Comptabilité

Comptabilité d’entreprise : quelles sont vos options pour la faire ?

Découvrez vos obligations comptables et vos options en matière de comptabilité d'entreprise

Lorsque vous lancez votre activité, vous êtes nombreux à vous demander comment bien gérer la comptabilité. Dans ce guide, vous allez comprendre quelles sont vos obligations et quelles sont vos options pour réaliser votre comptabilité d’entreprise. 

Quelques rappels sur la comptabilité d’entreprise

À quoi sert la comptabilité ?

Lorsque l’on parle de comptabilité générale, il s’agit d’un ensemble de procédures qui permettent d’enregistrer et de classer toutes les opérations et leurs valeurs effectuées par une entreprise. 

À partir de ces informations financières, des documents comptables sont établis, en l’occurrence un bilan et un compte de résultat. 

  • Le bilan concerne l’état du patrimoine de l’entreprise, c’est-à-dire ce qu’elle possède et ce qu’elle doit à un moment précis (au moment de la clôture de l’exercice comptable). 
  • Le compte de résultat répertorie les mouvements entrants et sortants réalisés par l’entreprise au cours de l’exercice comptable. On en déduit alors le résultat (positif ou négatif), appelé solde, entre les produits et les charges. 
>
À retenir Au-delà des obligations comptables, la comptabilité d’entreprise est aussi un réel outil financier de gestion.

Elle vous permet de mener un réel pilotage stratégique de votre entreprise grâce à la connaissance et au suivi de l’activité et de la santé financière de votre entreprise. 

La comptabilité est-elle obligatoire pour toutes les entreprises ?

Toutes les entreprises commerciales et industrielles sont dans l’obligation de tenir leur comptabilité (source), avec quelques exceptions :

Plan comptable et livres comptables

Le plan comptable est un outil indispensable de la comptabilité d’entreprise. Il s’agit d’une nomenclature contenant deux colonnes (entrées et sorties) et des numéros de compte classés sous 9 comptes (au minimum). Chaque recette ou dépense, appelées écritures comptables, est classée dans ce document selon le type de l’opération. 

Il existe aussi les livres comptables. On distingue plusieurs types de registres :

  • le livre-journal, dans lequel les opérations sont classées par ordre chronologique,
  • le grand-livre, où les opérations sont classées par numéro de compte,
  • le livre-inventaire qui reprend les éléments possédés par l’entreprise (il n’est plus obligatoire depuis 2016). 

Comptabilité d’entreprise : les règles et les obligations

La comptabilité doit répondre à certaines obligations légales qui vont surtout dépendre de la forme juridique de votre entreprise. Globalement, quelques règles communes sont à retenir :

  • Absolument tous les mouvements doivent être passés en écritures comptables.
  • Toutes les pièces justificatives doivent être conservées et rattachées à une écriture comptable.
  • Les livres comptables doivent être conservés pendant 10 ans.
  • Les comptes personnels doivent être séparés des comptes professionnels.
  • Le dépôt des comptes pour les entreprises concernées doit être réalisé chaque année.

Les différents types de comptabilité d’entreprise : trésorerie ou engagement

Deux types de comptabilité d’entreprise existent. L’une ou l’autre sera à appliquer selon votre régime d’imposition et les options choisies. 

La comptabilité de trésorerie revient à comptabiliser uniquement les recettes encaissées et les dépenses payées, ainsi que les créances (facture client due) et des dettes (facture fournisseur à payer) au moment de la clôture de l’exercice.

  • C’est la comptabilité la plus simple la plus simple et la plus rapide.
  • Elle concerne notamment les entrepreneurs en BNC, et ceux en BIC au régime réel simplifié (en option).

La comptabilité d’engagement revient à enregistrer les recettes et des dépenses au moment de leur engagement, même si vous n’avez pas encore payé ou été payé.

  • Cette comptabilité est plus complexe elle est aussi plus précise.
  • Elle concerne les professionnels et entreprises à l’IS et en BIC (sauf quelques exceptions possibles en BIC)

Les options pour votre comptabilité d’entreprise

Excel n’est pas une option

Même si certains continuent d’utiliser un tableau pour faire leur comptabilité, cette pratique est clairement déconseillée puisqu’elle ne respecte pas plusieurs obligations légales de la comptabilité d’entreprise. 

