Activité

Comment ouvrir un institut de beauté ?

Tous nos conseils sur la création d'un institut de beauté en 2020 !

Vous souhaitez vous lancer et ouvrir un institut de beauté ? Quelle que soit votre expérience passée, on vous guide pas à pas ! Dans cet article vous trouverez la réponse à toutes vos interrogations concernant la création d’un institut de beauté et le lancement de votre activité.

Quel diplôme pour ouvrir un institut de beauté ?

Vous vous demandez sans doute si on peut ouvrir un institut de beauté sans Brevet d’Études Professionnel (BEP), sans Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) voire même sans diplôme ? Ne vous inquiétez pas, on répond à vos questions !

Deux cas de figures existent:

  • Vous ne possédez pas de diplôme : dans ce cas, il vous suffit de fournir une preuve (fiches de paie, contrats de travail…) comme quoi vous avez 3 années d’expérience en tant que salarié ou gérant d’un institut de beauté, ou en tant que professionnel indépendant ;
  • Vous êtes en possession d’un CAP ou d’un BEP ou BP (Brevet Professionnel) dans le domaine de l’esthétique : il n’est pas nécessaire de fournir de justificatif et vous pouvez dès à présent débuter vos démarches.

Les démarches pour ouvrir son institut de beauté

Réaliser une étude de marché

Avant de vous lancer, pensez à bien étudier le secteur et votre clientèle potentielle. Pour cela, le meilleur moyen reste de réaliser une étude de marché, qui vous permettra de s’assurer du potentiel commercial de votre institut, et d’établir une stratégie pour vos débuts.

Pour réaliser votre étude, effectuez des recherches approfondies sur le secteur, la concurrence ainsi que votre future clientèle. La localisation de votre futur institut, que l’on détaillera plus bas, est aussi déterminante et doit être prise en compte.

Après avoir analysé les résultats de l’étude de marché, c’est le bon moment pour réaliser votre business plan. Ce document doit comprendre l’ensemble des éléments liés à votre activité : votre stratégie, vos besoins financiers et matériels, votre budget prévisionnel, etc.

Choisir un emplacement pour votre institut

L’emplacement de votre institut est crucial, et devrait être déterminé suite à l’étude de marché. Ce choix est directement lié à vos ressources. Un emplacement dans une zone passante vous apportera beaucoup de visibilité, ce qui sera très utile pour vous lancer. Une localisation plus discrète sera en revanche moins coûteuse.

Choisir un statut juridique adapté

La création d’un institut de beauté passe nécessairement par le choix d’un statut juridique adapté. Plusieurs choix s’offrent à vous. C’est une étape importante qui aura des conséquences sur la fiscalité de votre projet, le régime social du dirigeant, et votre responsabilité en cas de faillite de l’institut de beauté. En résumé :

  • soit vous créez une nouvelle personne morale pour limiter votre responsabilité financière au montant de vos apports (avec une société commerciale, principalement la SARL ou la SAS ou leurs versions unipersonnelles SASU ou EURL) ;
  • soit vous créez une entreprise individuelle (EI ou EIRL) pour plus de simplicité avec éventuellement le statut de micro-entreprise si vous exercez à domicile.
>
Ouvrir un institut de beauté en auto-entrepreneur nous paraît par contre peu idéal, sauf si vous exercez seul et à domicile.

Enfin, si vous vous lancez avec des associés, vous n’aurez pas le choix : il faudra créer une société commerciale de type SARL ou SAS. Par contre si vous vous lancez seul vous aurez le choix entre EIRL, EURL ou SASU (ou bien EI sans protection).

Accomplir les démarches de création

Les formalités de création d’un institut de beauté dépendent bien évidemment du statut choisi. Créer une EURL ou créer une SASU est plus complexe que la création d’une EIRL. Et les choses se compliquent si vous avez des associés.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous faire accompagner (expert-comptable, avocat…) si vous n’êtes pas à l’aise avec ces sujets, car la phase de création aura un impact sur le bon fonctionnement de votre institut de beauté, et ne doit donc pas être prise à la légère. Enfin, retenez que pour faire des économies il est toujours possible de créer une entreprise en ligne avec un site spécialisé dans les formalités juridiques.

Choisir les bons produits et services

Une fois votre institut créé, les choses ne s’arrêtent pas là ! Pour des raisons légales il vous faudra sans doute une assurance professionnelle ainsi qu’un compte bancaire professionnel (obligatoire en société).

