Terminal de paiement

Comprendre et réduire les commissions de carte bancaire quand on est commerçant

Quand on utilise sa carte bancaire en France en tant que particulier, on ne paie rien. Mais quand on est commerçant, c’est une autre histoire. Commission facturette, commission interbancaire ou commission des cartes bancaires, on vous dit tout sur les commissions que doivent subir les commerçants lors d’un paiement par carte bancaire, et on vous aide à les réduire !

Les commissions lors d’un paiement par carte bancaire

Lorsque vous effectuez un paiement par carte bancaire pour régler un achat chez un commerçant, des frais sur le montant encaissé de l’achat sont prélevés au commerçant. 

Ces commissions et frais sont la somme de 3 coûts qui réduisent d’autant la marge du commerçant :

  1. la commission interbancaire de paiement ou CIP ;
  2. les frais prélevés par les réseaux comme CB, VISA, Mastercard ;
  3. la commission prélevée par la banque du commerçant.

1. La commission interbancaire de paiement

La commission interbancaire de paiement, CIP, appelée MIF à l’étranger (multilateral interchange fee) couvre les frais supportés par le transfert de recettes entre la banque du client et celle du commerçant.

Autrement dit, la banque du commerçant reverse à votre banque une commission pour avoir autorisé le transfert d’argent de l’achat. Cette commission interbancaire de paiement est fixée par une réglementation de l’Union européenne. 

Quels sont les taux de CIP prélevés en fonction du type de carte ?

La part variable de la commission interbancaire de paiement est abaissée de 0,29 % à 0,23 % depuis 2016. Ainsi, en fonction du type de carte de paiement, les taux appliqués sont :

  • 0,20 % pour une carte bancaire de paiement à débit immédiat ;
  • 0,23 % pour une carte bancaire hybride (débit immédiat ou différé) ;
  • 0,30 % pour une carte bancaire de crédit.

À chaque taux prélevé, il faut rajouter une taxe supplémentaire de 0,04 % qui équivaut au taux interbancaire de carte en opposition ou TICO. 

Prenons un exemple. Un commerçant, domicilié à la Société Générale encaisse un paiement d’un client de 50 € d’une carte bancaire à débit différé provenant de la BNP Paribas. Sa banque, la société générale verse 0,30 % +0,04 % à la BNP soit 0,17 € au titre de la CIP.

Quels services rémunère la commission interbancaire de paiement ?

La commission interbancaire de paiement rémunère essentiellement 3 services rendus :

  1. le traitement et les frais de gestion entre banques ;
  2. la garantie du paiement en cas de fraude ;
  3. le financement des actions mises en place pour lutter contre la fraude à la carte bancaire.

2. Les frais encaissés par les réseaux

Les réseaux de carte bancaire sont essentiellement CB, Mastercard, et Visa. Leur mission est de contrôler que le commerçant est payé par la banque de son client lorsque la transaction est approuvée.

À partir du moment où il est indiqué sur le terminal de paiement (TPE) “paiement accepté”, le commerçant est crédité du paiement sur son compte bancaire.

Ce service à un coût et il est rémunéré par les frais encaissés par les réseaux. Néanmoins, le taux de prélèvement est bien moindre que celui de la CIP.

En règle générale, le réseau CB prélève 0,00117 € quel que soit le type de carte bancaire. Le réseau Visa prélève de 0,01 % à 0,014% pour une carte bancaire à débit différé. Le réseau Mastercard prélève de 0,0264 % à 0,1285 % pour une carte à débit différé type Maestro.

Sachez enfin, que les taux des frais réseaux sur les cartes professionnelles peuvent être jusqu’à 4 fois supérieurs aux taux appliqués sur les cartes bancaires des particuliers. Les taux sont d’ailleurs plafonnés pour les cartes de ces derniers.

3. Les commissions commerçants fixées par les banques ou les acteurs du paiement

La banque du commerçant verse à la banque du client les frais mentionnés : les frais de commission interbancaire de paiement et les frais des réseaux de carte bancaire.

La banque se rémunère également pour les services qu’elle rend au commerçant, avec un taux total qui permet de couvrir la commission interbancaire et les frais de réseaux.

Les commissions bancaires varient d’une banque à une autre : de 0,4 % à 0,8 % et voir même 1,75 %. Comme ce taux est fixé par la banque elle-même, le commerçant peut négocier le taux de la commission avec sa banque. 

