CRM

CRM : 6 exemples d’outils et 4 exemples de stratégie

Lorsque l’on se renseigne sur la gestion de la relation client, ou CRM, la plupart des articles que l’on lit sur Internet sont un peu flous. À quoi servent les logiciels CRM ? Qu’est-ce qu’une stratégie CRM et comment la choisir ? Difficile de trouver des réponses claires à ces questions !

Alors dans cet article, on a choisi de vous présenter 6 exemples de logiciels CRM gratuits ou payants, répondant à des besoins différents. On vous présente ensuite 4 exemples de stratégies CRM très concrètes pour votre entreprise.

6 exemples de CRM gratuits et payants

1. Monday, le CRM gratuit et tout en un

Monday, ce n’est pas un CRM à proprement parler : c’est un outil extrêmement flexible, qui permet d’organiser tout le travail d’une entreprise : projets, tâches, clients, collaborateurs, événements, produits, formations, réunions… Disponible en version gratuite et payante, il peut être utilisé de façon simple ou avancée.

Monday CRM
Avantages
  • Logiciel tout en un : CRM, gestion de projet, création de process sur mesure
  • Disponible en version gratuite
  • Flexible et personnalisable
Limites
  • Un peu complexe à prendre en main
  • Intégrations et automatisations payantes
  • Pas un “vrai” CRM

Monday est un logiciel pensé pour les équipes de toute taille, du freelance à la grande entreprise en passant par la start-up. Sa flexibilité lui permet d’être utilisé par tous les membres d’une entreprise, chacun l’adaptant à ses besoins particuliers : commerciaux et marketing, mais aussi développeurs, créatifs, RH, finances, opérations et logistique…

Pour configurer votre CRM avec Monday, vous pouvez partir de modèles existants, ou partir de zéro. Avec Monday, vous allez pouvoir centraliser les informations sur vos clients, suivre votre activité commerciale dans un pipeline personnalisable, suivre vos tâches et rendez-vous. Les plans payants permettent d’ajouter des fonctionnalités, comme la facturation ou la synchronisation des e-mails.

La version Basique coûte 8 € par utilisateur et par mois, mais elle ne permet pas d’accéder aux automatisations et intégrations. Pour aller plus loin, il faut passer sur l’un des forfaits supérieurs, à 10 ou 16 € par mois et par utilisateur. Pour en savoir plus, lire notre avis sur Monday.

2. HubSpot, le CRM marketing pour startups, PME et indépendants

HubSpot est un logiciel CRM très apprécié des startups, PME et indépendants, pour sa version gratuite et ses fonctionnalités marketing et relation client. Il peut aussi être intéressant pour des TPE ou PME traditionnelles.

hubspot crm
Avantages
  • Version gratuite (mais limitée)
  • Très puissant si on débloque les fonctionnalités payantes
  • Modules marketing et service client
Limites
  • Tarifs élevés si on veut débloquer l’ensemble des possibilités
  • Options et paramétrage un peu complexes

HubSpot est un logiciel CRM disponible gratuitement, qui permet aux entreprises de toutes tailles de gérer leurs contacts, leurs activités de prospection, leur cycle de vente, et de bénéficier d’outils marketing.

Si l’on opte pour une version payante, HubSpot se transforme en une machine puissante – et un peu complexe – qui automatise votre marketing et vos ventes. En revanche, en dehors des devis, HubSpot n’intègre pas la gestion commerciale (factures, paiements, stocks…).

HubSpot peut convenir à tout type d’entreprise. Il est particulièrement apprécié dans les startups et PME qui comptent sur le web pour acquérir de nouveaux clients. Sa version gratuite le rend accessible à tous. Pour débloquer les fonctionnalités payantes, il faut compter au minimum 21 € par mois et par utilisateur. Pour en savoir plus, lire notre avis sur HubSpot.

3. Axonaut, le CRM français tout en un pour les TPE

Axonaut est un logiciel tout en un, qui intègre CRM, gestion de projet, facturation et comptabilité. C’est utile pour les PME qui ne veulent pas multiplier les outils, et disposer d’une vue à 360 ° de leurs clients.

Axonaut CRM
Avantages
  • Facile à prendre en main
  • Support français et réactif
  • Logiciel de gestion complet
Limites
  • Peu d’automatisation
  • Fonctionnalités commerciales plus limitées que d’autres

Axonaut est un logiciel CRM complet, qui permet de suivre l’ensemble du cycle de vente : suivi des opportunités dans un pipeline, planning des rendez-vous, gestion des devis (avec catalogue des produits et calcul automatique de la marge).

Il permet également de gérer la facturation, les achats, les notes de frais, de suivre les paiements. Il va jusqu’au suivi de votre trésorerie et à la génération d’exports comptables. Il intègre même un module de gestion de projet (assez simple). Axonaut est donc un outil tout en un pour la gestion de votre entreprise.

