Activité

Comment créer une entreprise de services aux entreprises ?

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises font le choix d’externaliser une partie de leurs tâches. Ces missions peuvent être extrêmement variées, les opportunités y sont nombreuses. Mais vous devez mûrir votre idée, et l’adapter grâce à certains facteurs. Nous vous expliquons dans cet article tout ce qu’il y a à savoir pour créer votre entreprise de services aux entreprises.

Définition : qu’est-ce qu’une entreprise de service aux entreprises  ?

Une entreprise de service aux entreprises est une personne physique ou morale qui propose son savoir-faire à une autre entreprise, contre rémunération. Qu’ils soient exceptionnels, occasionnels ou réguliers, les services fournis par ce type d’entreprise doivent répondre à des besoins précis. 

Une entreprise de service aux entreprises joue donc un rôle d’intermédiaire, puisque son consommateur n’est pas l’utilisateur final. Elle intervient donc en tant que prestataire, c’est-à-dire que l’entreprise se charge de réaliser les différentes activités de services. Elle relève du secteur tertiaire, et intervient généralement quand une mission requiert des compétences techniques, ou demande trop de temps à une entreprise.

Quel diplôme pour devenir prestataire de service aux entreprises ?

Faut-il être diplômé pour devenir prestataire de service aux entreprises ? Tout dépend du type de services que vous proposez.

Dans les faits, vous n’avez besoin d’aucun diplôme spécifique pour créer une entreprise de service. En revanche, si vous décidez de vous spécialiser dans une activité règlementée, vous devrez prouver que vous êtes en mesure d’exercer, que ce soit par un diplôme obtenu ou par une formation réalisée.

Dans tous les cas, vos potentiels clients seront rassurés si vous possédez certaines qualifications relatives à votre activité. Nous vous conseillons donc de vous renseigner sur des formations liées à votre domaine d’exercice, afin de mettre toutes les chances de votre côté. Même si elles ne sont pas obligatoires, elles seront un atout pour vous, une raison de plus de choisir votre entreprise de services. 

Quel statut juridique pour une société de service aux entreprises ?

Vous pouvez tout à fait décider de lancer votre projet de prestations aux entreprises en tant que micro-entrepreneur. Cependant, il existe des alternatives telles que l’EIRL ou encore la SASU et l’EURL (et leurs versions à plusieurs associés SAS et SARL).

Afin de choisir le statut juridique le plus adapté à votre projet, nous vous recommandons de vous rendre sur une plateforme juridique telle que LegalPlace ou encore Simplitoo afin de disposer de toutes les informations essentielles. Vous pourrez, de plus, bénéficier d’un accompagnement du choix de votre statut à la création de votre entreprise.

Quels types de prestations pour une société de service aux entreprises ?

Il existe différentes catégories de prestations pour une société de service aux entreprises, qui demandent un niveau de qualification ou un coût de lancement plus ou moins importants selon les activités.

La recherche technique

Le domaine de la recherche technique nécessite des connaissances spécifiques et ces services sont souvent externalisés à cause d’un manque de compétences internes. Elle requiert généralement un niveau de formation élevé et des coûts de lancement relativement importants qui sont totalement relatifs au domaine choisi :

  • la comptabilité ;
  • la juridiction ;
  • l’ingénierie ; 
  • la recherche et de le développement scientifique ;
  • la traduction.

La maintenance et la production

Ces types de services sont indispensables pour accueillir des employés au sein des locaux d’entreprises. C’est un choix extrêmement judicieux car ils ne demandent ni des qualifications particulières, ni des coûts de lancement élevés et ce sont typiquement les tâches que les entreprises tendent à externaliser. Vous n’aurez donc pas besoin de diplômes particuliers, mais une expérience dans le domaine choisi pourrait être privilégiée par vos clients. Cela comprend :

  • La sécurité : que ce soit grâce à un personnel ou grâce à l’installation d’un dispositif de surveillance, beaucoup d’entreprises font appel à ce type de services.
  • Le nettoyage : qui est externalisé par un très grand nombre d’entreprises.
  • L’entretien de machines : qui demande généralement des compétences techniques précises.

Le conseil et l’assistance

Les activités de conseil ont un aspect stratégique, puisqu’elles participent au développement d’une entreprise. Beaucoup d’entreprises préfèrent faire appel à des organismes pour profiter d’une vision externe et d’une connaissance plus précise. Mais ces activités demandent généralement une certaine formation, comme un Master spécialisé ou une expérience professionnelle antérieure dans le domaine. L’expérience est en effet un réel atout pour ce type d’activité. Vous pouvez donc proposer des services concernant :

  • Le conseil : il comprend en lui-même un large choix d’activités de gestion (production, financière, ressources humaines, relations publiques, communication, stratégie) qu’il faudra définir.
  • La communication : ce secteur est en constante évolution et vous pouvez décider de vous spécialiser (publicité, production visuelle, vidéo, stratégie).
  • Le recrutement : certaines entreprises font aujourd’hui appel à des entreprises de services pour gérer le recrutement, ce qui leur permet un réel gain de temps. De plus, c’est un moyen de rendre le processus de recrutement à la fois objectif et efficace.
  • La formation : faire appel à des cabinets de formation permet de former ses employés sur diverses tâches tout en profitant d’une expertise confirmée. 

L’administratif

On entend par services administratifs tous les services qui comprennent des tâches administratives et qui ne nécessitent théoriquement pas de formations ou expériences particulières :

  • la location de locaux ;
  • la réservation (voyages, restaurants, activités).

