Nous choisissons les services que nous recommandons de manière indépendante. Lorsque vous cliquez sur un lien partenaire, nous touchons parfois une commission.

Statistiques

32 chiffres et statistiques sur les TPE et PME en France en 2023

Avec 1,072 million d’entreprises créées en 2022, la France a atteint un nouveau record. Et comme ce sont plutôt les très grandes entreprises ou les startups qui font l’actualité, on oublie souvent que l’essentiel des créations concerne des TPE/PME, celles-ci représentant en 2023 plus de 99,9% des entreprises en France ! Dans cet article, nous avons recensé 32 chiffres clés et statistiques.

Définition d’une TPE/PME

En France, on distingue 4 quatre catégories d’entreprises :

  • TPE : Très Petite Entreprise ;
  • PME : Petite et Moyenne Entreprise ;
  • ETI : Entreprise de Taille Intermédiaire ;
  • GE : Grande Entreprise.

Ces notions de catégories sont définies dans le décret d’application (n°2008-1354) de l’article 51 de la loi de modernisation de l’économie, « relatif aux critères permettant de déterminer la catégorie d’appartenance d’une entreprise pour les besoins de l’analyse statistique et économique ».

Afin de déterminer la catégorie dans laquelle se trouve une entreprise, différents paramètres sont utilisés : l’effectif, le chiffre d’affaires et le total du bilan. Afin d’y voir plus clair, ci-dessous un tableau récapitulatif :

TPEPMEETIGE
Nombre de salariés< 10< 250< 5000> 5000
Chiffre d’affaires< 2 millions €< 50 millions €< 1,5 milliard €> 1,5 milliard €
Total du bilan< 2 millions €< 43 millions €< 2 milliards €> 2 milliards €
Les différentes catégories d’entreprises en France

Ainsi, une TPE/PME est une entreprise de moins de 250 salariés et ayant un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros.

Chiffres clés sur les TPE/PME

Les créations d’entreprises ont augmenté de 2%

En 2022, 1 071 900 créations d’entreprises sont enregistrées, soit 21 400 de plus qu’en 2021. Il s’agit d’un record historique. Cette croissance est remarquée dans de nombreuses industries, en particulier dans les domaines spécialisés, scientifiques et techniques (avec une croissance de 15 %), ainsi que dans les secteurs de services administratifs et de soutien (en hausse de 23 %) et les services destinés aux ménages (en progression de 15 %).

Cependant, on observe une nette diminution du nombre de créations d’entreprises dans certains secteurs, notamment dans les transports (avec une baisse de 35 %) et le commerce (en baisse de 14 %). Les entreprises de services aux ménages (+30%), d’activité financière et assurances (+ 30,6%), d’information et communication (+ 25,4%) et de transports et entreposage (+ 24,9%). Cette dernière catégorie comprend notamment les livraisons à domicile, qui ont explosé avec la crise sanitaire.

99,9%, c’est la part des TPE/PME en France

Sans surprise, la très grande majorité des entreprises en France sont des TPE/PME. Parmi ces 99,9%, la plupart sont des TPE dont plus de 96,3% microentreprises (sans salariés). Les PME représentent 3,6% du nombre d’entreprise en France en 2021.

45,5% des salariés français travaillent dans une TPE/PME

En équivalent temps plein, les TPE/PME (incluant les micro-entreprises) représentent quasiment la moitié du salariat en France en 2020. C’est-à-dire qu’une personne sur deux travaille pour une/sa TPE/PME. En France, 3,9 millions de salariés travaillent dans les TPE/PME.

Les PME représentent 22,3% du chiffre d’affaires des entreprises en France

En 2021, le chiffre d’affaires (hors taxe) des PME s’élèvent à 956 milliards d’euros, soit 22,3% du chiffre d’affaires national. Les micro-entreprises ont réalisé près de 14% du chiffre d’affaires national. Quant aux grandes entreprises et ETI, elles pèsent 63,7% du montant national.

Le profil des créateurs de TPE/PME

36 ans, c’est l’âge moyen des créateurs d’entreprises individuelles

Depuis 2010, les créateurs d’entreprises sont de plus en plus jeunes même si l’on observe un ralentissement ces dernières années. En 2022, l’âge moyen des créateurs d’entreprises individuelles passe de 35 ans à 36 ans. Autre information intéressante, 39% des créateurs d’entreprises individuelles ont moins de 30 ans.

