Nous choisissons les services que nous recommandons de manière indépendante. Lorsque vous cliquez sur un lien partenaire, nous touchons parfois une commission.

Statistiques

Réseaux sociaux : 12 statistiques et 5 tendances pour 2024

Les réseaux sociaux ont profondément transformé notre façon de communiquer, de consommer du contenu et d’interagir avec le monde qui nous entoure. Chaque année, de nouvelles tendances font leur apparition, offrant de nouvelles opportunités que ce soit pour les utilisateurs comme pour les marques.

Dans cet article, nous vous regroupons les tendances clés à avoir en tête pour 2024 ainsi que les statistiques à connaître.

12 statistiques sur les réseaux sociaux

Les identités d’utilisateurs actifs sur les réseaux sociaux représentent 78,2 % de la population totale française

50,7 millions, c’est le nombre d’identités d’utilisateurs actifs sur les réseaux sociaux en janvier 2024, en France, soit 78,2 % de la population. Ce chiffre a diminué de 2,7 % depuis début 2023, ce qui équivaut à une perte de 1,4 million d’utilisateurs.

2 Français sur 3 vont sur les réseaux sociaux et messageries chaque jour

41,8 millions d’internautes consultent les réseaux sociaux et les messageries chaque jour. C’est 6 % de plus qu’en 2022. Les réseaux sociaux représentent 39 % du temps de navigation en ligne quotidien en France, soit une augmentation de 3 points depuis 2022. Les réseaux sociaux sont en devenus une pratique récurrente de la population pour communiquer avec ses proches, se divertir, voire s’informer.

Plus de 81 % des 15-24 ans fréquentent quotidiennement les réseaux sociaux en France

L’utilisation des réseaux sociaux varie en fonction des tranches d’âge : les 15-24 ans y sont les plus actifs. En effet, 81,3 % d’entre eux, soit plus de 8 jeunes sur 10 s’y sont connectés chaque jour en janvier 2024.

1h48 est le temps moyen quotidien passé sur les réseaux sociaux

Les 16 à 64 ans français passent en moyenne 1h45 par jour sur les réseaux sociaux en 2024. C’est 6 minutes de moins que l’année précédente.

55,9% des utilisateurs s’en servent pour “rester en contact avec la famille ou les amis”, 46,9% pour “passer le temps” et 31% pour “s’informer”. Ces plateformes constituent ainsi une part considérable de l’activité numérique en France.

Les 15-24 ans consacrent 58 % de leur temps passé sur Internet aux réseaux sociaux en France

Les jeunes sont de grands adeptes des réseaux sociaux. En France, en janvier 2024, 84,7 % des 15-24 ans se sont connectés à Internet chaque jour. Cela représente 6,6 millions de jeunes. En moyenne, ils consacrent 58 % de leur temps en ligne aux réseaux sociaux.

16% des 16-25 ans français ont été victimes d’harcèlement sur les réseaux sociaux

Cet usage intensif n’est pas sans poser de problèmes : 16% des 16-25 ans déclarent avoir été victimes de cyberharcèlement sur les réseaux sociaux en 2022. En parallèle, 84% de cette même tranche d’âge considèrent que les médias sociaux n’ont pas de politiques suffisantes pour combattre le cyberharcèlement.

+27 millions de visiteurs mensuels uniques sur TikTok en France

En France, la plateforme TikTok reste l’une des favorites : début 2024, on compte 27 966 000 d’utilisateurs mensuels uniques, dont 13 217 000 utilisateurs quotidiens. Ces données sont en progression depuis avril 2023, date à laquelle on comptait déjà plus de 23 millions de visiteurs mensuels et 10,5 millions d’utilisateurs quotidiens. Le temps moyen mensuel consacré à ce réseau est de 38h38. Selon le DataReport2024, 25 millions d’utilisateurs français ont 18 ans et plus. Ce chiffre nous informe sur la présence importante des mineurs sur ce réseau (plus de 2 millions).

74 % des entreprises nomment un community manager pour la gestion de leurs réseaux

Il est essentiel de construire une communauté active pour favoriser la réussite d’une stratégie marketing. C’est ce que pensent 90% des professionnels du marketing. Pour cela, près des 3/4 des entreprises nomment un community manager. Son rôle est d’animer les réseaux sociaux de l’entreprise et de gérer la communauté d’abonnés.

51% des entreprises utilisent les réseaux sociaux pour augmenter leur notoriété

51% des entreprises interrogées affirment que la première raison pour laquelle elles utilisent les réseaux sociaux est d’augmenter la notoriété de leur marque. Les raisons suivantes en sont liées. On retrouve la volonté d’établir un lien avec leurs clients en deuxième position, puis la volonté d’augmenter l’engagement envers la marque en troisième position.

