Assurance

Assurance pour photographe : quelles sont vos obligations ? Combien ça coûte ?

Vous êtes photographe ? Découvrez quelles assurances sont obligatoires et nos conseils pour bien les choisir

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi les assurances professionnelles pour photographe, entre celles qui sont obligatoires et celles recommandées. Quelle assurance pour photographe souscrire, à quel prix et comment ? Dans cet article, on partage avec vous tout ce que vous devez savoir sur l’assurance pour photographe.

Est-il obligatoire de souscrire une assurance quand on est photographe ?

Votre profession n’étant pas listée comme activité réglementée, la souscription à une RC Pro n’est pas obligatoire pour les photographes d’un point de vue légal. Quant aux autres assurances professionnelles, elles sont facultatives. Il n’y a donc pas d’assurance professionnelle obligatoire pour les photographes.

Parce que vous fournissez une prestation de service et traitez avec une clientèle, votre responsabilité peut être engagée à de nombreuses occasions. La détention d’une assurance responsabilité civile professionnelle est parfois même un critère de sélection pour certains clients particuliers ou professionnels. 

>
L’assurance RC Pro pour photographe est donc largement recommandée pour vous protéger des risques encourus par l’exercice de votre profession.

La pratique de votre métier implique aussi de posséder du matériel professionnel : appareil photo, caméras, éclairages, ordinateurs et matériels d’impression. Une assurance responsabilité civile professionnelle pour photographe peut couvrir les dommages matériels sur votre équipement, qu’il soit volé ou abîmé par exemple, et vous permet de le remplacer rapidement sans répercussion sur votre activité de photographe. 

Quelles sont les assurances recommandées pour les photographes ?

Plusieurs types d’assurance ont un intérêt pour les photographes. Selon les assureurs, certaines viennent sous la forme d’un package, d’autres sont en option. Elles couvrent des risques variés.  

La Responsabilité Civile Professionnelle pour photographe

Nous venons de la mentionner, c’est l’assurance la plus recommandée pour les photographes. Elle couvre les dommages corporels, matériels et immatériels.

Les dommages matériels et corporels sont plutôt simples à comprendre, quand aux dommages immatériels, ils sont définis par opposition aux dommages matériels et corporels et concernent donc les dommages économiques, financiers ou encore moraux. On en distingue deux types :

  • les dommages immatériels consécutifs (conséquence de dommages corporels ou matériels définis au contrat) ;
  • Les dommages immatériels non consécutifs (qui ne sont pas la conséquence de dommages corporels ou matériels définis au contrat).
Trouvez la meilleure assurance au prix le plus bas

Les garanties varient selon les contrats d’assurance mais d’une manière générale, une RC pro pour photographe doit vous couvrir correctement pour les cas suivants :

  • la perte de données (perte de photos) ;
  • le retard de la livraison des prestations ;
  • un niveau de prestations jugé insuffisant par votre client ;
  • la transmission d’un virus informatique ;
  • la violation à la propriété intellectuelle.

Pour exercer la profession de photographe, il est aussi recommandé de souscrire à une assurance matériel. Elle est soit incluse dans la RC pro, soit en option. Elle permet de couvrir votre matériel contre le vol, le bris, … Vérifiez bien quel matériel est couvert par cette garantie. Certains assureurs ne couvrent pas les ordinateurs, smartphones et tablettes. 

La Responsabilité Civile d’Exploitation

La responsabilité civile d’exploitation couvre votre entreprise en dehors de la réalisation directe de vos prestations de photographe. C’est donc une assurance qui couvre les préjudices liés à la vie courante de l’entreprise (là où la RC Pro couvre les préjudices liés à votre activité de photographe). Cette assurance intervient par exemple si vous cassez un objet lors d’une séance photo chez votre client ou encore si votre client se blesse en trébuchant dans votre studio photo. Comme l’assurance RC Pro pour un photographe, elle couvre les dommages matériels, immatériels ou corporels.

