Activité

Comment ouvrir une friterie facilement en 2022 ?

Un plat convivial à déguster sur le pouce ? Nous avons nommé les frites ! Faites maison ou surgelées, ce plat tout droit venu de nos voisins belges est consommé quotidiennement par des milliers de Français. Amateur de frites, vous souhaitez ouvrir votre propre friterie ? Explorons ensemble les différents points à étudier avant de se lancer dans l’aventure !

Quelles formations pour ouvrir une friterie ?

Si vous souhaitez ouvrir une friterie sans avoir fait d’études spécialisées, bonne nouvelle : pas besoin de diplôme universitaire pour vivre votre rêve !

Cependant, vous devrez suivre une formation obligatoire relative à l’hygiène alimentaire. Il s’agit de la HACCP (Hasard Analysis Critical Control Point), dispensée à toute personne intéressée par le Centre National de Formation en Sécurité et Environnement.

Il existe également des formations complémentaires facultatives, destinées à vous accompagner dans l’ouverture et la gestion quotidienne de votre friterie. Nous vous conseillons de vous renseigner : très précieuses, elles vous donneront les clés de la comptabilité, de l’administration financière, de la gestion des ressources humaines ou encore du management d’entreprise.

Les démarches pour ouvrir une friterie

Élaborer un concept

Friterie classique ou proposition plus originale : cela dépend de vos goûts ! Gardez en tête qu’un positionnement net vous permettra de vous différencier et d’attirer une nouvelle clientèle. Demandez-vous dans quel type d’environnement vous souhaitez travailler, et quels types de produits vous désirez proposer à vos clients. 

Par exemple, décidez-vous de vous concentrer uniquement sur des frites, ou proposerez-vous d’autres produits de restauration rapide ? Il existe déjà divers concepts de friterie :

  • Friterie traditionnelle belge : friteries proposant des produits belges typiques tels que des frites, fricadelle, gaufres, et autres snacks.
  • Positionnement local : friterie proposant des recettes à base de produits de votre région.
  • Friterie haut de gamme : friterie plus éloignée de l’esprit traditionnel des baraques à frites du Nord, en assumant un positionnement plus « noble »  

Les possibilités sont multiples, l’important est de trouver un concept qui vous plaît, et qui plaira à votre marché !

Travailler les finances

Les baraques à frites sont des commerces généralement rentables. Des coûts peu importants associés à un volume de vente plutôt élevé font de la friterie un projet assez lucratif.

Bon à savoir Ne négligez cependant pas les estimations de vos finances avant de vous lancer. Réaliser une étude de marché vous permettra de comprendre les besoins et attentes de votre future clientèle, ainsi que d’estimer les prix que vous pourrez pratiquer.

En parallèle, la réalisation d’un business plan vous aidera à prévoir vos différents coûts (matières premières, outils, local ou véhicule…) ainsi que votre chiffre d’affaires prévisionnel (grâce aux prix proposés et à la demande estimée). Ces recherches vous permettront également d’obtenir des prêts bancaires, en soutenant la viabilité de votre projet.

Choisir entre friterie fixe et ambulante

Friterie fixe dans un local, ou bien ambulante se déplaçant au gré des jours et des heures : c’est à vous de décider !

Si vous optez pour une friterie ambulante, vous devrez obtenir une carte permettant l’exercice d’une activité commerciale ou artisanale ambulante. Elle est nécessaire si vous prévoyez de vendre vos produits hors de votre commune de domicile. Vous devrez alors vous acquitter d’une redevance de 15€ pour l’obtenir.

Trouver un emplacement stratégique

Peu importe que vous décidiez de vous installer dans un bâtiment fixe, ou de vendre vos frites dans un véhicule, l’emplacement choisi doit être stratégique.

Il faut que votre friterie soit visible, et dans un lieu de passage. Favorisez les emplacements à proximité de collèges, lycées, établissements d’enseignement supérieur, bureaux, rues commerçantes, gares… Tous les lieux où des clients pressés pourront déguster vos frites rapidement !

