Activité

Comment ouvrir une société de sécurité ?

Le marché de la sécurité est un marché en plein essor. Avec une moyenne de croissance de 5% par an et un chiffre d’affaires annuel de 30 Milliards d’Euros, la demande pour ce secteur est en forte augmentation. Vous souhaitez ouvrir une société de sécurité ? Nous vous donnons toutes les clés afin de créer une société dans ce secteur.

Quel diplôme pour ouvrir une société de sécurité ?

Afin de créer une société de sécurité, il est obligatoire d’avoir suivi une formation afin d’obtenir la carte professionnelle et l’agrément du CNAPS (Conseil National des Activités de Sécurité Privée). Le CNAPS est un établissement public administratif de police rattaché au ministère de l’Intérieur. Son agrément est obligatoire si vous souhaitez ouvrir une société dans le secteur de la sécurité.

La formation demandée sera différente si vous souhaitez diriger l’entreprise et/ou exercer en opérationnel.

Pour pouvoir diriger en opérationnel

Il faut que vous justifiiez d’un titre professionnel. Il s’agit soit :

  • d’un titre de dirigeant d’entreprise de sécurité et de sûreté délivré par des institutions tels que JPM Conseil ou Formaplus ;
  • ou d’un titre de Manager en Sécurité et Protection des personnes délivré par ASP Bodyguard.

L’obtention d’une licence professionnelle de Sécurité des biens et des personnes, option métiers de la Sécurité est aussi acceptée. Enfin, vous pouvez également réaliser cette formation à l’ENSP, qui propose une formation des dirigeants d’entreprise de sécurité privée.

Vous pouvez être exempté de cette obligation pour obtenir l’agrément de dirigeant seulement si :

  • vous êtes officier de police judiciaire, officier ou sous-officier de l’armée ;
  • que vous bénéficiez d’une validation de l’expérience en tant que dirigeant d’entreprise de sécurité pendant au moins 2 ans entre 2003 et 2008 ;
  • ou si vous êtes fonctionnaire civil de catégorie A et B ayant servi dans des conditions définies par arrêté.

Pour exercer en opérationnel

Si vous souhaitez exercer sur le terrain, il faut que vous obteniez une CQP (Certification de qualification professionnelle). Il en existe plusieurs types. D’une part, il y a la CQP APS pour les agents de prévention et de sécurité. Elle dure environ 180 heures et après celle-ci vous entrerez en stage après une autorisation préalable du CNAPS. La CQP ASC est une certification pour les agents de sécurité Cynophiles. Celle-ci dure environ 350 heures. Vous y apprendrez l’obéissance, le dressage, la connaissance de l’animal et des compétences vétérinaires. Pour réaliser ce certificat, il faut que vous soyez propriétaire d’un chien de 18 mois reconnu par votre établissement de formation. D’autres formations au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles sont aussi admises). Là aussi une autorisation du CNAPS est indispensable pour accéder à la formation. 

>
Bon à savoir À l’issue de ces formations, vous obtiendrez une carte professionnelle du CNAPS, valable 5 ans.

Quels sont les différents types d’entreprises de sécurité ?

Les sociétés de gardiennage

Si vous créez une société de gardiennage, votre mission principale sera de surveiller des bâtiments. Les sociétés exercent principalement dans des immeubles mais aussi dans les usines et entrepôts. Vous mettrez en place des stratégies de protection contre les vols, dégradations, agressions et incendies. Les activités des sociétés de gardiennage sont considérées comme des activités commerciales. Il faudra donc vous inscrire auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie. Ce type de société requiert des compétences managériales, commerciales et techniques afin de maîtriser la réglementation en vigueur. Nous vous conseillons donc de réaliser des formations afin de maîtriser parfaitement votre domaine.

