Mise à jour le 31/03/2022

Les meilleurs TPE virtuels en 2022


La crise du Covid19 s’est accompagnée d’une profonde modification des habitudes de travail, avec l’avènement du travail à distance pour beaucoup d’employés et entrepreneurs. Or les terminaux de paiement virtuels et autres alternatives dématérialisées répondent parfaitement à ces nouveaux besoins. Voici notre sélection.

Qu’est-ce qu’un terminal de paiement virtuel ?

Si vous êtes commerçant, vous serez sûrement habitué à l’acronyme TPE ou “terminal de paiement”, qui désigne tout bêtement les boîtiers utilisés par tous les clients pour payer en carte de débit ou de crédit.

Et si l’offre en TPE physiques s’est largement étendue ces dernières années avec de nouveaux acteurs, une nouvelle offre de terminaux dits “virtuels” s’est elle aussi développée afin de permettre à n’importe quelle entreprise, ou entrepreneur, de proposer à ses clients un paiement par carte à distance.

Une technologie opportune, sinon nécessaire, dans un monde du travail complètement transformé après le passage du Covid 19. Aujourd’hui, 16% des entreprises fonctionnent entièrement à distance, et le taux de télétravail en France a plus que doublé entre 2021 et 2020. (source OCDE).

Alors, comment fonctionne cette technologie ? D’abord, clarifions la sémantique. Par TPE virtuel, nous ne devrions parler que d’une solution de paiement où c’est vous – le prestataire ou commerçant – qui rentrez les données de votre client dans un terminal virtuel hébergé en ligne. Un système particulièrement adapté pour la prise de commande et le paiement par téléphone par exemple.

Mais aujourd’hui, d’autres alternatives de paiement en ligne ont vu le jour comme le paiement par lien. Avec cette technologie, le prestataire peut envoyer un lien à son client qui rentrera lui-même ses informations, afin de procéder au règlement de sa facture. Couvrant le même besoin de dématérialisation pour les paiements à distance, ce système de paiement assure aussi une meilleure protection contre les fraudes, puisque l’acheteur a le contrôle sur ses informations de paiement. Notre sélection se porte donc naturellement vers ce type de solutions.

Notre sélection des meilleurs TPE virtuels

Nous avons listé 4 entreprises qui proposent des solutions de paiement en ligne de type TPE virtuels ou paiements par liens. Si ces solutions brillent toutes par leur simplicité d’utilisation et assureront une expérience client optimisée, il est à noter que leurs frais de transactions sont généralement supérieurs à ceux des TPE physiques. Elles seront donc particulièrement adaptées à des activités n’ayant pas de site marchant, et dont les besoins en solutions de paiement à distance sont occasionnels ou à faibles volumes de ventes.

Square

Avantages
  • Choix entre paiement en ligne ou terminal virtuel
  • Trois méthodes de partage : par lien, par QR code ou par bouton
  • Options de dons et pourboires
Limites
  • Frais de transaction élevés en terminal virtuel (2,5%)

Square est une startup américaine créée en 2009 par le célèbre ex-PDG et cofondateur de Twitter, Jack Dorsey. La société, d’abord spécialisée dans le paiement mobile et électronique, a agrandi son portefeuille d’activité et s’est vue renommée Block en 2021. Le nom Square est dorénavant utilisé seulement pour la gamme de solutions de paiement et d’encaissement B2B très complète (caisse, terminaux physiquement, encaissement en ligne et à distance). Pour en savoir plus, lire notre avis sur les terminaux Square.

Zettle

Avantages
  • Interface claire et ergonomique
  • Processus de partage de lien de paiement très rapide
Limites
  • Pas de “vrai” terminal virtuel

Anciennement nommée iZettle, cette startup suédoise fondée par Jacob de Geer et Magnus Nilsson, fut la première société à créer un terminal de paiement mobile tel que nous les connaissons aujourd’hui. Forte de son statut de pionnière, elle est rachetée en 2018 par le géant Paypal et propose aujourd’hui une large gamme de solutions pour les commerçants et e-commerçants.

SumUp

Avantages
  • Choix entre lien et QR Code
  • Envoi possible du reçu par e-mail ou SMS
Limites
  • Pas de “vrai” terminal virtuel

SumUp est une startup fondée en 2012 par Daniel Klein et Marc-Alexander Christ, parmi les leaders du marché européen sur les terminaux de paiement mobiles (mPOS) avec une gamme de 3 terminaux qui a bonne réputation. Installée à Londres, l’entreprise est active dans 31 pays à travers le monde et fournit aussi des services de paiement en ligne et à distance, ainsi qu’une caisse enregistreuse et un compte professionnel. Pour en savoir plus, lire notre avis sur SumUp.

