Activité

Comment ouvrir un café-librairie en 2021 ?

Vous souhaitez allier votre passion pour la littérature et votre sens de l’hospitalité et avez l’idée d’ouvrir une librairie café ? Retrouvez dans cet article toutes les démarches à suivre pour ouvrir un café libraire.

Quelle formation pour ouvrir un café-librairie ?

Aucun diplôme en particulier n’est requis pour ouvrir un café librairie. Néanmoins, certaines caractéristiques de votre activité peuvent vous obliger à suivre des formations dédiées :

  • une formation de 6 à 20h (selon votre expérience dans la restauration) afin d’obtenir votre permis d’exploitation ;
  • la formation pour obtenir les licences III et/ou licence IV afin d’être autorisé à servir des boissons alcoolisées (la détention préalable du permis d’exploitation est indispensable) ;
  • la formation hygiène alimentaire HACCP pour être autorisé à vendre des aliments.

Le nombre de licences débit de boissons est limité sur chaque commune.

Bien évidemment, une connaissance poussée de la littérature est aussi fortement conseillée afin d’être crédible dans votre nouvelle activité de café-librairie. Pour cela, certaines formations peuvent vous aider, comme celle proposée par l’Institut National de Formation à la Librairie. Il existe aussi plusieurs diplômes qui vous apprendront comment ouvrir une ce type d’établissement :

  • CAP librairie-papeterie ;
  • BTS technicien du livre ;
  • DUT métiers du livre ;
  • Licence de lettres anciennes ou modernes.

Mais avant tout, rappelez-vous que c’est votre passion des livres qui fera de vous un bon libraire !

Ouvrir un café-librairie : 5 conseils pour réussir

1 – Trouvez un concept

La première étape pour ouvrir un café-librairie est de réfléchir au concept. Les cafés sont des lieux populaires en France et on en trouve beaucoup. Vous souhaitez vous démarquer en proposant un espace librairie au sein de votre café mais il va falloir aller plus loin ! Réfléchissez à ce que les gens recherchent quand ils viennent chez vous. Qu’est-ce qui pourrait les inciter à venir chez vous plutôt que dans un café classique ou une librairie ? Ce peut être l’organisation d’évènements ou encore la déco, l’ambiance, la composition de votre carte, la sélection de livres…

À vous de définir votre projet de manière précise, en pensant aussi à son évolution dans les années à venir.

2 – Choisissez un lieu stratégique

Une fois votre concept défini, vous allez pouvoir choisir un lieu adapté pour l’implantation de votre librairie-café.

En ouvrant un café-librairie, vous ciblez déjà une clientèle assez précise. Vous allez donc devoir choisir judicieusement votre emplacement afin de toucher votre cible au plus près. Proches des écoles ou universités, proches de bureaux, en centre-ville ou plutôt dans un quartier résidentiel… Il faudra aussi veiller à ce que votre café-librairie soit facilement accessible, par les transports en commun ou avec un parking à proximité.

Le choix du local pour votre café-librairie dépend aussi de votre budget. Certaines zones sont plus attractives que d’autres et le prix en est impacté. Vous serez sûrement amené à essayer de trouver un juste équilibre entre le lieu idéal et vos moyens financiers.

3 – Travaillez vos finances

Votre projet est maintenant plus précis, reste à évaluer les données chiffrées. Pour cela, vous devez élaborer un business plan qui consiste à rédiger noir sur blanc 1) votre projet et 2) le plan financier. C’est une étape primordiale et indispensable à la bonne réalisation de votre projet.

Il répertorie toutes vos dépenses et vous permet d’estimer votre chiffre d’affaires. Le business plan va vous permettre de valider la rentabilité de votre projet. C’est à ce moment que vous pourrez décider si vous avez besoin de recourir à des solutions de financement et lesquelles : prêt bancaire, aides publiques, campagnes de crowdfunding…

Le business plan est généralement exigé par les banques ou autres partenaires financiers auprès desquels vous faites des demandes de financement. Il se doit donc d’être clair, précis et complet.

Information Le budget nécessaire pour ouvrir un café-librairie dépend des investissements nécessaires pour le local et son aménagement, les équipements, le besoin en trésorerie au lancement… Comptez autour de 100 000€ en moyenne même si ce chiffre peut fortement varier d’un projet à un autre.

4 – Equipez-vous des bons outils

Pour pouvoir faire tourner votre business de façon optimale, vous avez tout intérêt à vous équiper d’outils performants et efficaces. Vous aurez notamment besoin :

5 – Fidélisez votre clientèle

Pour que votre projet marche et soit pérenne, vous devez aussi penser à la fidélisation de votre clientèle. On le sait tous : un service client irréprochable est primordial pour que vos clients aient envie de revenir. Le bouche-à-oreille est souvent un outil imparable pour ce type d’activité. Mais vous pouvez aussi mettre en place d’autres actions.

Que ce soit pour l’activité de café comme pour celle de libraire, un programme de fidélité incite généralement les clients à revenir. Réductions ou avantages offerts après un certain nombre de passages en caisse sont les méthodes les plus utilisées, mais n’hésitez pas à innover pour vous démarquer !