La Multirisque professionnelle pour photographe

C’est généralement l’offre la plus complète. Elle regroupe plusieurs garanties dont la RC pro mais aussi, et selon les assureurs, l’assurance matériel, la RCE ou encore la protection juridique. 

L’assurance dommage aux biens confiés fait souvent l’objet d’une option facultative. Elle est intéressante si vous ne disposez pas de locaux mais souhaitez être couvert contre les dommages causés aux biens de vos clients (lors d’un shooting photo chez un client par exemple). Si vous possédez des locaux, alors la RCE est plus appropriée.  

Combien coûtent les assurances pour les photographes ?

Plusieurs facteurs influencent les tarifs proposés pour une assurance professionnelle pour photographe :

  • le plafond de garantie souhaité ;
  • le chiffre d’affaires ;
  • votre expérience professionnelle dans le métier ;
  • le montant de la franchise ;
  • les options souscrites ;
  • la valeur de l’équipement à assurer ;
  • la localisation.

Avec autant d’éléments, de situations et d’acteurs sur le marché, il est difficile de donner une estimation précise du prix d’une assurance RC pro pour photographe. Pour vous donner un ordre d’idée, il faudra compter aux alentours de 200€/an pour une RC Pro. La multirisque (qui inclut souvent la RC Pro) s’élève à environ 600€/an en moyenne. 

Comment choisir et comparer les assurances pour photographe ?

Lors de votre choix d’assurance professionnelle pour photographe, il faudra comparer les tarifs mais aussi les offres de plusieurs assureurs. La question du prix est importante, mais tout autant que ce qui est inclus ou non dans l’offre. 

Certains assureurs proposent des offres dédiées à votre métier, d’autres sont même spécialisés dans votre branche de métier. Pour comparer les offres, pensez à vérifier les points suivants :

  • quelles sont les assurances incluses ou en option ? 
  • quelles sont les garanties prises en charge et les niveaux de garantie ?
  • quel est le montant de la franchise ?
  • quelles sont les options complémentaires disponibles ?
  • quelle est la réputation de l’assureur ? la disponibilité du service assistance ?
Trouvez la meilleure assurance au prix le plus bas

Souscrire à une assurance professionnelle pour photographe se fait auprès des compagnies d’assurance en agence ou par téléphone. D’autres assureurs en ligne proposent aussi des offres dédiées ou non aux photographes, et vous avez enfin la possibilité de souscrire auprès d’un courtier en ligne.

Les autres assurances à envisager pour les photographes

D’autres types de garanties et d’assurance sont aussi à étudier pour vous protéger des risques liés à votre activité de photographe indépendant, certaines sont obligatoires et d’autres facultatives.

L’assurance auto est obligatoire si vous utilisez un véhicule pour vos déplacements professionnels, tout comme la mutuelle si vous avez des salariés. Pour le reste, vous pouvez aussi vous renseigner sur la protection juridique, la garantie perte d’exploitation, la garantie défense recours et enfin la prévoyance.

Parmi celles-ci, la mutuelle et la prévoyance sont particulièrement recommandées pour un photographe pour couvrir vos dépenses de santé et les risques liés à un à un arrêt de travail.

FAQ

La RC Pro est-elle obligatoire pour un photographe ?

La profession de photographe n’étant pas une activité réglementée, la RC Pro n’est pas obligatoire. Une assurance professionnelle est cependant fortement recommandée.

Quel est le tarif moyen d’une assurance pour photographe ?

Il est difficile d’estimer le prix moyen d’une assurance pour photographe mais il faudra compter au minimum 200€/an.

Quels sont les risques à couvrir pour un photographe professionnel ?

Il est recommandé aux professionnels de la photographie de souscrire à une assurance professionnelle pour se protéger des dommages matériels et immatériels causés aux tiers, à vous-même et à votre équipement de travail dans le cadre de l’exercice de votre activité.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.