Activité

Devenir développeur web freelance

De nos jours, il est indispensable pour les entreprises d’avoir un site internet. La demande ne fait qu’augmenter d’année en année dans ce secteur, c’est donc le moment parfait pour vous lancer en tant que développeur web ! Nous vous expliquons dans cet article toutes les démarches à suivre pour réussir votre projet.

Rappel : qu’est-ce qu’un développeur web ?

La mission d’un développeur web est de créer ou de développer des outils informatiques voués à répondre aux différents besoins d’une entreprise. Ces outils sont variés : applications web ou mobile, plateforme sur Internet, logiciel informatique… Le secteur du développement web est en constante évolution et de nouveaux outils apparaissent très fréquemment. Globalement, ces missions seront principalement :

  • Réalisation d’une analyse technique : pour être en mesure de comprendre et d’analyser les besoins du client grâce à un cahier des charges ;
  • Conception d’une plateforme : qui est adaptée au besoin du client ;
  • Programmation : en utilisant divers langages de programmation ;
  • Organisation de tests : pour s’assurer du bon fonctionnement des différentes fonctionnalités et correction ;
  • Support technique : que ce soit sur la maintenance de l’outil, ou sur la formation liée à l’utilisation.

Quelle formation pour exercer le métier de développeur web en freelance ?

Vous pouvez techniquement devenir développeur web sans diplôme, car cette activité n’est pas réglementée. Néanmoins, c’est un métier qui demande des connaissances très précises, il est donc fortement recommandé d’avoir suivi une formation spécifique. Vous avez le choix entre une formation plutôt courte, comme par exemple un DUT Informatique ou un BTS Service informatique aux organisations, et une formation plus longue allant jusqu’à 5 ans en optant pour un Master spécialisé. 

Il existe également des alternatives pour accéder au métier de développeur web, comme les écoles spécialisées ou encore les écoles d’ingénieur.

Quels sont les avantages du métier de développeur web freelance ?

Travailler en freelance présente un certain nombre d’avantages. Vous êtes votre propre patron et pouvez vous organiser comme vous le souhaitez. Contrairement à un salarié vous êtes totalement libres de choisir :

  • vos horaires : vous organisez vos heures de travail librement ;
  • les missions : vous pouvez choisir vos clients et les projets sur lesquels vous souhaitez travailler ;
  • vos tarifs : vous êtes libre de fixer vos honoraires et pouvez tout à fait refuser une mission si la rémunération ne vous convient pas ;
  • votre lieu de travail : vous n’êtes plus obligé de travailler dans un bureau et pouvez choisir l’environnement de travail qui vous convient le mieux.

Cette liberté attire de plus en plus de développeurs qui souhaitent se lancer en freelance.

5 points essentiels pour réussir en tant que développeur web freelance

Réalisez une étude de marché

L’une des étapes indispensables pour se lancer en tant que développeur web freelance est l’étude de marché. Elle vous permettra d’analyser le secteur en détail, et d’en savoir plus sur tous vos concurrents. Nous vous rappelons que le secteur du web est un secteur très prisé et vous devrez trouver un moyen de vous démarquer de vos nombreux concurrents.

Au cours de cette étude de marché, vous devrez également étudier la clientèle que vous souhaitez cibler, et leurs attentes. Vous en saurez alors plus sur votre projet, notamment quant aux tarifs à instaurer pour rester attractif pour votre clientèle.

L’étude de marché est le moyen parfait pour adapter votre projet en fonction de ce qui existe déjà, qu’il convienne au mieux à votre clientèle cible et qu’il soit donc le plus viable possible.

Élaborez un business plan

Réussir en tant que développeur web freelance requiert l’élaboration d’un business plan pertinent. Un business plan est composé de deux parties : une partie présentant votre projet en détail, et une partie purement financière avec prévision des revenus et dépenses. Dans votre cas, la première partie sera relativement peu utile, à moins que vous envisagiez de demander un financement.

La partie financière en revanche est indispensable, et déterminera la suite de votre projet. Prenez le temps de réfléchir à vos objectifs, vos besoins et surtout votre budget. Il vous faudra ainsi calculer votre chiffre d’affaires prévisionnel en établissant des tarifs , ainsi que les charges d’exploitation et investissements. Il n’y a généralement que peu d’investissement matériel à faire pour un développeur web cependant, veillez à utiliser un ordinateur performant qui vous permettra d’honorer au mieux vos missions.

Choisissez un statut juridique

Parmi les étapes oligatoires au lancement de votre projet, vous devrez choisir un statut juridique adapté à votre activité. Voici une liste non exhaustive des statuts juridiques :

  • l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) ;
  • l’entreprise individuelle ;
  • la micro-entreprise ;
  • le portage salarial.

