Activité

Créer une entreprise de nettoyage

Vous êtes rigoureux, organisé et vous réfléchissez à ouvrir votre entreprise de nettoyage ? N’hésitez plus ! Ce secteur est en plein essor en France, avec un chiffre d’affaires annuel de 16 milliards d’euros en 2020, et les opportunités ne cessent d’augmenter. Mais cette activité demande une réelle préparation, notamment sur les règles en vigueur du secteur. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce qu’il y a à savoir pour ouvrir votre propre entreprise de nettoyage.

Définition : comment fonctionne une entreprise de nettoyage ?

Une entreprise de nettoyage intervient auprès de plusieurs cibles : particuliers, entreprises, hôpitaux, collectivités, etc. Faire appel à ce type de services comprend généralement plusieurs prestations : entretien, nettoyage des sols, désinfection des sanitaires, lavage des vitres… Elles peuvent également intervenir pour des missions plus ponctuelles, pour un nettoyage après un sinistre (dégât des eaux ou incendie) par exemple.

Sachez que la majorité des entreprises de nettoyage choisit de se spécialiser sur un type de prestations précises : surfaces vitrées, véhicules, locaux professionnels…

Faut-il être diplômé pour ouvrir son entreprise de nettoyage ?

Il est totalement possible d’ouvrir une entreprise de nettoyage sans diplôme spécifique. C’est en effet une activité non réglementée donc le choix de suivre une formation vous appartient. En revanche, toute activité entrepreneuriale nécessite un certain savoir-faire. Nous vous conseillons donc de vous renseigner sur certaines formations qui pourraient s’avérer utiles pour votre activité, que ce soit en matière d’agent d’entretien ou même de gestion entrepreneuriale. 

Sachez par exemple que certains secteurs plus sensibles, comme les hôpitaux qui sont encadrés au niveau de la législation et requièrent donc l’application de la norme ISO 9000, qui vous coûtera environ 4000€. Suivre une formation a donc un prix, mais cela peut donc vous démarquer de votre concurrence plus facilement.

Créer son entreprise de nettoyage : 6 étapes clés

Choisissez votre concept

La concurrence peut être assez rude dans ce secteur. Associer votre entreprise à un concept peut vous permettre de vous démarquer. Vous pourriez par exemple vous spécialiser dans un type de prestations spécifique, comme le nettoyage de vitres ou le lavage de voitures par exemple. Vous pourriez également penser à offrir un service plus éco-responsable en utilisant des produits plus respectueux de l’environnement. La préoccupation environnementale est en effet en forte croissance depuis quelques années. Se spécialiser dans un domaine peut vraiment vous aider à améliorer la qualité de vos services et donc garantir une clientèle.

Quel que soit le concept que vous décidez d’adopter, vous devrez surtout vous assurer d’offrir un service d’une qualité irréprochable. Cela reste le moyen le plus efficace de vous démarquer. 

Franchise ou indépendance ?

Ouvrir une entreprise de nettoyage en franchise vous permettra de commencer avec une base plus avantageuse qu’en tant qu’indépendant. Vous profiterez de la réputation de la franchise, et de potentielles formations, qui sont des moyens de rassurer de nombreux clients. Vous n’aurez pas à vous occuper de la réflexion sur la communication et la stratégie marketing mais n’aurez qu’à appliquer le processus. Évidemment, la franchise présente des inconvénients, notamment sur la liberté concernant la gestion ou les méthodes de travail. De plus, des frais d’entrée vous seront imposés, ainsi qu’une perte sur votre chiffre d’affaires annuel. Il vous faudra étudier votre contrat soigneusement, pour éviter toute mauvaise surprise. 

Ouvrir votre entreprise de nettoyage en indépendant vous garantit une liberté totale sur votre concept, votre effectif, et vous pourrez mener votre stratégie marketing comme bon vous semble. Vous pourrez ainsi choisir librement votre identité visuelle et utiliser les canaux de communication qui vous semblent pertinents. Vous serez surtout en mesure de choisir vos prestations, vos produits et fixer vos propres tarifs, en fonction de votre clientèle cible. Mais choisir l’indépendance représente des risques, en particulier financiers, plus importants. 

