil actif sur les réseaux sociaux professionnels du type Linkedin peut aussi vous ouvrir des portes. Il existe de nombreuses autres plateformes pour freelance, dont certaines spécialisées pour les rédacteurs web… Ces intermédiaires fonctionnent généralement en prélevant des commissions sur chaque mission. Soyez donc attentifs au niveau de rémunération nette. Mais elles sont un bon moyen de se faire la main en tant que rédacteur web, remporter ses premières missions de façon rapide et réaliser ses premières prestations à insérer dans un portfolio.

Enfin, certains rédacteurs web n’hésitent pas à démarcher directement des clients cibles. Il peut s’agir d’entreprises ou d’agences de communication. Selon vos spécialités et votre appétence, ce peut aussi être un moyen efficace d’obtenir vos premiers jobs en freelance.

Quelles sont les autres obligations pour devenir rédacteur web ?

Ouvrir un compte bancaire

Un compte bancaire professionnel est indispensable pour recevoir le paiement de vos missions, payer vos charges et taxes et gérer plus globalement votre argent. Les banques en ligne proposent des offres attractives pour les freelances. Certains comptes sont gratuits, d’autres payants. Mais au-delà du tarif, pensez à étudier les services et fonctionnalités associés. Ils peuvent être d’une grande utilité : facturation, synchronisation bancaire, gestion des notes de frais, …

Choisir les bonnes assurances

Avant de lancer votre activité de rédacteur web, il faut aussi penser à vous renseigner sur les assurances. En tant que rédacteur web indépendant, aucune assurance n’est obligatoire pour les freelances. Certaines restent cependant fortement recommandées :

  • une RC Pro pour vous couvrir contre les dommages matériels, immatériels et corporels ;
  • une assurance matériel pour protéger vos outils de travail (ordinateur) ;
  • une mutuelle pour freelance.

Le besoin de souscrire à d’autres assurances dépend de vos conditions de travail : assurance multirisque si vous travaillez dans des locaux, assurance véhicule si vous vous déplacez dans le cadre de votre activité professionnelle, …

Équipez-vous des bons outils

Nous l’avons déjà évoqué : le temps, c’est de l’argent. Et c’est incontestablement vrai pour les freelances ! Pour optimiser votre temps, voici quelques exemples d’outils très utiles à envisager :

Vous devrez aussi bien évidemment posséder un ordinateur et disposer d’une connexion internet.

FAQ

Quelles formations pour devenir rédacteur web ?

Aucune formation initiale dédiée à la rédaction web existe à ce jour. Mais des formations plus généralistes liées au marketing digital, à la communication ou au journalisme peuvent mener au métier de rédacteur web. De plus en plus de formations courtes voient aussi le jour.

Quel statut juridique pour un rédacteur web ?

Le rédacteur web exerce souvent en freelance. L’auto-entreprise est une forme juridique adaptée à cette activité mais certains optent pour l’EI, la SASU ou encore l’EURL une fois l’activité bien développée.

Comment trouver des missions de rédaction web ?

Pour trouver des missions, un rédacteur web peut recourir au bouche-à-oreille et solliciter son réseau, s’inscrire sur des plateformes de freelances généralistes ou spécialisées ou encore démarcher des clients en prospection directe.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.