Activité

Devenir photographe indépendant

Votre appareil photo est votre plus fidèle allié et vous avez décidé d’en faire votre métier ? Comment devenir photographe indépendant ? Avant de démarrer ce métier passion, quelques règles sont à connaître. Découvrez les spécificités du photographe freelance.

Rappel : qu’est-ce qu’une photographe freelance ?

Un photographe freelance est un photographe qui travaille à son compte. Il gère lui-même ses clients, sa comptabilité et son emploi du temps. Il existe 2 types de photographes indépendants : le photographe auteur et le photographe artisan.

Différence entre photographe auteur et photographe artisan

Le photographe auteur prend des photos « créatives » : chaque cliché doit être original avec un éclairage et une mise en scène unique.  Le photographe auteur est très libre dans le choix de ses prises de vues.

Il est principalement payé en droits d’auteur par les entreprises qui achètent ses clichés ou les banques d’images en ligne qui proposent ses images. Il gagne aussi sa vie en vendant ses tirages (moins de 30 sont autorisés avec ce statut). Ses clients sont des professionnels (avoir des clients particuliers est interdit). Pour facturer ses prestations, il doit s’enregistrer auprès de l’URSAFF en tant qu’artiste-auteur.

A contrario, le photographe artisan a moins de liberté car il doit respecter le briefing de son client. Par exemple, un photographe culinaire devra respecter un certain formalisme dans la prise de photos pour que le rendu soit esthétique sur le site e-commerce de son client. Pour la facturation de ses services, il a le choix entre la micro-entreprise et la société commerciale (comme la SASU ou l’EURL).

Il est possible de cumuler les 2 activités de photographe auteur et de photographe artisan. Mais dans ce cas, le fonctionnement avec l’URSAFF est complexe : vous avez 2 comptes différents sur le site.

Bon à savoir Notez qu’il existe un troisième statut : le photographe de presse. Comme il est salarié dans plusieurs entreprises de presse, le photographe a un statut de « pigiste ». Néanmoins, ce statut est de moins en moins utilisé à cause de la faible rentabilité des journaux de presse. Ils n’ont plus assez de budget pour bien rémunérer les photographes de presse. De plus, la concurrence est féroce et être sélectionné par ces entreprises est très rare.

Avantages et inconvénients du photographe indépendant

L’avantage d’être photographe à son compte est qu’on peut vivre de sa passion. Toute la journée est rythmée par la photo, le rêve ! Il y a également une grande liberté d’organisation que ce soit pour les horaires de travail ou pour le lieu de prise de vue.

En devenant photographe indépendant, vous êtes focus sur votre projet. Vous ne perdez plus votre temps avec des réunions ou des discussions futiles avec vos collègues à la machine à café.

Mais pour réussir dans ce métier, il est primordial de développer des compétences de marketing, de vente et savoir convaincre pour trouver ses clients. Prendre de belles photos est un bon début. Gagner sa vie en les vendant est l’étape supérieure. Sans clients, vous ne touchez aucun revenu.

Notez également que le temps consacré à la prise de photo ne représente qu’un petit pourcentage de votre temps total de travail. Entre les retouches photo, la comptabilité, les RDV avec les clients ou encore le design des albums, le temps consacré à la gestion de votre entreprise est conséquent.

Quelle formation pour devenir photographe freelance ?

Il est possible d’être photographe freelance sans formation. Mais pour que les clients aient confiance, avoir un diplôme est conseillé.

Quelles sont les formations en photographie ?

  • bac professionnel option photographie ;
  • CAP photo ;
  • BTS de photographie ;
  • bachelor de photographie en 3 ans (comme Gobelins) ;
  • master de photographie avec admission après un bac + 2 (comme l’ENS Louis Lumière).

En plus de ces formations « officielles », vous pouvez vous former en autodidacte et acquérir un bagage technique solide. Sur Youtube, des milliers de vidéos traitent de la photographie. Pour la partie professionnelle, se construire un portfolio est une étape indispensable avant de démarcher des clients. Plus on commence tôt, plus vite on est à l’aise dans ce métier.

Quelles sont les qualités requises pour devenir photographe indépendant ?

La première qualité d’un photographe, c’est son professionnalisme. S’il réalise de belles photos et que le client est content, 95 % du travail est déjà fait. Néanmoins, il doit s’adapter à chaque demande et faire preuve d’ouverture d’esprit pour répondre aux attentes de ses clients. 