Réalisez votre étude de marché

Une des étapes les plus importantes sera votre étude de marché. Elle vous permettra d’analyser le secteur, et d’en savoir plus sur tous vos concurrents. Assurez-vous de vous installer dans une zone géographique où les besoins sont relativement importants.

Vous devrez ensuite étudier la clientèle que vous souhaitez cibler. De nombreuses sociétés de nettoyage se concentrent sur une cible précise (particuliers, entreprises, hôpitaux, etc) et proposent des prestations pertinentes. Cela vous permettra de cibler plus précisément les attentes de vos clients, et donc d’adapter votre projet. 

Vous serez alors en mesure de proposer des prestations adaptées à votre cible, et des prix attractifs. En somme, vous devriez concentrer vos efforts sur une clientèle précise pour proposer une offre plus intéressante que vos concurrents. 

Travaillez vos finances

L’étape suivante consiste à rédiger un business plan, afin d’anticiper vos dépenses. Il vous permettra d’avoir une idée encore plus précise sur votre projet ainsi que sa viabilité financière. Un business plan est composé de 2 parties : une présentation globale du projet et un suivi financier détaillé, avec des projections de revenus et de dépenses. Le business plan doit être complet et convaincant, c’est le document que vous présenterez à vos futurs investisseurs. Le budget à prévoir pour ouvrir une entreprise de nettoyage est assez faible. Il est constitué majoritairement des outils nécessaires, et potentiellement de véhicules de transport. 

Il existe plusieurs types d’investissements qui pourront vous permettre de lancer votre projet : 

  • Épargne personnelle :cela peut constituer un très bon début, et convaincre plus facilement d’autres investisseurs ;
  • Emprunt bancaire : vous pouvez contracter un prêt professionnel auprès de plusieurs établissements comme les banques ;
  • Campagne de crowdfunding : le principe est simple, vous accordez un avantage à vos futurs partenaires (comme une réduction sur une prestation) en échange d’une somme d’argent ;
  • Aides à la création d’entreprise : il en existe plusieurs, comme l’ACRE qui aide les demandeurs d’emploi à créer une entreprise.

Choisissez le bon matériel

Il est très important de s’équiper du bon matériel pour pouvoir réaliser vos prestations. Comme nous le disions précédemment, vous pourriez penser à utiliser des produits responsables, pour satisfaire les potentielles préoccupations de vos partenaires. 

La liste du matériel nécessaire dépend du type de prestations que vous proposez. Vous devez penser à vous procurer tout ce qui pourrait vous être utile durant vos prestations. Il est très important de s’équiper de bon matériel pour garantir une efficacité irréprochable. 

Il vous faudra donc probablement acheter :

  • Des machines : autolaveuse, monobrosse, balayeuse, aspirateur qui simplifient le travail d’un agent de ménage, tout en s’assurant d’une rapidité et d’une efficacité imbattable ;
  • Des outils : balais, serpillères, seaux qui sont indispensables pour cette activité ;
  • Des produits : nettoyants, désodorisants, savon, détergents, virucides que vous pouvez acheter en quantité assez importante ; 
  • Des consommables : sac poubelles, différents types de papier, lingettes à usage unique et donc à renouveler constamment.

Pensez également au transport de tous ces outils. Il vous faudra sûrement investir dans un véhicule, dont la taille peut varier selon vos besoins. Vous devrez également investir dans un chariot de ménage, capable de transporter le nécessaire. Il vous faudra aussi vous équiper de matériel informatique, comme un ordinateur, une imprimante et un scanner pour vous occuper de vos documents administratifs.

Vous pouvez trouver ce matériel sur des sites spécialisés dans le nettoyage professionnel, où sont proposés des lots à des prix avantageux.

Communiquez sur votre activité

La dernière étape avant le lancement de votre activité est d’établir un plan marketing, qui a pour but d’attirer de la clientèle, puis de la fidéliser. Les moyens pour communiquer sont aujourd’hui très nombreux, mais le plus indispensable est le site Internet. Vous pourrez alors y lister vos prestations et vos tarifs. Un site Internet a un réel rôle de vitrine, veillez donc à ce qu’il soit bien référencé, en optant pour des mots-clés pertinents, des descriptions claires, des forfaits comprenant différentes prestations, etc. 