Et pour gérer efficacement votre institut, nous vous recommandons a minima de choisir un terminal de paiement et un logiciel de caisse pour institut de beauté.

>
Ces outils vous permettront de gagner beaucoup de temps au quotidien, et ne sont plus si chers en 2021.

Enfin, vous devrez tenir une comptabilité, et disposez ici de deux choix (pas forcément incompatibles d’ailleurs). Prendre un logiciel de compta est la première option, puisqu’on vous rappelle tenir votre comptabilité sur Excel n’est pas autorisé pour les entreprises. La seconde option est de faire appel à un expert-comptable directement (soit en cabinet, soit un expert-comptable en ligne).

Quelle est la réglementation pour ouvrir un institut de beauté ?

Il existe de nombreuses réglementations concernant l’ouverture et la gestion d’un institut de beauté. Vous devrez tout d’abord vous soumettre aux réglementations liées à l’accueil de public dans votre établissement. Il s’agit notamment des normes de sécurité telles que la possibilité d’évacuer rapidement ou encore de la présence d’alarmes et d’extincteurs (source).

Il convient également de respecter les normes sanitaires. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de vous renseigner auprès de la préfecture du département de votre institut. Vous devez aussi respecter la transparence des prix, consistant à afficher les prix de 10 de vos prestations les plus courantes à l’extérieur du bâtiment, ainsi que l’ensemble des prix à l’intérieur.

Concernant certaines prestations courantes dans les instituts de beauté, des règles bien précises doivent être respectées:

  • seules l’épilation à la cire et la pince sont autorisées, les autres techniques nécessitant d’être réalisé par un médecin ;
  • le maquillage permanent doit être effectué par un tatoueur disposant d’un diplôme ;
  • les prestations de bronzage doivent être encadrées par un personnel formé et les règles de sécurité doivent être respectées (lunettes à fournir, avertissement sanitaire et vérification que le client est bien majeur).

Quel matériel prévoir pour ouvrir un institut de beauté

Vous avez besoin de beaucoup de matériel pour ouvrir un institut fonctionnel. En voici une liste non exhaustive:

  • tables de soin ;
  • fauteuils de soin ;
  • tables de manucures ;
  • banc UV ; 
  • chauffe serviette ;
  • produits cosmétiques ; 
  • etc.

Quel budget pour ouvrir un institut de beauté ?

On estime en général la création d’un institut de beauté à 70 000 euros. Cela dépend évidemment de l’emplacement de votre institut ainsi que de la taille de ce dernier. Vous pouvez également investir dans du matériel d’occasion, notamment si vous reprenez un ancien institut, ou du matériel neuf, plus cher mais de meilleure qualité.

Les salaires de vos employés sont également à prévoir. Pour limiter vos coûts à vos débuts tout en recrutant du personnel qualifié, il pourrait vous être intéressant d’avoir recours à des apprentis ou stagiaires. 

FAQ

Peut-on ouvrir un institut de beauté sans diplôme ?

Tout à fait ! Il vous suffit de prouver 3 années d’expériences en tant que salarié(e) ou gérant(e) d’un institut de beauté, ou en tant que professionnel indépendant.

Peut-on ouvrir un institut de beauté en auto-entrepreneur ?

C’est possible, cependant ce statut est limité à un plafond de chiffre d’affaires annuel fixé à 70 000 euros et rend impossible le fait de vous associer. Réfléchissez-donc bien à cette limite avant de choisir cette option.

Peut-on ouvrir un institut de beauté sans apport ?

Bien que cela soit possible, 70 000 euros sont en général nécessaires pour ouvrir un institut de beauté. Vous disposez de plusieurs possibilités, comme le crédit professionnel bancaire (nécessitant souvent un apport) mais vous pouvez aussi avoir recours à des investisseurs ou des levées de fonds.

Faut-il ouvrir un institut de beauté en franchise ou en indépendant ?

Les deux sont possibles ! Aujourd’hui, un tiers des instituts de beauté sont franchisés. Être franchisé vous aidera pour lancer votre projet, via un accompagnement variable en fonction de la franchise. Vous bénéficierez en plus d’une image de marque déjà établie. Pour en savoir plus : avantages et inconvénients du contrat de franchise.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.