51 % des adeptes du social listening en France prévoient d’augmenter le budget alloué

Le social listening consiste à être attentif aux médias sociaux pour identifier les mentions et les conversations en lien avec une marque afin de les analyser et en déduire des actions. Pour 15 % des interrogés, cette pratique est envisagée pour 2024. Le social listening est essentiel : 51 % des adeptes prévoient donc d’augmenter le budget alloué.

Les deux principaux objectifs que les entreprises souhaitent atteindre grâce à leur stratégie de social listening sont une meilleure connaissance de leur audience et une bonne gestion de la réputation de leur marque.

24% des entreprises B2C en France font déjà du marketing d’influence

Le marketing d’influence consiste à s’allier avec un ou plusieurs influenceurs pour promouvoir sa marque et ses produits sur les réseaux sociaux. Les entreprises B2C en France s’intéressent grandement à cette stratégie : 38% d’entre elles indiquent déjà recourir à ces pratiques ou envisagent de le faire durant l’année en cours.

14% des équipes en charge des réseaux sociaux disent utiliser des outils d’IA quotidiennement

Parmi le reste des répondants, 56 % des entreprises déclarent utiliser “parfois” ou “occasionnellement” les outils de l’Intelligence Artificielle. L’utilisation d’outils tels que Chat GPT par exemple n’est donc pas encore une pratique courante.

Les principales raisons de recourir à des outils d’IA pour la gestion des réseaux sociaux sont la recherche d’inspiration et la création de contenus rédactionnels.

Tendances sur les réseaux sociaux

L’essor du contenu vidéo

L’année 2024 confirme une nouvelle fois l’essor du contenu vidéo sur les réseaux sociaux. D’après une étude Médiamétrie de 2023 portant sur “L’Année Internet 2022”, les écrans digitaux tels qu’ordinateur, tablette ou smartphone représentent désormais 23% du temps total de consommation de contenus TV ou vidéos. Le smartphone est même le 1er lieu de streaming vidéo.

Ce constat met en évidence l’intérêt grandissant des internautes pour le format vidéo, offrant une expérience à la fois immersive et engageante.

Les réseaux sociaux se sont adaptés pour répondre à ce besoin ces dernières années, en ajoutant par exemple des options de lecture automatique des vidéos, des diffusions en direct, ainsi que des outils de montage vidéo intégrés. Par ailleurs, les créateurs de contenu et les marques ont saisi cette opportunité pour produire du contenu vidéo de qualité afin d’atteindre leur audience de façon plus impactante. La vidéo est omniprésente dans les stratégies de communication : elle s’est imposée comme le support privilégié pour rassembler des utilisateurs sur les réseaux sociaux. Selon une étude Wyzowl de 2023 sur l’état du marketing vidéo, 71% des entreprises ont créé des vidéos pour les réseaux sociaux en 2022.

L’importance croissante des stories éphémères

Les stories éphémères se réfèrent à de courtes séquences vidéos ou d’images disparaissant après 24 heures.

Ce format fournit une dimension authentique et spontanée, gagnant ainsi en popularité et constituant maintenant un élément clé des médias sociaux. Le caractère éphémère crée un sentiment d’urgence et d’exclusivité apprécié par les utilisateurs.

Initialement introduites par Snapchat en 2013, les stories ont depuis été massivement adoptées par presque tous les réseaux sociaux. Depuis leur création en 2016, les stories Instagram ont atteint 400 millions d’utilisateurs actifs par jour dans le monde en seulement 2 ans, supplantant de loin Snapchat qui en comptait alors 188 millions en 2018. Les outils de création avancés tels que les filtres, les autocollants ou encore les fonctionnalités interactives ont participé à cette propulsion.

Depuis, des réseaux sociaux centrés sur ce concept éphémère tels que BeReal ont vu le jour. De nombreuses entreprises ont ainsi rapidement compris le potentiel du format et l’ont utilisé pour diffuser du contenu promotionnel afin de renforcer l’engagement de leur audience.

L’aspect d’engagement et d’authenticité comme facteur clé et la régulation des influenceurs

Les utilisateurs sont de plus en plus conscients de l’importance de l’engagement et de l’authenticité dans les publications sur les réseaux sociaux. Le 1er juin 2023, le Sénat a définitivement adopté la proposition de loi visant à encadrer l’influence commerciale et à lutter contre les dérives des influenceurs sur les réseaux sociaux.

Aujourd’hui, en France, on estime à plus de 150 000 le nombre d’influenceurs, tous réseaux sociaux confondus.