Axonaut peut être testé gratuitement pendant 15 jours. Ensuite, vous payerez 49,99 € par mois pour 1 utilisateur (en fonction de votre durée d’engagement), et 14,99 € par mois par utilisateur supplémentaire. Des remises importantes sont consenties si vous acceptez de vous engager pour 1, 2 ou 3 ans. Pour en savoir plus, lire notre avis sur Axonaut.

4. Pipedrive, le CRM pour les commerciaux

Pipedrive est un logiciel CRM centré sur le pilotage des ventes et sur la planification des activités des commerciaux. Il s’adresse aux petites et moyennes équipes de commerciaux, principalement dans un environnement B2B.

Pipedrive CRM
Avantages
  • Pensé pour les commerciaux
  • Tarifs compétitifs pour les petites équipes
  • Facilité d’utilisation et ergonomie
Limites
  • Gestion des devis non incluse (abonnement supplémentaire)
  • Synchronisation des e-mails uniquement à partir de l’offre Avancée

Grâce à son pipeline des ventes particulièrement réussi, avec Pipedrive les commerciaux se concentrent sur le suivi des opportunités en cours et de leurs tâches. C’est un CRM ergonomique et agréable à utiliser, qui facilite la saisie des informations et fait gagner du temps aux utilisateurs.

Il propose un reporting performant avec de nombreux tableaux de bords personnalisés, qui vous aideront à suivre l’activité de vos équipes et à piloter vos prévisions de chiffre d’affaires.

Pipedrive propose plusieurs formules d’abonnement, à partir de 12,50 € par mois. Un test gratuit est possible pendant 14 jours. Certains modules sont proposés en option (chat en ligne, devis et documents..). Pour en savoir plus, lire notre avis sur Pipedrive.

5. Sellsy, le CRM et logiciel de facturation Français pour TPE et PME

Sellsy est un logiciel CRM français tout en un qui permet de gérer vos prospects, clients, devis, factures, et (en partie) votre comptabilité. Il est particulièrement adapté aux TPE en croissance grâce à la richesse de ses fonctionnalités.

Sellsy CRM
Avantages
  • Logiciel CRM et de gestion très complet
  • Made in France et hébergé en France
  • Connexion possible avec vos autres outils informatiques
Limites
  • Les tarifs peuvent monter rapidement

Sellsy est un logiciel à l’ergonomie agréable, pensé pour le confort des utilisateurs. Il offre toutes les fonctionnalités pour faire gagner du temps aux commerciaux : suivi des ventes, synchronisation des e-mails, automatisation des relances…

Il intègre aussi des fonctionnalités marketing, notamment la possibilité d’envoyer des e-mailings ou des SMS. Il permet enfin de rédiger de belles propositions commerciales avec signature électronique.

Si vous optez pour le module gestion, Sellsy se transforme en véritable ERP : facturation, suivi des paiements, acceptation des paiements en ligne, saisie comptable, suivi des achats… En fonction des modules activés, les tarifs de Sellsy vont de 25 à 37,5 € par mois et par utilisateur (abonnement annuel). Pour en savoir plus, lire notre avis sur Sellsy.

6. noCRM, le CRM pour la prospection commerciale

noCRM n’est, comme son nom l’indique, pas un CRM à proprement parler : c’est un logiciel pensé uniquement pour aider les commerciaux à mieux vendre.

noCRM CRM
Avantages
  • Facile à utiliser
  • Dédié aux commerciaux
  • Tarifs compétitifs
Limites
  • Pas de gestion des devis et factures
  • Fonctionnalités CRM limitées

noCRM est centré sur la prospection et la vente, pour que les commerciaux aient réellement envie de l’utiliser. Les fonctionnalités sont particulièrement bien pensées, puisqu’elles s’inspirent de la façon dont les commerciaux gèrent leurs listes de prospects dans Excel. 

Le suivi des opportunités est également performant, avec un pipeline simple et épuré, et un minimum d’informations à saisir. Des tableaux de bords prédéfinis vous permettent de suivre l’activité des commerciaux, la performance des ventes et les prévisions commerciales.

noCRM est parfait pour les TPE qui cherchent un CRM pour gérer leur prospection commerciale, et ne veulent pas s’encombrer de fonctionnalités annexes (gestion de la relation client, gestion commerciale, marketing…). Disponible à partir de 10 € par mois et par utilisateur, accessible à tous. Pour en savoir plus, lire notre avis sur noCRM.

4 exemples de stratégies CRM

Pourquoi une stratégie CRM ?

Comme vous l’avez vu avec les exemples précédents, il existe de nombreux logiciels CRM, répondant à des besoins et des usages variés.

C’est pourquoi il n’y a pas de “meilleur logiciel CRM” en soi. Le meilleur logiciel CRM, c’est celui qui répond à VOS objectifs. Avant de choisir un logiciel CRM, il faut donc analyser vos besoins et décider de votre stratégie CRM.

Une stratégie CRM représente les objectifs et les moyens mis en œuvre au sein de votre entreprise pour gérer la relation client.