Afin de choisir la structure juridique la plus adaptée à votre société, vous pourrez faire appel à un professionnel du juridique ou un avocat pour vous accompagner dans vos démarches et vous guider vers la solution qui vous conviendra au mieux.

Communiquez sur le lancement de votre activité

Quoi de mieux pour un développeur web que de développer un site Internet pour faire connaître ses services ? La première chose à travailler est donc le référencement naturel de votre site Internet, afin qu’il apparaisse dans les premiers résultats. Cela maximisera vos chances de trouver des clients qui auraient besoin de vos services.

Vous devrez également réaliser un portfolio accessible directement sur votre site, afin de montrer vos différents travaux. Il permettra au client de voir la qualité de vos services et de leur donner envie. Votre portfolio devrait donc contenir :

  • une présentation de vous ;
  • vos formations et expériences ;
  • vos meilleures réalisations (description du projet, compétences, photos voire le lien du site) ;
  • les différents moyens de vous contacter.

Votre portfolio représente vos capacités et votre talent. Il doit donc être à votre image et refléter qui vous êtes. N’hésitez pas à demander des retours sur vos prestations à vos clients, et les encourager à vous recommander. Le bouche-à-oreille peut être très utile dans ce secteur.

Trouvez des missions

Vous devez utiliser votre réseau pour trouver vos premières missions. Globalement, vous pourrez trouver des contacts simplement en évoquant votre activité lorsque vous rencontrez des nouvelles personnes.

Certaines missions se trouvent également grâce aux réseaux sociaux tels que LinkedIn ou Facebook, en rejoignant des groupes d’entrepreneurs. Généralement, vous devez absolument être actif et présent sur LinkedIn. N’hésitez pas à poster du contenu régulièrement, et surtout engager avec des entreprises qui auraient besoin de vos services.

Mais le moyen le plus efficace pour trouver des clients reste les différentes plateformes freelance. De nouvelles offres sont postées en permanence : Comet, Freelance-Info, Malt…

Quelles sont les qualités requises pour réussir en tant que développeur web freelance ?

Faire le choix de la freelance implique cependant certaines responsabilités. Vous devez donc vous assurer de posséder certaines qualités telles que :

  • rigueur et autonomie ;
  • écoute ;
  • connaissance des principaux langages de développement web (PHP, Java, SQL, etc) ;
  • capacité d’adaptation ;
  • esprit d’analyse et de synthèse ;
  • organisation et respect des délais ;
  • créativité.

L’intégralité de ces qualités n’est pas attendue chez un développeur web freelance, mais en posséder quelques-unes vous permettra d’exceller dans votre domaine.

Quelles sont les autres obligations pour se lancer en tant que développeur web freelance ?

Concernant vos obligations, il faudra absolument vous enregistrer au Centre de Formalités des Entreprises, et ainsi posséder un numéro de SIRET.

Rédiger un contrat écrit n’est pas obligatoire, mais cela reste fortement conseillé. Pour la forme du contrat, vous êtes assez libre car il n’est pas encadré par la loi. Mais il faut tout de même mentionner :

  • L’identité : à la fois du freelance et du client ;
  • La nature du travail : description de la mission en détail ;
  • Durée de la mission : qu’elle soit déterminée, ou indéterminée ;
  • Rémunération : elle est libre pour un contrat de freelance mais vous devriez préciser les modalités de paiement.

Après signature du contrat, vous êtes tenu de mettre en œuvre tous les moyens possibles pour exécuter votre mission, de par une obligation de moyen.

Enfin, une fois votre activité lancée, il vous sera indispensable de souscrire à des assurances professionnelles. Parmi les assurances indispensables vous devrez vous munir, nous conseillons a minima RC Pro pour les métiers de l’informatique et éventuellement une assurance de votre matériel et une mutuelle pour freelance.

Il existe également des assurances complémentaires et obligatoires si vous souhaitez protéger votre véhicule professionnel si votre activité vous demande des déplacements réguliers, ou la multirisque si vous avez des locaux.

FAQ

Quel est le salaire d’un développeur web freelance ?

Il est difficile de chiffrer le salaire d’un développeur web freelance, il dépend de beaucoup de critères. Mais on estime qu’il gagne en moyenne 50 000€ par an.

Faut-il être diplômé pour devenir développeur web freelance ?

Vous pouvez tout à fait devenir développeur web sans diplôme particulier. Même si une formation est recommandée, il existe aujourd’hui de nombreux moyens d’apprendre en autonomie.

Quel statut juridique pour un développeur web freelance ?

Trois statuts conviennent à un développeur web en freelance : une entreprise individuelle, une micro-entreprise ou encore une société à associé unique (SASU ou EURL).

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.