Financement

Comment anticiper et résoudre un problème de trésorerie ?

La trésorerie d’une entreprise est un élément indispensable à son fonctionnement et une mauvaise gestion peut avoir de graves conséquences sur votre structure. Les difficultés de trésorerie surviennent cependant fréquemment. Dans cet article, nous partageons avec vous tous nos conseils pour faire face au manque de trésorerie d’une entreprise et avoir les clés pour résoudre cette difficulté rapidement et efficacement.

Quelques rappels sur les difficultés de trésorerie

La trésorerie est la somme d’argent disponible d’une entreprise à un instant T. Elle regroupe l’ensemble des liquidités dans les caisses et les comptes en banque de l’entreprise. On parle de difficultés de trésorerie lorsque ces sommes d’argent sont négatives ou faibles, ou en tout cas lorsqu’elles ne suffisent plus à faire face aux coûts de fonctionnement de l’entreprise.

Les causes d’un manque de trésorerie peuvent être variées :

  • le chiffre d’affaires est insuffisant ;
  • la rentabilité ou la marge sont trop faibles ;
  • les charges sont trop élevées ;
  • le fonds de roulement est trop faible ;
  • les stocks sont mal gérés (trop faibles ou à l’inverse trop élevés) ;
  • les délais de paiement client sont trop longs ;
  • les délais de règlement fournisseur sont courts ;
  • le nombre d’impayés est trop élevé ;
  • la croissance de l’entreprise est trop rapide ;
  • un ou des imprévus ont été mal ou pas anticipés.

Les difficultés de trésorerie doivent être traitées rapidement car si la situation persiste, la santé financière de l’entreprise est mise en péril et elle risque la faillite.

Comment anticiper les problèmes de trésorerie ?

Connaître les causes principales et les surveiller

Vous l’aurez compris : en tant que dirigeant, c’est à vous d’anticiper au mieux les causes possibles d’un manque de trésorerie afin d’éviter que la situation n’apparaisse. Pour cela, vous devez tout d’abord déceler la ou les causes principales du manque de trésorerie. Voici quelques points qu’il est important de vérifier régulièrement :

  • le chiffre d’affaires est-il en accord avec votre prévisionnel ?
  • quel est votre niveau de cash burn ?
  • les marges sont-elles suffisantes ?
  • les coûts de fonctionnement sont-ils cohérents par rapport à vos prévisions ?
  • comment gérez-vous votre stock ?
  • anticipez-vous suffisamment les délais de paiement de vos clients ?
  • avez-vous négocié des délais de règlement fournisseur suffisants ?

En évaluant de façon régulière ces éléments et les différents ratios financiers de votre entreprise, vous connaissez l’état de votre trésorerie, maîtrisez sa gestion et pouvez anticiper les éventuelles difficultés de trésorerie plus rapidement.

Utiliser les bons outils

Pour être capable de prévenir les difficultés de trésorerie, des outils existent et facilitent la vie des dirigeants.

Pour gérer votre trésorerie, vous pouvez bien évidemment utiliser un tableur type Excel. Mais la prise en main est relativement fastidieuse et la saisie étant faite manuellement, des erreurs sont possibles.

Nous conseillons plutôt les logiciels de trésorerie, tels qu’Agicap ou Fygr. Intuitif, automatisé, pratique, rapide et fonctionnel, ce type de logiciel facilite la vie des dirigeants qui souhaitent suivre de près leur trésorerie.

Être bien entouré

Enfin, il ne faut pas hésiter à se faire accompagner, et ce dès que l’on décèle les premiers signaux d’un manque de trésorerie. Qu’il soit interne à l’entreprise ou issu d’un cabinet externe (si l’on est gérant indépendant seul par exemple), un expert-comptable saura vous aider à identifier la source du problème et proposera des solutions pour en sortir. Le suivi de trésorerie peut tout à fait faire partie des missions d’un expert-comptable.

Le manque de trésorerie est là ? 6 moyens de gérer vos problèmes de trésorerie !

Grâce à une gestion de trésorerie précise qui a permis d’identifier la ou les causes de vos difficultés, vous devez maintenant mettre en place des actions pour résoudre rapidement et efficacement vos problèmes de trésorerie. Voici quelques pistes pour vous aider.

1 – Augmenter votre chiffre d’affaires

Les difficultés de trésorerie sont dans de nombreux cas dûes à un chiffre d’affaires insuffisant. Les rentrées d’argent trop faibles ne suffisent pas ou plus à couvrir les coûts de fonctionnement. Votre objectif premier est donc d’atteindre un volume de chiffre d’affaires suffisant pour pouvoir payer tous les postes de charges de l’entreprise.

Cela peut passer par une campagne de prospection et/ou de communication efficace pour attirer de nouveaux clients, une promotion tarifaire, une diversification de votre gamme de produits ou services, une augmentation de vos prix (à introduire avec prudence tout de même), une diversification des canaux de distribution, …

2 – Améliorer vos marges et votre rentabilité

Parfois le chiffre d’affaires semble satisfaisant, et pour autant, les problèmes de trésorerie apparaissent. Vous pouvez alors vous intéresser à la rentabilité de votre entreprise. Pour cela, il faut regarder précisément et pour chacun des produits ou services que vous vendez, la marge dégagée. Le travail peut être chronophage et fastidieux mais le résultat est précis. Le calcul est simple : c’est le prix de vente HT auquel on soustrait le coût de la marchandise HT.