Un moyen efficace de communiquer sur ce genre d’activité reste le bouche-à-oreille et les recommandations. Encouragez vos clients à vous recommander. Vous devriez également dédier un onglet de votre site aux témoignages des clients sur vos prestations. 

Finalement, n’hésitez pas à être actif sur les réseaux sociaux qui sont aujourd’hui un très bon moyen de trouver des clients. Votre plan marketing doit être adapté à la clientèle que vous visez. Par exemple, si vous vous spécialisez dans le nettoyage de locaux d’entreprises, vous devriez concentrer vos efforts sur une plateforme professionnelle comme LinkedIn par exemple. 

Comment facturer un service de nettoyage ?

Si vous avez choisi de créer votre entreprise de nettoyage en indépendant, c’est à vous de fixer les prix. Ils doivent être choisis méticuleusement, en fonction de vos clients mais aussi de vos concurrents. Le prix d’un service de nettoyage n’est pas fixe. Il varie selon différents facteurs tels que :

  • la fréquence du nettoyage ;
  • le type de service ;
  • la taille et la variété des surfaces (sols, vitres, mobilier) ;
  • l’emplacement géographique.

Vous pouvez exprimer vos tarifs sur la base horaire ou au mètre carré. En moyenne, on estime qu’une entreprise de nettoyage a des prix fixés entre 20 et 40€ de l’heure.

Des clients feront généralement appel à plusieurs entreprises de nettoyage pour avoir différents devis. Vous devez donc fixer vos prix en fonction de vos résultats d’étude de marché pour rester attractif. 

Quel statut juridique pour une entreprise de nettoyage ?

La dernière étape pour concrétiser votre projet est de lui donner une valeur juridique et pour ce faire, vous devez choisir un statut. Il existe plusieurs statuts juridiques adaptés à ce secteur d’activité et votre choix dépendra des projets que vous souhaitez réaliser au sein de votre entreprise.

Un statut d’auto-entrepreneur pourrait être un choix judicieux si vous souhaitez vous lancer seul. Les démarches sont assez simples à réaliser et il implique peu de dépenses.

Vous pouvez également vous diriger vers des statuts tels que la SAS, la SARL ou encore la SASU. Si cet partie de la création de votre entreprise vous parait complexe ou floue, nous vous recommandons de vous faire accompagner par un professionnel du juridique ou bien de vous rendre sur une plateforme juridique telle que LegalPlace afin de réaliser simplement vos démarche en ligne, seul ou accompagné.

Quelles sont les autres obligations pour ouvrir votre société de nettoyage ?

Lorsque vous lancez votre projet professionnel, il vous faudra remplir quelques obligations pour en assurer la pérennité. Veillez alors à ouvrir un compte bancaire auprès d’une banque professionnelle pour faire la différence entre vos dépenses personnelles et professionnelles.

Vous devrez également penser à vous protéger vous, mais aussi votre matériel ainsi que vos collaborateurs si vous souhaitez faire grandir votre entreprise de nettoyage.

Du côté des assurances, deux types de contrats sont à prévoir : la responsabilité civile professionnelle ou RC Pro et l’assurance multirisque professionnelle. Pour la RC pro, n’hésitez pas à faire un tour sur notre comparateur dédié.

En plus de ces outils, vous devrez également penser à vous munir d’un logiciel de facturation afin de gérer correctement cette partie de votre société.

FAQ 

Quel budget pour ouvrir une entreprise de nettoyage ?

En indépendant, le budget à prévoir peut se limiter aux produits et outils nécessaires (environ 1000€). En franchise, cela dépendra des droits d’entrée exigés.

Quelle formation pour créer votre entreprise de nettoyage ?

Aucune formation spécifique n’est requise, mais il est quand même conseillé d’avoir une formation d’agent de propreté et des connaissances en gestion d’entreprise

Quel est le statut juridique le plus adapté pour une entreprise de nettoyage ?

Si vous vous lancez seul, le statut d’auto-entrepreneur est le statut le plus adapté. Avec des associés, il est sera préférable de créer une société commerciale (une SAS ou une SARL).

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.