4 créateurs d’entreprises individuelles sur 10 sont des femmes

En 2021, 41% des entreprises individuelles ont été créées par des femmes. La part des femmes dans la création d’entreprise a augmenté sensiblement depuis 30 ans (29 % en 1987 et 33 % en 2000) mais cette progression ralentie depuis 2015. Plus globalement, la proportion de femmes dans les créations d’entreprises augmente légèrement. En 2022, elles représentent désormais 45 % du total, par rapport à 43 % les années précédentes. Cette augmentation de 2 points équivaut presque à une hausse de 5 %.

Près de 44% des créateurs d’entreprises n’ont pas de diplôme ou un niveau d’étude CAP / BEP / BAC

En 2018, 9,4% des porteurs de projet n’ont aucun diplôme. Ils sont tout autant à avoir un diplôme d’ingénieur. A 18,5%, la majorité des créateurs d’entreprise (hors micro entreprise) ont un diplôme universitaire de 3ème cycle.

Lorsque l’on regarde uniquement la création d’entreprise hors micro-entreprise), ce chiffre se réduit à 44%. Les créateurs d’entreprises (hors micro-entreprise) sont donc plus diplômés que les créateurs de micro-entreprises.

Dans 2 cas sur 3, la création d’une société est lancée par une seule personne

Ainsi, on peut dire que l’entreprenariat est une démarche le plus souvent solitaire. 68% des entreprises sont créées par une seule personne, 22% par deux personnes et 10% par trois personnes ou plus.

La motivation principale de créer une entreprise est d’être son propre patron

Selon l’INSEE, 57,5% des créateurs d’entreprise se lancent principalement pour être plus indépendants. Viens en seconde position (39,9%) l’envie d’affronter des nouveaux défis et en troisième position (21,1%) la volonté d’augmenter ses revenus.

Le financement des TPE/PME

20% des créateurs d’entreprises se lancent avec moins de 1 000 euros

Selon l’enquête Sine (INSEE) de 2018, 20% des créateurs de sociétés et d’entreprises individuelles (hors micro) se lancent avec moins de 1 000€. À l’opposé, 9% se lancent avec plus de 160 000€. Il y a donc une forte disparité.

63% des créateurs n’ont aucune source de financement extérieur

En dehors de leurs ressources personnelles, 63 % des créateurs n’ont eu recours à aucune autre source de financement. L’emprunt bancaire est la source de financement extérieure la plus populaire avec 27% des créateurs ayant eu recours à un emprunt bancaire au nom de l’entreprise et 8% en leur propre nom.

3,7 millions entreprises ont bénéficié d’une mesure de soutien financier d’urgence

Fin 2020, 3,7 millions entreprises avaient bénéficié d’au moins une des quatre mesures de soutien financier d’urgence :

  • les allocations versées aux employeurs au titre de la rémunération des salariés en activité partielle ;
  • le fonds de solidarité ;
  • le prêt garanti par l’État ;
  • le report de contributions sociales.

Cela représente un montant de 163 milliards d’euros. Plus de 80% des entreprises qui ont perçu l’une de ces aides sont des entreprises de moins de 250 salariés.

Les flux de crédit de trésorerie ont baissé de 13%

Au premier semestre 2023, les flux de crédits de trésorerie se rétablissent progressivement vers des niveaux normaux, bien que, au début de 2023, ils demeuraient encore inférieurs à ceux de 2019 (en baisse de 13 % au premier semestre 2023 par rapport au premier semestre 2019). Cela est en accord avec les niveaux élevés de trésorerie observés à la fin de l’année 2022.

6 % des TPE et 20% PME ont fait appel à un crédit d’investissement

En 2023, les taux d’obtention pour ces demandes de crédits demeurent élevés dans la continuité des précédents trimestres : 88 % des TPE et 96 % des PME.

Pérennité des TPE/PME

Les sociétés sont plus pérennes que les entreprises individuelles

D’après l’INSEE, les sociétés ont une durée de vie supérieure aux entreprises individuelles. En effet, cinq ans après leur création, 67% des sociétés sont toujours actives alors que ce chiffre descend à 53% lorsque l’on regarde les entreprises individuelles classiques (c’est-à-dire hors régime de l’autoentrepreneur).

44% des TPE en France ont 5 ans ou moins

Les TPE sont des entreprises souvent jeunes. En effet, en 2018, 44% des TPE avaient entre 1 et 5 ans d’existence, 22% avaient 6 à 10 ans d’existence et 34% avaient plus de 10 ans d’existence.