Selon une étude Harris Interactive, 53% des Français considéraient que le rôle des influenceurs sur la consommation sera plus important dans les années à venir en 2018. Pourtant, seulement 18% les estiment comme étant des experts de leurs thématiques, capables de rester indépendants dans leurs conseils et recommandations. Pour la grande majorité, il s’agit en effet de partenaires de marques étant dans des démarches promotionnelles et influencés dans leurs recommandations (79%). De ce fait, un nombre croissant de marques réoriente ses stratégies de marketing d’influence en recherchant des partenariats avec des micros-influenceurs, possédant souvent un taux d’engagement plus élevé que les plus connus du secteur, et en privilégiant des collaborations authentiques et durables.

Le rôle de l’intelligence artificielle sur les réseaux sociaux

L’intelligence artificielle (IA) joue un rôle grandissant sur les réseaux sociaux. Les plateformes de médias sociaux exploitent pour la plupart le potentiel de l’IA dans leurs algorithmes pour améliorer l’expérience utilisateur en proposant des recommandations de contenu personnalisées ou bien en filtrant les informations indésirables.

>
Ces algorithmes analysent les préférences et les comportement des utilisateurs, leur permettant ainsi de proposer du contenu pertinent et adapté à chacun.

C’est pourquoi, en 2024, 97 % des professionnels du marketing envisagent d’utiliser l’IA.

Sur certains services de messagerie, des entreprises ont largement adopté le concept de chatbot. Ces robots conversationnels basés sur l’IA permettent d’offrir un support client 24h/24 et 7j/7. Les potentielles questions des utilisateurs peuvent alors être répondues plus rapidement et la résolution de problèmes courants s’avère plus efficace.

Ces procédés ont pour effet d’améliorer l’expérience globale des utilisateurs sur les réseaux sociaux.

La montée en puissance de TikTok

TikTok connaît une croissance fulgurante ces dernières années. Il est le 5e réseau le plus utilisé dans le monde en 2024, avec 1,5 milliard d’utilisateurs. Cette plateforme est au centre de l’attention concernant la tendance axée sur le contenu vidéo. En moyenne, les internautes dans le monde passent un temps colossal de 95 minutes par jour et par utilisateur sur TikTok. C’est bien plus que les autres réseaux sociaux avec 51 minutes / jour pour Instagram, 49 minutes pour Facebook et 29 minutes pour Twitter, entre autres. Ce chiffre témoigne de l’engagement massif envers ce média de partages de vidéos courtes.

Sa réussite est due au contenu divertissant, créatif et facilement consommable qu’elle propose.

Closed up image of a Female using Tiktok application on a smartphone in office. 9 Oct, 2022. ChiangMai, Thailand.

De plus en plus, les marques reconnaissent le potentiel du réseau en tant que canal de marketing influent. La part d’utilisateurs de réseaux sociaux actifs sur TikTok, âgés de 18 à 29 ans, a augmenté de 28 points entre début 2020 et fin 2023 selon une étude Statista. Dans ce cadre, de nombreux investissements dans des campagnes publicitaires florissent et des partenariats avec des créateurs de contenu populaires émergent pour toucher une audience plus jeune et plus engagée.

FAQ

Quelle est la tendance dominante sur les réseaux sociaux en 2024 ?

L’essor du contenu vidéo est la tendance dominante sur les réseaux sociaux en 2023, avec 71% des entreprises qui ont créé des vidéos pour ces plateformes l’année dernière et une consommation digitale de contenu vidéos en hausse constante. Cette tendance se confirme avec un nouveau chiffre clé : 93 % des entreprises ont obtenu de nouveaux clients grâce aux vidéos diffusées sur leurs réseaux sociaux.

Qu’est-ce qui rend les stories éphémères si populaires sur les réseaux sociaux ?

Les stories éphémères offrent une expérience authentique et spontanée, créant un sentiment d’urgence et d’exclusivité chez les utilisateurs. Elles sont consultées chaque jour par des centaines de millions d’utilisateurs dans le monde. Instagram publie 695 000 stories, dans le monde chaque minute.

Quelle plateforme sociale a connu la plus forte croissance en 2024 ?

La popularité de TikTok a explosé : son audience est quasi aussi importante que celle d’Instagram. En 2023, elle était la 3e application la plus téléchargée (Meltwater) et reste à ce jour dans le monde, la 5e application la plus utilisée. En moyenne, les internautes français passent 38h38 par mois sur TikTok.

Avatar photo
Content Manager

Clémence est diplômée de l'Institut d'Administration des Entreprises, avec un master dans les ressources humaines. Après plusieurs années à travailler dans les RH, puis le marketing en ligne et la rédaction web, elle a rejoint independant.io en 2022 en tant que responsable des contenus sur plusieurs catégories. Côté loisirs, Clémence est passionnée de running et d'équitation.

NEWSLETTER

Rejoignez plus de 5 000 entrepreneurs

Chaque mois, directement dans votre boite mail, recevez des conseils, des outils ainsi que du contenu exclusif pour développer votre entreprise. Inscrivez-vous gratuitement !

[GLOBAL] Newsletter (post)

Vous aimerez aussi