En effet, d’après l’article 921-3 du Plan Comptable Général, toute modification ou suppression de données comptables est interdite. Chaque saisie comptable doit faire l’objet d’une procédure de validation, ce qui n’est pas le cas sur Excel. Vous pouvez donc utiliser un modèle de bilan comptable, mais il faudra au moins compléter avec une version papier.

Les logiciels

D’autres solutions existent, et notamment les logiciels de comptabilité. Modernes, intuitifs, ergonomiques, efficaces, ils présentent de nombreux avantages et sont de plus en plus utilisés par les entrepreneurs. 

Si l’informatique vous rebute, il est aussi possible de tenir sa comptabilité manuellement sur papier, sans ratures. Dans ce cas, vous respectez l’interdiction de modifier ou supprimer les données comptables. 

Enfin, les plus grandes entreprises choisissent de confier la comptabilité de l’entreprise à un salarié ou un service de l’entreprise, souvent avec un logiciel de comptabilité ou de pré-comptabilité?

Un expert-comptable ou un expert-comptable en ligne

Vous pouvez choisir de faire appel à un professionnel externe à votre entreprise pour gérer votre comptabilité. Dans ce cas, deux choix s’offrent à vous. 

Les cabinets d’experts-comptables ont pour coeur de métier la gestion comptable des entreprises. En plus de prendre en charge tout ou partie de vos tâches comptables, ils apportent souvent un service de conseil, utile à la gestion de votre entreprise. Avec un rapport qualité/prix plus compétitif, les experts-comptables en ligne offrent les mêmes services que les cabinets physiques, mais à distance et à des tarifs plus abordables. Ils présentent par contre quelques limites sur les formes juridiques qu’ils acceptent ou les types de comptabilité qu’ils peuvent gérer, n’hésitez donc pas à demander plusieurs devis.

Faut-il internaliser ou externaliser sa comptabilité d’entreprise ?

Maintenant que vous connaissez toutes les options, comment choisir la meilleure ? Chaque solution présente des avantages et des inconvénients qui feront pencher la balance en fonction de votre propre situation. 

Si vous avez un budget suffisant, peu de connaissances ou de ressources en comptabilité et besoin de conseils d’experts, l’externalisation de votre comptabilité d’entreprise chez un cabinet d’expertise comptable est sans aucun doute la meilleure option. Vous êtes sûr que votre comptabilité est gérée de façon qualitative, sans erreurs. Par contre, vous perdrez en réactivité et sur la maîtrise de vos coûts.  Vous pouvez choisir entre une externalisation totale (de la saisie comptable à l’édition des comptes annuels et des déclarations) ou partielle (uniquement les comptes annuels). 

Les entreprises disposant en interne des ressources nécessaires pourront confier la comptabilité à un ou plusieurs collaborateurs. Dans ces deux cas, vous gardez plus de contrôle sur la gestion comptable et accédez à l’information plus rapidement.

Enfin, les plus petites entreprises qui pour des raisons de budget ou de contrôle veulent garder la main sur leur comptabilité se tourneront vers un logiciel de pré-comptabilité comme Quickbooks ou Georges (avec un expert-comptable pour réaliser le bilan en fin d’année) ou un logiciel plus complet comme MaCompta ou Zefyr qui vont jusqu’à l’établissement du bilan.

FAQ

Tenir la comptabilité de son entreprise, combien ça coûte ?

Tout dépend bien évidemment de la méthode choisie. Un logiciel de comptabilité en ligne coûtera à un professionnel libéral ou un auto-entrepreneur quelques euros par mois avec Freebe, jusqu’à quelques dizaines pour Macompta.fr. À cela s’ajoute bien évidemment le temps passé à tenir votre comptabilité, au lieu de vous concentrer sur votre coeur d’activité !
Les sociétés, types SAS ou SARL, qui souhaitent faire appel à un expert-comptable devront débourser plusieurs centaines d’euros par mois. Comptez entre 1200€ et 3000€ an pour une gestion complète de la comptabilité (les expert-comptable en ligne sont généralement 15 à 30% moins chers.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.