Le chiffre d’affaires des TPE/PME est en hausse de 5,3%

C’est le chiffre donné par le baromètre de l’Ordre des Expets Comptables pour le dernier trimestre 2022 par rapport à la même période l’année précédente. Sur l’année, c’est une hausse de 9,5% par rapport à 2021 et surtout de 12,6% par rapport à 2019, année Covid.

10 979 entreprises sont entrées en procédure de redressement ou de liquidation judiciaire

Au troisième trimestre 2023, le nombre d’entreprises placées en procédure de sauvegarde, de redressement judiciaire ou de liquidation s’est élevé à 10 979, entraînant une augmentation de 23 % par rapport au même trimestre de l’année 2022.

Digitalisation des TPE/PME

67% des TPE/PME ont un site internet présentant leur activité

D’après le baromètre France Num, 67% des TPE/PME ont un site internet (hors réseaux sociaux) présentant leur activité contre 37 % avant la crise.

26% des TPE/PME vendent des produits ou services sur internet

92% des TPE/PME ont compris qu’être présent sur internet était essentiel pour leur activité. 36% considèrent la vente en ligne comme leur objectif prioritaire mais elles ne sont qu’1/4 à le faire.

29% des TPE/PME ont recours au référencement payant sur Internet

Le nombre d’entreprise utilisant le référencement a quasiment doublé depuis la crise sanitaire. En effet, elles étaient 15% avant la crise contre 29% en Octobre 2021.

43% des TPE/PME utilisent un outil de collaboration professionnelle

L’utilisation d’outils collaboratifs a augmenté de 12 points pendant la crise sanitaire.

51 % des TPE/PME attirent au moins 5 % de leur clientèle via Internet

La moitié des TPE/PME attirent au moins 5 % de leur clientèle via Internet. Cette statistique a connu une forte augmentation de 8 points, bien que les résultats varient selon les secteurs d’activité. Les secteurs de l’hébergement et de la restauration (79 %) ainsi que des services à la personne (68 %) se distinguent en attirant une part importante de leur clientèle en ligne.

En 2027, 70 % des entreprises feront usage du Cloud

D’ici 2027, on estime que plus de 70 % des entreprises utiliseront des plateformes cloud pour accélérer leurs initiatives commerciales, contre moins de 15 % en 2023.

Les TPE/PME et l’environnement

250 millions pour la transition écologique des TPE et des PME

Le gouvernement a lancé en 2020 un accompagnement financier et technique pour encourager les entreprises à se diriger vers la transition écologique. Ce dispositif de 250 millions d’euros vise à inciter les TPE et PME françaises à réduire leur emprunte carbone.

Environ 40 % des TPE-PME investissent dans le vert

La prise de conscience des enjeux environnementaux augmente d’année en année. Au début de l’année 2023, 67 % des dirigeants de PME et ETI ont expliqué suivre les sujets climatiques existant au sein de leur société. Ils sont prêts d’un sur deux à investir dans le vert à la fin 2022-début 2023.

12 à 14% des émissions de GES proviennent des TPE/PME françaises

Selon les estimations du CESE datant de 2018, les TPE/PME seraient responsables de 12 à 14% des émissions nationales de CO2 (en tenant compte des scope 2 et 3).

Seulement 8% des entreprises de moins de 20 salariés mettent en place un bilan énergétique ou un bilan carbone

Selon l’étude réalisée par Bpifrance Le Lab, ce chiffre est à la hausse lorsque l’on regarde des entreprises de taille plus importante : 12% pour les entreprises de 20 à 49 salariés et 18% pour les entreprises de 50 à 249 salariés.

Tendances pour les TPE/PME en 2023

3/4 des TPE/PME sont convaincues par le numérique

En 2023, 76 % des dirigeants interrogés estiment que l’utilisation du numérique apporte des avantages concrets à leur entreprise, ce chiffre étant légèrement en baisse par rapport à 81 % en 2022. Toutefois, cette tendance varie en fonction des secteurs d’activité.

Les engagements environnementaux deviennent une priorité pour les TPE/PME

En 2023, une autre tendance importante concerne l’évaluation de l’impact environnemental du numérique par les petites et moyennes entreprises (TPE et PME). Il est intéressant de noter que plus de la moitié de ces entreprises sont conscientes de l’impact environnemental du numérique, dont 42 % ont déjà pris des mesures en faveur de la sobriété numérique, tandis que 15 % ont l’intention de le faire dans les 12 prochains mois.

En parallèle, 1 TPE/PME sur 5 n’a pas réalisé d’investissments « verts » et ne compte pas en réaliser au cours de 5 prochaines années. Cette tendance est encore plus marquée chez les PME de plus de 100 salariés, avec un taux de 5%, contre 23% chez les TPE.