La communication est aussi une qualité essentielle pour un photographe freelance. En effet, il sera en relation avec son client du démarchage au rendu de tirage. Il doit donc être agréable et poli avec sa clientèle.

4 conseils pour réussir son activité de photographe indépendant

1 – Formez-vous sur les différentes techniques

Quand on débute en photographie, on ne sait pas par où commencer pour se former à la technique photo. Voici quelques exemples de notions à maîtriser pour que vos clichés aient du succès :

  • le cadrage ;
  • la luminosité ;
  • le mode manuel de l’appareil photo ;
  • la mise au point ;
  • un logiciel de traitement photo (comme Photoshop).

2 – Choisissez des outils de travail adaptés

Même si votre téléphone peut être utilisé pour certaines prises de vue, nous vous recommandons vivement de vous équiper du matériel photographique. Voici une liste de nos indispensables :

  • 2 appareils photos (en cas de panne, vous pourrez honorer votre prestation) ;
  • 1 trépied ;
  • un set de lumières / éclairages photo ;
  • des objectifs ;
  • des cartes SD ;
  • 1 ordinateur ;
  • 1 logiciel de retouche photo.

En plus de ce matériel, pensez à prendre un sac à dos, une mallette ou une valise pour transporter le tout (avec des roulettes c’est très pratique). Pour les éclairages, c’est en général assez encombrant. Pensez à l’option de la location pour ce type de matériel.

3 – Définissez votre cible

Définir une cible permet de se spécialiser dans un domaine et de devenir expert. Vous serez la personne incontournable. Choisissez le secteur d’activité qui vous correspond le plus. Voici des exemples :

  • l’événementiel ou les mariages ;
  • les photos culinaires ;
  • le secteur de la mode (studio ou défilés) ;
  • photos de carte postale ;
  • photos administratives.

4 – Créez un site internet représentatif de votre travail

Mettez en place un portfolio pour que vos clients aient une idée de vos réalisations. Ils auront ainsi plus confiance au moment de vous passer commande. On vous conseille sur ce site de renseigner vos formations et votre expérience en photographie. Avoir une page « à propos » bien rédigée donnera aussi plus envie au client de vous contacter. Réalisez un site internet professionnel qui aura pour vocation d’être votre vitrine, il vous aidera à développer votre clientèle.

Quelles sont les formalités pour devenir photographe indépendant ?

Pour devenir photographe, il faut suivre un certain nombre de formalités. L’une d’elle est la création de son entreprise. En fonction de son statut (photographe auteur ou photographe artisan), le type d’entreprises et les obligations légales ne sont pas les mêmes.

Une autre formalité à faire pour devenir photographe indépendant est de se créer une image de marque pour attirer les clients. Vous avez plusieurs possibilités : création d’un site vitrine avec un portfolio, compte Instagram ou encore cartes de visite à laisser dans des lieux stratégiques où se rend votre clientèle (par exemple la boulangerie si vous êtes photographe de famille).

Veillez également à séparer vos dépenses professionnelles et personnelles en ouvrant un compte bancaire auprès d’une banque pro et à souscrire à une RC Pro pour photographe ainsi qu’à vous renseigner sur les autres différentes assurances professionnelles.

Quelles démarches administratives pour lancer son activité de photographe freelance ?

Afin d’exercer sereinement votre activité de photographe indépendant, vous devrez passer par les inévitables démarches administratives. Il faudra tout d’abord passer par l’étape du choix du statut juridique : la plupart des photographes optent pour la micro-entreprise, l’entreprise individuelle, l’EURL ou encore la SASU/

Vous devre ensuite créer votre entreprise. Vous pourrez décider de créer vous-même votre entreprise en ligne (via un acteur comme Portail Auto-entrepreneur ou bien Legalstart) ou bien de faire appel à un professionnel de juridique pour vous accompagner dans vos démarches.

FAQ

Comment devenir photographe freelance ?

Pour devenir photographe freelance, vous devez choisir entre le statut de photographe auteur et/ou photographe artisan. Ensuite, créez-vous un portfolio et démarchez des clients.

Quelles sont les qualités d’un photographe freelance ?

Les qualités d’un photographe freelance sont de prendre de belles photos et de répondre aux besoins de ses clients. Il doit également maîtriser des compétences d’un entrepreneur car il doit gérer son entreprise, sa comptabilité, ses factures et ses impôts.

Faut-il un diplôme pour être photographe indépendant ?

Le diplôme n’est pas obligatoire pour devenir photographe indépendant. En effet, se former en autodidacte peut vous donner les compétences pour exercer ce métier.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.