Un café-librairie est aussi un lieu où l’on se retrouve, où l’on organise des rencontres, donc des évènements. Avec un agenda rempli d’évènements soigneusement sélectionnés en fonction des attentes de votre clientèle, vous assurez le dynamisme de votre café et suscitez l’intérêt de vos clients. De même, pensez à renouveler et enrichir votre sélection de livres avec des nouveautés, des thèmes variés pour s’adresser à un maximum de visiteurs.

Enfin, communiquer sur votre activité et récolter les avis de vos clients est une bonne solution pour engager vos clients dans votre projet et pour vous améliorer, avec toujours pour quête la satisfaction client. Une page Google Business, un site web pro, une présence sur les réseaux sociaux sont des bons moyens de parler de votre café-librairie, d’attirer de nouveaux clients, de les fidéliser et de créer une communauté autour de votre activité.

Quelles réglementations relatives à l’ouverture d’un café-librairie ?

Pour l’ouverture de votre café-librairie, vous devez respecter plusieurs obligations dont certaines sont propres à l’activité de café et d’autres à l’activité de librairie.

Avant l’ouverture

Si vous vendez des boissons alcoolisées, vous devez effectuer une déclaration auprès de la mairie de la commune au minimum 15 jours avant l’ouverture. Dans les autres cas, aucune déclaration n’est nécessaire.

En tant qu’établissement recevant du public, vous devez respecter les normes de sécurité et d’accessibilité du public. Il s’agit par exemple de l’aménagement des accès pour les personnes à mobilité réduite.

Vous avez aussi des obligations en termes d’affichage :

  • les tarifs TTC des boissons et aliments vendus affichés à l’extérieur et à l’intérieur du café ;
  • les moyens de paiement acceptés ;
  • l’interdiction de fumer ;
  • l’affichage relatif à la protection des mineurs et l’interdiction d’ivresse sur la voie publique si vous vendez des boissons alcoolisées ;
  • l’affichage des menus incluant les ingrédients et les allergènes si vous servez des repas.

La souscription à une assurance professionnelle est également obligatoire avant d’ouvrir votre librairie-café. Vous pouvez suivre notre guide sur la responsabilité civile professionnelle, ainsi que notre article sur la multirisque professionnelle puisqu’elle assure aussi, et entre autres, votre local.

La gestion de la librairie

En tant que libraire, plusieurs obligations propres au secteur doivent être respectées, notamment concernant la vente de livres :

  • les livres doivent être vendus au prix unique et aux dates de mises en vente officielles ;
  • une réduction de 5% maximum peut être appliquée ;
  • la vente en ligne est encadrée par la loi 2014-779 qui interdit notamment la réduction de 5% lors des envois à des particuliers ;
  • la TVA 5,5% s’applique ;
  • les conditions légales de solde sur les ouvrages doivent être respectées.
>
Bon à savoir Vous pouvez aussi faire une demande d’obtention du label « LiR » (Librairie Indépendante de Référence) auprès du Ministère de la Culture et de la Communication. Il apporte plusieurs avantages dont des subventions et des exonérations de taxes.

Quel statut juridique pour ouvrir une librairie-café ?

Dernier élément indispensable à la création de votre café-librairie : le choix du statut juridique.

Beaucoup de porteurs de projet se retrouvent perdus face aux nombreuses possibilités et à la complexité de la décision. Pour y voir plus clair, vous retrouverez des informations pratiques dans notre tableau comparatif des différentes formes juridiques. Dans votre cas, nous conseillons de vous orienter vers l’une de ces formes juridiques :

  • l’EURL si vous êtes seul ou la SARL si vous êtes plusieurs associés ;
  • la SASU si vous êtes seul ou la SAS si vous êtes plusieurs.

Dans le premier cas, votre patrimoine personnel est protégé et votre conjoint peut bénéficier du statut de conjoint collaborateur s’il travaille avec vous sans rémunération. La SAS ou SASU protège aussi votre patrimoine personnel, est plus souple dans sa constitution et son fonctionnement mais n’apporte aucun avantage au conjoint collaborateur.

N’hésitez pas à vous faire accompagner par un avocat ou un expert-comptable qui pourra vous expliquer comment ouvrir un café-librairie. Les frais sont vite rentabilisés en termes de gain de temps et d’économies. Ils pourront aussi procéder à la création de votre entreprise sauf si vous souhaitez le faire seul via une plateforme de création d’entreprise en ligne.

FAQ

Quel budget pour ouvrir un café libraire ?

Le budget pour ouvrir un café-librairie varie selon le projet mais il est estimé à 100 000€ en moyenne, en fonction des investissements initiaux et du besoin de trésorerie au lancement.

Le meilleur statut juridique pour un café-librairie ?

Plusieurs statuts juridiques peuvent être adaptés pour un café-librairie mais la SASU/SAS ou l’EURL/SARL nous semblent les plus adaptés.

Peut-on ouvrir un café-librairie sans diplôme ?

Aucun diplôme n’est requis pour ouvrir un café-librairie. Mais certaines formations sont fortement conseillées pour connaître les bases du métier et d’autres sont obligatoires pour être autorisé à vendre des boissons alcoolisées ou de la nourriture.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.