Information Si votre friterie est ambulante, vous devrez obtenir une « autorisation d’occupation temporaire du domaine public » auprès de votre mairie.

Choisir les bonnes assurances professionnelles

Pour ouvrir votre friterie, vous devez souscrire à une assurance de responsabilité civile. Celle-ci est obligatoire et vous protège en cas de dommages ou d’accidents survenus dans votre friterie. On peut par exemple penser à : 

  • Une intoxication alimentaire ;
  • La chute d’un client ;
  • Un dégât matériel.

Mieux vaut prévenir que guérir ! Il existe d’autres assurances qui peuvent vous protéger (assurance des biens mobiliers et immobiliers, assurance perte d’exploitation, protection juridique). Renseignez-vous, elles peuvent être très utiles en cas de dommages.

S’équiper des bons outils

Pour ouvrir votre friterie, vous devez évidemment vous munir d’outils performants, en fonction des produits que vous décidez de vendre : 

  • friteuses ;
  • réfrigérateur ;
  • congélateur ;
  • plaques de cuisson ;
  • évier ;
  • coupe-frites ;
  • chauffe-frites.

Des outils comme une solution de comptabilité, un logiciel de caisse ou encore un terminal de paiement vous seront également indispensables. Pour aller plus loin, vous pouvez même vous équiper d’un outil de gestion afin de garder un œil sur vos stocks et anticiper vos futures commandes.

De manière générale, ne lésinez pas sur la qualité de vos outils, ils seront nécessaires à la pérennité de votre projet.

Quel statut juridique pour ouvrir une friterie ?

La plupart des professionnels qui se lancent dans l’ouverture d’un snack favorisent des statuts juridiques comme la SAS, la SARL ou encore leurs versions unipersonnelles. Il existe plusieurs options envisageables selon la dimension que vous souhaitez donner à votre projet.

Nous avons élaboré pour vous, un tableau comparatif des statuts juridiques qui vous permettra d’y voir un peu plus clair sur les avantages et les inconvénients qu’implique chaque régime. Ensuite, vous pourrez soit continuer le processus seul et créer votre entreprise en ligne, soit faire appel à un professionnel du juridique.

Quelle réglementation pour ouvrir une friterie ?

Il existe différentes réglementations s’appliquant aussi bien à l’ouverture d’une friterie fixe que d’une friterie ambulante : 

  • Prix : les prix doivent être affichés et visibles (aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur).
  • Hygiène : vous devez suivre la formation HACCP, respecter les normes de conservation et congélation des produits vendus, et afficher les allergènes présents dans vos recettes.
  • Horaires d’ouverture : vous devez vous rapprocher de votre préfecture.
  • Vente de boissons alcoolisées : soumise à l’obtention de la licence nécessaire.

Par ailleurs, si votre friterie accueille du public, vous devez respecter les différentes normes d’accessibilité aux personnes handicapées. Votre restaurant doit également être à jour au niveau de la détection et prévention d’incendies. En cas de diffusion de musique au sein de votre établissement, vous devrez payer l’autorisation à la SACEM (paiement de droits d’auteur, obligatoire pour diffuser librement de la musique).

Enfin, si vous proposez une terrasse, veillez à obtenir l’autorisation de la mairie.

FAQ

Peut-on ouvrir une friterie sans apport ?

Bien que l’investissement au départ soit plus faible que pour un autre type de restaurant, vous devez disposer d’un apport personnel, ou vous tourner vers des banques afin d’obtenir des prêts.

Quelle réglementation pour ouvrir une friterie ?

Si votre friterie est fixe : vous devez respecter les réglementations applicables aux établissements de restauration. Si votre friterie est ambulante : vous devez également obtenir une carte de vendeur ambulant, ainsi qu’une autorisation spéciale de la mairie.

Quelle formation pour ouvrir une friterie ?

La seule formation obligatoire est la formation HACCP, relative à l’hygiène alimentaire.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.