Les TPE/PME ont toujours du mal à recruter

8 dirigeants de TPE/PME sur 10 déclarent avoir eu du mal à recruter au cours de l’année. C’est leur première préoccupation fin 2023, pour plus de 50% des interrogés. L’absence de candidat ou l’inadaptabilité des profils sont les principales raisons évoquées. Pour y faire face, les TPE/PME doivent adapter leur organisation interne (60% des répondants) ou modifier leur politique de recrutement (40%).

Le sentiment des dirigeants de TPE/PME sur l’état de leur trésorerie se dégrade

Les TPE/PME sont de plus en plus inquiètes pour leur trésorerie avec des chiffres en baisse depuis début 2020 d’après le Baromètre des TPE/PME sur la sur la trésorerie des entreprises de Le Lab / BPI France. En cause, l’inflation et des délais de paiement client de plus en plus loin.

FAQ

Quelle est la part des TPE/PME en France ?

Les TPE/PME représentent 99,9% des entreprises en France

Quels sont les modes de financement des TPE/PME ?

En dehors de leurs ressources personnelles, 63 % des créateurs n’ont eu recours à aucune autre source de financement. Pour les autres, l’emprunt bancaire est la source de financement extérieure la plus utilisée.

Quelle est la part des commerces dans les entreprises Françaises ?

Les commerces représentent 16,45% des entreprises en France.

SOURCES
  1. Comment définit-on les petites et moyennes entreprises ? — economie.gouv.fr
  2. Le rythme des créations d’entreprises ralentit en 2022 — Insee
  3. Caractéristiques des entreprises par catégorie — Insee
  4. Essor des créations de sociétés et de micro-entrepreneurs en 2021 — Insee
  5. Les créateurs d’entreprises de 2018 : deux sur trois sont seuls à l’origine du projet de création — Insee
  6. Comité de suivi des mesures de soutien aux entreprises : statistiques de recours aux dispositifs de mars à septembre 2020 — France Stratégie
  7. Accès des TPE aux crédits de trésorerie — Observatoire du financement des entreprises
  8. Accès des entreprises au crédit 2023T1 — Banque de France
  9. es entreprises en France — Insee
  10. Economie : le chiffre d'affaires des TPE-PME françaises en hausse de 5,3% au quatrième trimestre 2022 — OrdrObservatoire de l'Ordre des Experts-Comptablese des Experts-Comptables
  11. Image PME : 4ème trimestre et bilan 2022 — Observatoire de l'Ordre des Experts-Comptables
  12. Étude défaillances et sauvegardes d’entreprises en France – T3 2023 — Altares
  13. Baromètre France Num 2023 : où en sont les TPE PME (0 à 249 salariés) avec le numérique ? — France Num
  14. Les chiffres clés sur la présence sur Internet des TPE PME en 2019 — France Num
  15. What Are Industry Cloud Platforms? — Gartner
  16. Climat : la TEE au cœur des enjeux de demain — Big Média
  17. Les investissements verts en hausse chez les TPE et PME françaises — Le Lab BPI France
  18. TPE-PME, comment réussir le passage à la neutralité carbone ? — Le Cese
  19. La trésorerie des TPE et PME s’améliore et les marges résistent au printemps 2023 — Le Lab BPI France
  20. Trouble sur la trésorerie des entreprises en cette fin d'année 2023 — Le Lab BPI France
  21. 51 % des TPE-PME comptent investir en 2023 — Big Média
  22. Les entreprises en France, 2022 — Insee
  23. Où trouver les chiffres clés des PME ? — Economie.gouv.fr
Avatar photo
Responsable éditorial

Fabien est le cofondateur d'independant.io. Diplômé de l'IESEG en marketing, il a passé ensuite plusieurs années dans l'univers du marketing digital et de la stratégie d'entreprise au sein de Linkedin, Google ou bien encore Vanksen. Dans l'équipe, il est chargé du développement du site mais rédige encore des articles sur les thématiques CRM ou création de site web ! En dehors d'ici, vous le trouverez la plupart du temps sur un vélo ou bien harnaché à son kitesurf.

NEWSLETTER

Rejoignez plus de 5 000 entrepreneurs

Chaque mois, directement dans votre boite mail, recevez des conseils, des outils ainsi que du contenu exclusif pour développer votre entreprise. Inscrivez-vous gratuitement !

[GLOBAL] Newsletter (post)

Vous aimerez aussi