Les sociétés de sécurité incendie

Vos équipes seront constituées d’agents de service sécurité incendie et de service d’assistance aux personnes. Attention, ceux-ci doivent être certifiés SSIAP. Cette dernière contient plusieurs niveaux :

  • 1 pour les agents de services de sécurité incendie ;
  • 2 pour les chefs d’équipe ;
  • 3 pour les chefs de service.
Information Les anciens sapeurs-pompiers, pompiers militaires de l’armée de terre, de l’air et de la marine nationale peuvent bénéficier d’une équivalence en suivant une formation complémentaire.

Vos missions principales seront :

  • le contrôle et l’entretien des installations de sécurité ;
  • l’assistance aux personnes en danger ;
  • l’évacuer du public en cas d’incendie ;
  • la prévention et la sensibilisation aux risques des départs de feu.

Cette activité est aussi considérée comme commerciale. Il faudra donc vous inscrire auprès du registre de la Chambre de Commerce et de l’Industrie. Pour travailler dans ce type de société, il est important de maîtriser les matériels, le feu et les règles de sécurité.

Les sociétés de télésurveillance

Une société de télésurveillance a pour but de surveiller à distance les matériels et systèmes de sécurité et d’alarme. Avec votre système de détection, vous aurez le devoir de prévenir les propriétaires et envoyer un agent sur les lieux en cas de déclenchement de l’alarme. Cette activité est considérée comme artisanale. Si vous choisissez ce type de société, il faudra donc vous inscrire auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. De plus, un diplôme artisanal ou 3 ans d’expérience est demandé. Ce type de société demande une vraie rigueur, un bon sens du relationnel et une grande réactivité.

Enfin, autres que ces 3 grands types, il existe d’autres métiers que vous pouvez exercer en tant que société de sécurité privée. Vous pouvez par exemple exercer une activité en tant qu’agent de sécurité indépendant (vigile, videur, etc..), maître-chien indépendant, transporteurs de fonds ou détective privé. Les deux premières sont aussi considérées comme des activités commerciales et nécessitent une inscription au Registre des Commerces et des Sociétés. 

Quelle est la réglementation en vigueur pour ouvrir une société de sécurité ?

La démarche pour ouvrir une société de sécurité est très réglementée. La procédure d’autorisation requiert de nombreuses conditions.

Premièrement, il faut que vous ayez la nationalité d’un pays de l’Espace Economique Européen ou d’un pays ayant conclu un accord de réciprocité avec le France (USA, Mali, Monaco, Gabon, Togo, Suisse, Sénégal, Centrafrique, Congo-Brazzaville, Andorre, Canada et Algérie).

Deuxièmement, votre casier judiciaire ne doit pas contenir de peine correctionnelle ou criminelle. Vous ne devez pas avoir fait l’objet d’une expulsion ou d’une faillite personnelle et collective. 

Troisièmement, vous devez justifier des formations mentionnées précédemment (CQP ou équivalences) afin d’avoir les compétences et aptitudes professionnelles requises. L’obtention d’un agrément et une carte professionnelle de la CNAPS sont impératives. De plus, il est obligatoire que vous souscriviez à une assurance de responsabilité professionnelle.

Dernièrement, il faudra que vous obteniez une autorisation d’exercice à la CNAPS. Celle-ci est valable pour un établissement. Exercer sans celle-ci est puni de 45 000 € d’amende et 3 ans d’emprisonnement.

Information Si vous souhaitez ouvrir une société de télésurveillance, sachez qu’il faudra que vous obteniez une autorisation de la commission de vidéoprotection de la préfecture. L’autorisation est valable 5 ans et renouvelable.

Celle-ci vous oblige à tenir un registre des enregistrements réalisés, déclarer à la préfecture l’emplacement des caméras et informer le public de la présence de caméras par des panneaux. 

Quel statut juridique pour créer une société de sécurité ?

Vous pouvez faire le choix de devenir auto-entrepreneur à condition que vous exerciez en indépendance totale. Si vous avez prévu de déployer un projet plus vaste et que vous souhaitez développer votre activité, entouré d’associés et/ou de collaborateurs, vous pourrez alors faire le choix d’ouvrir une société. La société peut être ouverte soit sous forme de SASU soit de SAS.