Elle dépend de différents critères :

  • Vos objectifs principaux : fidéliser vos clients et améliorer la rétention ? augmenter les ventes ? générer plus de prospects pour les commerciaux ?
  • Votre secteur d’activité : B2B ou B2C ? physique ou en ligne ? achats ponctuels ou récurrents ?
  • Votre organisation et votre équipe : avez-vous une équipe marketing ? un service de SAV ? des commerciaux qui prospectent ?
  • Votre cycle de vente et vos process : est-ce que le client est autonome pour acheter en ligne ? est-ce que vous avez besoin de générer des bons de commande ? comment se passe la facturation ?

Voici quelques exemples de stratégies CRM adoptées par des entreprises. Voyez par vous-même celle qui vous correspond le mieux, et n’hésitez pas à mixer différentes approches !

Un CRM pour la prospection ciblée (outbound)

De nombreuses entreprises, notamment en B2B, misent essentiellement sur la prospection à froid pour trouver de nouveaux clients.

Elles ont donc besoin d’un logiciel CRM pour les commerciaux, qui permet de gérer des fichiers de prospection, de lancer des campagnes par e-mail ou par téléphone, de piloter leurs relances et, une fois les opportunités détectées, d’accompagner les commerciaux jusqu’à la vente (closing). Dans ce cas, il peut être utile que les commerciaux puissent réaliser leurs devis directement dans le CRM.

Dans ce type de stratégie, vous allez être à l’affût de certaines fonctionnalités comme la synchronisation des e-mails (pour retrouver tout l’historique des conversations avec un prospect dans le CRM), ou la possibilité d’automatiser certaines tâches comme les relances par e-mail.

Pour ce cas de figure, un CRM commercial est la bonne solution.

Un CRM pour générer des leads sur Internet (inbound)

Les entreprises qui comptent beaucoup sur leur site Internet pour générer des prospects ont besoin d’un CRM avec des fonctionnalités d’inbound marketing (marketing entrant).

Cela nécessite de pouvoir créer des formulaires dynamiques, qu’on ajoute sur son site pour récolter les coordonnées de vos contacts, voire de créer des landing pages, des pages web spécifiques pour promouvoir certaines offres ou contenus. Dans ce type de stratégie, on peut également proposer aux prospects de discuter avec un commercial par chat, ou encore, de prendre un rendez-vous avec un expert en ligne. Bref : tous les moyens sont bons pour que votre site web ne soit pas qu’une vitrine, mais un générateur de leads pour les commerciaux.

Certains logiciels CRM comme Hubspot permettent même de tracker le parcours des visiteurs de votre site, pour savoir quelles pages vos prospects ont visitées, par quel canal ils vous ont connu…

Dans ce type de stratégie, on utilise aussi le CRM pour engager les prospects par e-mail, avec des campagnes automatisées, une segmentation intelligente, et du scoring (attribution d’un score à un prospect).

Un CRM pour fidéliser une clientèle B2C

On l’a dit, l’usage du CRM n’est pas le même en B2B et en B2C.

Que ce soit dans le domaine du commerce, des produits de grande conso ou encore des services, le plus important lorsque l’on s’adresse au grand public, c’est gérer une base de données de contacts importante, de segmenter finement sa clientèle et de la fidéliser, par des opérations spéciales, offres promotionnelles, des campagnes de réactivation…

Le logiciel CRM doit donc être robuste et pouvoir se connecter à une plateforme de marketing opérationnel.

Le service client est également stratégique : on va donc chercher un logiciel CRM qui intègre une brique de gestion du support client (création de tickets de support, aide en ligne…) ou qui se connecte à un logiciel spécifique au service client comme Zendesk.

Un CRM pour fédérer toute l’entreprise autour du client

Un dernier exemple de stratégie CRM, adoptée par les petites et moyennes entreprises, est de mettre tous les process clients au sein d’un seul et même outil.

Au lieu d’avoir un logiciel de facturation, un autre pour les commerciaux, un autre pour le marketing et encore un autre pour la gestion de projet et les opérations, on va chercher un logiciel unique qui évitera les ressaisies, les doublons, les erreurs, et offrira une vue à 360 degrés de vos clients, à tout instant.

Dans ce cas de figure, il faut choisir le logiciel adapté à vos besoins opérationnels, qui dépendent fortement d’une entreprise à une autre.

Dans certains cas, il sera intéressant de se pencher sur un logiciel ERP qui intègre le CRM, notamment pour les entreprises industrielles ou commerciales, avec des process opérationnels complexes.

FAQ

Qu’est-ce qu’une stratégie CRM ?

Une stratégie CRM représente les objectifs et les moyens mis en oeuvre au sein de votre entreprise pour gérer la relation client.

Quelle stratégie CRM pour mon entreprise ?

La stratégie CRM à adopter dépend de vos objectifs commerciaux et marketing, de votre secteur d’activité et de votre marché, de votre organisation interne, de votre cycle de vente et de vos process.

Quel logiciel CRM choisir ?

Il faut choisir le logiciel CRM adapté à votre stratégie CRM. Exemples de stratégie CRM : Prospection ciblée, Génération de leads sur Internet, Fidélisation de clients B2C, Centralisation des données clients…

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.