Le calcul du taux de la commission dépend du volume de paiements par carte bancaire effectués, de la taille de l’entreprise et du type d’entreprise. Les frais sont :

  • un pourcentage par transaction ;
  • des frais fixes au-delà d’un certain montant de transaction ;
  • des frais liés à la location ou achat du terminal, gestion comptable, sécurité…

Taux de commission carte bancaire 2020

Taux d’interchange et frais de réseau

Nous vous proposons ci-dessous un tableau récapitulatif des frais d’interchange (CIP) et des frais des réseaux CB, Visa et Mastercard pour l’année 2020.

RéseauType de carteInterchange (CIP)Frais de réseau
CBCarte débit Immédiat0,20 %0,00117 €
CBCarte débit différé0,30 %0,00117 €
CBCarte pro commerciale0,90 %0,00117 €
VISACarte débit immédiat0,20 %0,01 %
VISACarte débit différé0,30 %0,014 %
VISACarte pro commerciale0,60 € débit immédiat
autres : 1,30 % à 1,50 %
0,01 % à 0,014 %
MASTERCARDCarte débit immédiat0,20 %0,0264 % à 1,264 %
MASTERCARDCarte débit différé0,30 %0,0264 % à 1,264 %
MASTERCARDCarte pro commerciale0,80 à 1,90 %0,0264 % à 1,264 %
Les taux de CIP sont plafonnés depuis 2016 à 0,20 % et 0,30 % et les frais réseaux très surveillés donc ils évoluent très peu d’une année sur l’autre.

À ces frais, il convient d’ajouter les commissions de la banque ou de l’acteur que vous avez sélectionné, que nous vous détaillons la séction suivante.

Taux de commission commerçants proposés par les banques les acteurs de l’encaissement 

Vous l’avez maintenant compris, les banques comme les autres acteurs fintech de l’encaissement proposent un taux de commission commerçant, qui inclut donc à la fois les taux d’interchange et les frais de réseau, et leur marge (les rémunérant notamment pour le service proposé).

Voici les taux globaux proposés par les différents acteurs du secteur :

ActeurTaux de commission par encaissement (moyenne)Avantages
Banque pro0,4% à 0,8%Moins cher que les autres solutions si fort volume de transaction
Yavin Paiement0,4% et 0,9%Bon compromis et terminaux modernes
iZettle1,75%Terminal à l’achat et très abordable, pas de domiciliation bancaire
SumUp1,75%Terminal à l’achat et très abordable, pas de domiciliation bancaire
Smile and Pay0,75% à 1,75%Terminal à l’achat et abordable, pas de domiciliation bancaire

Parmi ces offres, on apprécie celle de Yavin, qui est un excellent compromis entre des taux faibles et une offre de terminaux de qualité accessible sans forcément passer de contrat monétique avec votre banque.

Comment réduire ses commissions commerçant sur les paiements par carte ?

Réduire les commissions sur les transactions par carte bancaire est une question récurrente pour les commerçants. En effet, ces frais rognent la marge et donc les bénéfices de l’entreprise. Les commissions bancaires représentent jusqu’à un tiers des bénéfices des TPE.

Cette réduction peut se faire essentiellement sur les commissions prélevées par la banque. La commission interbancaire de paiement est fixée par le Ministère des Finances et donc non-négociable. Les frais réseaux sont également incompressibles.

Cette négociation même minime, ramenée aux volumes de transactions, permet d’augmenter les marges de manière non négligeable. Alors n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre conseiller !

Vos autres leviers de négociation avec votre banque en dehors des commissions sur les transactions par carte bancaire :

  • les frais de gestion de vos comptes ;
  • l’autorisation de découvert ;
  • les conditions de crédit.
Comparez les terminaux de paiement
Trouvez le terminal de paiement adapté à vos besoins d’encaissement

FAQ

Qu’est-ce que la commission d’interchange ?

La commission d’interchange désigne la commission interbancaire de paiement que votre banqie doit verser à la banque émettrice de la carte de votre client.

Qu’est-ce qu’un fais de réseau ?

Les frais de réseau qui sont les frais versés par votre banque au réseau (Visa, Mastercard, Union ou Discover par exemple).

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.