Il est fort probable qu’un ou plusieurs produits vendus à perte impactent votre trésorerie. Deux options s’offrent à vous : augmenter votre prix de vente ou renégocier le prix d’achat auprès de votre fournisseur.

3 – Réduire les coûts

Pour résoudre vos problèmes de trésorerie, il est aussi conseillé de revoir tous les postes de charges de l’entreprise un par un. Les charges correspondent à tous les coûts et dépenses de l’entreprise pour exercer son activité : loyers, abonnements, fournitures, salaires, assurances, … En révisant ces postes un à un et en les comparant à votre budget de trésorerie prévisionnel, vous pourrez facilement identifier les charges trop élevées.

N’hésitez pas aussi à utiliser des comparateurs en ligne, obtenir de nouveaux devis ou encore demander l’avis de votre expert-comptable pour connaître les tarifs généralement pratiqués. On pense notamment aux fournisseurs d’électricité, aux loyers, aux assurances ou abonnements divers. Vous saurez rapidement si vos dépenses sont anormalement élevées.

4 – Revoir les délais de paiement et d’encaissement

Les délais de paiement (de vos clients) et d’encaissement (de vos fournisseurs) ont un impact sur le fonds de roulement de votre entreprise. Si vos fournisseurs pratiquent un délai d’encaissement de 30 jours alors que vos clients vous payent à 60 jours, votre besoin en fonds de roulement sera potentiellement supérieur au fonds de roulement réel et vous allez rencontrer des problèmes de trésorerie.

Pour pallier cela, vous devez réévaluer les facilités de paiement que vous proposez à vos clients et négocier les conditions de paiement de vos fournisseurs. Vous pouvez aussi faire une demande d’étalement des paiements de vos cotisations auprès de l’Etat ou de l’URSSAF.

De même, une gestion active des impayés clients est primordiale pour éviter les difficultés de trésorerie et passe par exemple par une demande de paiement comptant pour les clients jugés peu ou pas solvables.

5 – Gérer ses stocks

Une gestion des stocks au plus juste est indispensable pour régler et prévenir les problèmes de trésorerie d’une TPE/PME. Pour cela :

  • vous réalisez régulièrement un inventaire de vos stocks ;
  • vous limitez votre stock à vos besoins précis et travaillez au maximum en flux tendu ;
  • vous travaillez avec des fournisseurs qui peuvent vous livrer rapidement ;
  • vous vous « allégez » des produits qui s’écoulent mal, peu ou plus, grâce à des offres promotionnelles.

6 – Obtenir des financements

Enfin, si malgré toutes les solutions proposées précédemment vous avez besoin d’un petit coup de pouce pour améliorer votre trésorerie, plusieurs solutions de financement de trésorerie peuvent vous aider à régler vos problèmes de trésorerie.

Un prêt bancaire peut être accordé aux entreprises en difficulté de trésorerie qui prouvent à la banque grâce à un plan prévisionnel de trésorerie solide, qu’elles pourront rembourser leur dette sans encombre. Plus facile à négocier, la banque peut aussi autoriser un découvert (à négocier avant même que les difficultés de trésorerie n’apparaissent d’ailleurs !) ou une facilité de caisse. Les entreprises qui connaissent des fluctuations saisonnières d’activité pourront quant à elles recourir au crédit de campagne.

>
Toutes ces solutions de financement sont soumises à des intérêts qu’il faudra prendre en compte dans le remboursement et la gestion de trésorerie.

L’affacturage permet à une entreprise en difficulté de trésorerie de céder une partie ou l’ensemble de ses créances clients à un « factor », c’est-à-dire un organisme spécialisé dans le recouvrement de créances. Le factor se charge d’obtenir le règlement de ces créances. On parle de « cession de créances » lorsque le factor est une banque.

Enfin, vous pouvez aussi recourir au financement participatif ou obtenir une aide financière de votre entourage pour vous aider ponctuellement à faire face aux difficultés de trésorerie de votre entreprise.

FAQ

Quelles sont les causes d’une difficulté de trésorerie ?

Les causes des problèmes de trésorerie sont variées : CA, marge ou rentabilité insuffisants, coûts trop élevés, mauvaise gestion du stock, mauvaise gestion des conditions de paiement, croissance trop rapide,…

Comment anticiper les problèmes de trésorerie ?

La première étape consiste à suivre de près votre trésorerie, grâce à des outils comme les logiciels de trésorerie. Les causes sont plus facilement identifiables et peuvent être traitées rapidement.

Quels sont les outils pour gérer sa trésorerie ?

Pour gérer votre trésorerie, vous pouvez utiliser Excel ou un logiciel de trésorerie. N’hésitez pas également à vous faire accompagner par un expert-comptable en interne ou en externe.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.