Quelles sont les qualités requises pour ouvrir une société de sécurité ?

Pour vous lancer dans cette activité, vous devrez faire preuve d’organisation et de rigueur. Que vous exerciez en indépendance ou que vous décidiez de vous entourer de collaborateurs, vous devrez être irréprochable sur la gestion de votre planning et de celui de vos équipes. Afin de gérer votre planning vous pourrez donc penser à mettre en place un logiciel CRM ainsi que d’un outil de prise de rendez-vous en ligne si vous souhaitez mettre votre agenda en ligne, à disposition de vos clients, pour des prises de contact.

Travailler dans une société de sécurité requiert également une bonne santé physique, de l’empathie et du sang-froid pour être en mesure de gérer des situations de crises ou à risque.

Ouvrir une société de sécurité : 5 étapes clés

Réaliser une étude de marché

Afin d’ouvrir votre entreprise de sécurité, il est important que vous réalisiez une étude de marché. Celle-ci vous permettra de comprendre les grandes tendances du marché, les besoins et attentes des clients et le niveau de concurrence sur le secteur que vous visez.

À l’issue de celle-ci, vous serez en mesure de déterminer le secteur que vous souhaitez viser, l’offre que vous souhaitez proposer et comment vous différencier sur le marché. Sachez que le secteur de la sécurité/ sûreté est un secteur en plein essor et qui pèse le plus lourd sur le marché de la sécurité avec près de 20 milliards d’euros. Le sentiment d’insécurité et la technologie actuelle profilent un bon futur pour le secteur. 

Choisir le type de services

Il est important de choisir le type de services que vous souhaitez proposer avec prudence. En effet, comme mentionné précédemment, chaque type de services a ses propres régulations et des formations supplémentaires peuvent être requises.

Établir un business plan

Le business plan est un document permettant de vérifier que le projet soit financièrement viable. Il est très important pour vos demandes de financement. Il comprend une partie détaillant la stratégie de l’entreprise et le plan financier de l’entreprise. Vous devez y présenter votre société, votre offre, vos investissements et les prévisions de personnels ainsi que le plan financier avec un bilan prévisionnel. 

S’équiper des bons outils

Les moyens matériels incluent principalement les véhicules de fonction, le stock d’équipement de surveillance, les uniformes pour le personnel, le mobilier de bureau, informatique.

En termes de personnel, en plus des agents de sécurité (vigiles ou maître-chien), vous aurez besoin d’employés administratifs, de techniciens spécialisés pour installer le matériel, de commerciaux et d’agents chargés de la télésurveillance si nécessaire.

Trouver des clients

Afin de trouver des clients, nous vous conseillons de mettre en place un plan marketing. Vous pourrez ainsi attirer vos premiers clients en gagnant en visibilité. Si vous visez une clientèle professionnelle, vous pouvez réaliser du démarchage téléphonique, participer à des salons professionnels et créer un site internet.

Si vous visez une clientèle particulière, nous vous conseillons de déposer des prospectus dans les quartiers visés, de réaliser des partenariats avec des agences de gestion locatives  et d’être actif sur les réseaux sociaux. 

FAQ

Comment trouver des clients pour une société de sécurité ?

Afin de trouver des clients, nous vous conseillons de mettre en place un plan marketing à adapter en fonction d’une clientèle particulière ou professionnelle.

Quel budget pour ouvrir une société de sécurité ?

Difficile d’estimer l’ouverture d’une société de sécurité mais dans les faits, vous devrez prendre plusieurs éléments en compte pour budgétiser votre projet soit, les frais de création de société, le recrutement, l’achat de matériel et potentiellement la location de vos futurs bureaux.

Quelle formation pour ouvrir une société de sécurité ?

Afin d’ouvrir une société en sécurité, vous devez obtenir un CQS afin de justifier de vos compétences. Si vous souhaitez diriger l’entreprise, il faudra que vous obteniez un agrément dirigeant.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.