Stripe

Contrairement aux autres startups de cette sélection, Stripe est d’abord spécialisée dans les infrastructures de paiement en ligne et non dans les terminaux physiques. Créée par John et Patrick Collison en 2011, elle est aujourd’hui leader incontestable de son marché avec une présence dans 120 pays et plus de 4000 employés.

Avantages
  • 20 méthodes de paiement acceptées dont Apple Pay et Google Pay
  • Page de paiement traduite en plus de 30 langues
Limites
  • Documentation en anglais seulement pour le moment
  • Pas de TPE physique

Nombre d’acteurs du secteur de l’économie digitale proposent leurs propres solutions de TPE virtuels et paiements en ligne. On peut notamment citer Adyen, myPOS, PayTweak, Lyra ou encore les français Lydia (via son offre Lydia Pro) et PayPlug.

Comment choisir un terminal de paiement virtuel ?

Frais

Comme dans la plupart des choix de votre entreprise, le nerf de la guerre reste l’aspect financier. Or, comme vous l’aurez remarqué, les solutions de notre sélection présentent des offres de frais transactionnels différentes, qui s’articulent soit par des frais variables à hauteur de 2,5% de commission par transaction, soit par une offre hybride à 1,4% + 0,25€ de commission. Nous avons fait le calcul pour vous, les deux options sont égales pour un montant de transaction de 22,72€.

  • Panier < à 22,72€ : privilégier les offres à 2,5% de commission
  • Panier > à 22,72€ : privilégier les offres à 1,4% + 0,25€

Fonctionnalités

Afin de choisir la solution qui vous conviendra le mieux, nous vous suggérons de planifier vos besoins en amont. En effet, chaque solution présente des options et fonctionnalités différentes qui seront pertinentes pour une activité, et superflues pour d’autres. De ce côté, Square et Stripe présentent des options intéressantes pour des business ayant des besoins plus spécifiques comme l’intégration de boutons à un site web, l’automatisation ou l’utilisation d’une API. Au contraire, SumUp et Zettle semblent faire le choix de la simplicité, ce qui nous amène au prochain critère de sélection.

Ergonomie

Les produits digitaux ont en commun l’importance de l’ergonomie et de l’interface, afin de proposer des solutions simples et rapides à utiliser. Si toutes les options répertoriées dans notre sélection présentent un haut degré de qualité à ce niveau, l’application d’encaissement Zettle reste la plus ergonomique à nos yeux. Ceci aussi dû au fait qu’elle propose un peu moins de fonctionnalités que ses concurrents.

Produits associés

Si votre activité vous demande d’encaisser des paiements de différentes manières, vous serez sûrement heureux de pouvoir compter sur un partenaire capable de vous accompagner sur tous vos besoins. Les sociétés des 3 premières solutions de notre sélection étant spécialisées dans les terminaux de paiement physiques (et nomades), comparer leurs offres à ce niveau pourrait être un critère de décision majeur pour vous. Au contraire, si votre entreprise a vocation à se développer au travers d’un site marchand, compter sur des partenaires spécialisés comme Stripe ou PayPlug pourrait être un avantage et un gain de temps au moment de la transition.

FAQ

Est-ce que l’encaissement en ligne par lien est une pratique sûre ?

Les paiements par liens sont rapidement devenus le standard du paiement à distance pour les entreprises n’ayant pas de site marchand, justement par leur sécurité supérieure à celle d’un TPE virtuel avec une saisie manuelle des information du client. En effet, le fait de laisser la saisie des informations de paiement par le client lui-même réduit drastiquement le risque de fraude, et devient donc un argument de conversion non négligeable.

Quelle est la différence entre un lien et un QR Code ?

L’envoi d’un lien de paiement est une pratique optimale entre deux appareils électroniques (smartphones, tablettes, ordinateurs) puisqu’il nécessite un clic. Le QR code, lui permet d’établir un lien physique pour proposer le paiement à distance. Par exemple, il pourra être imprimé sur une feuille de papier puis scanné par votre clientèle sur le point de vente, afin d’arriver sur la page de paiement associée.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.