Créer une entreprise de service aux entreprises en 3 étapes 

Choisir son domaine d’activité

La première étape sera donc de définir votre domaine d’activité. Vous devez être légitime d’offrir des services, que ce soit grâce à vos diplômes, vos formations ou grâce à vos expériences. Renseignez-vous également sur les secteurs d’activité en plein essor, sur le type de services généralement externalisé par les entreprises. Il faut, certes que le domaine vous corresponde, mais il faut également vous assurer qu’il y aura de la demande. 

Une fois le domaine choisi, vous allez pouvoir commencer à réfléchir aux services que vous pourriez proposer. N’hésitez pas à être précis, chaque détail supplémentaire est un moyen pour vous de vous démarquer de votre concurrence. Mais il faut surtout être original, essayer de proposer des services différents. L’idéal serait de développer des services nouveaux, qui répondent à un besoin que les entreprises commencent à rencontrer, lié à l’utilisation de nouvelles technologies par exemple. Mais vous pouvez simplement vous contenter de rendre des prestations de service classiques plus innovantes.

Nous vous conseillons de dédier vos recherches sur un domaine particulier, au moins dans un premier temps. Vos clients pourraient être confus si vous proposez des services trop différents. Vous devriez donc concentrer vos efforts sur un premier domaine, afin de proposer des services cohérents et surtout pertinents, et potentiellement vous diversifier par la suite.

Réaliser une étude de marché et un business plan

L’une des étapes clés de ce projet sera de réaliser une étude de marché qui sera pertinente. Elle est très importante, puisqu’elle vous permet de vous renseigner sur la concurrence déjà établie dans le secteur que vous avez choisi, et peut vous permettre d’affiner votre choix de prestation de services dans l’optique d’être plus pertinent.

Elle vous permettra également de vous renseigner sur la clientèle que vous souhaiteriez cibler. Vous aurez besoin d’adapter votre projet selon cette clientèle. Vous pouvez trouver des informations facilement sur des entreprises qui pourraient être intéressées par vos services. N’hésitez pas à les contacter et même à leur proposer une rencontre pour leur poser des questions afin d’ adapter votre offre au mieux.

Vous pourrez alors passer à l’élaboration de votre business plan en ligne, qui vous permettra d’étudier la rentabilité de votre projet d’entreprise de services aux entreprises et d’estimer vos éventuels besoins de financement. 

Déclarer son activité professionnelle

À cette étape, vous devrez être décidé sur le statut juridique dont on vous parlait précédemment. Si vous avez opté pour le statut d’auto-entrepreneur, vous devrez immatriculer votre micro-entreprise. Vous devrez alors définir la nature de votre activité. Si vos services relèvent du domaine artisanal ou commercial, vous devrez remplir le Cerfa P0 CMB, et si vos services relèvent du domaine libéral, ce sera le Cerfa P0 PL.

Vous pourrez alors définir le Centre de Formalités des Entreprises compétent en fonction de la nature de votre activité :

  • La Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) : pour des prestations de services artisanales ;
  • La Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI) :pour des prestations de services commerciales ;
  • L’URSSAF :pour une activité considérée comme libérale.

L’immatriculation de votre entreprise est une démarche obligatoire, qui vous permettra d’obtenir votre numéro SIRET et votre code APE.

Si vous avez choisi un statut de société, les démarches sont un peu plus complexes et coûteuses, et il peut être intéressant de vous faire accompagner par un acteur du juridique en ligne, comme Simplitoo, Captain Contrat, Legalstart ou encore LegalPlace par exemple.

Le coût de l’immatriculation dépend du statut juridique que vous aurez choisi, il peut être compris entre 0 et 450€.

Quelles sont les autres formalités pour créer une entreprise de service aux entreprises ?

Une fois votre entreprise créée, certains produits et services nous semblent incontournable. Un cabinet d’expertise comptable en ligne est une bonne option pour déléguer une bonne partie de votre comptabilité (et même le juridique et le social) et vous concentrer sur votre activité. Un compte bancaire professionnel est incontournable, tout comme certaines assurances professionnelles.

Si vous avez des employés et/ou des ambitions importantes, d’autres outils peuvent être intéressants pour faciliter la gestion de votre entreprise. En voici une liste non exhaustive :

Enfin, lorsque vous trouverez vos premiers clients, rédiger un contrat écrit n’est pas obligatoire, mais cela reste toujours fortement conseillé. Pour la forme du contrat, vous serez assez libre car il n’est pas encadré par la loi. Mais il vous faudra tout de même mentionner dans chaque contrat :

  • L’identité : de toutes les parties qui seront invoquées dans le contrat ;
  • La nature du travail : grâce à une description détaillée de la prestation de services ;
  • Durée de la mission : qu’elle soit déterminée, ou indéterminée ;
  • Rémunération : elle est libre, fixée par l’entreprise de services mais vous devriez préciser dans le contrat les modalités de paiement.
Une fois que le contrat est signé par les différentes parties, vous êtes dans l’obligation de mettre en œuvre tous les moyens possibles pour exécuter votre mission, de par une obligation de moyen. Il est toutefois déconseillé de mettre en place une obligation de résultat, car elle est plus contraignante pour vous. Cependant, elle peut vous aider à convaincre un client hésitant de vous choisir plutôt qu’un autre prestataire.

FAQ

Peut-on ouvrir une entreprise de service aux entreprises sans apport ?

Créer votre entreprise de services sans apport est faisable, mais cela peut être très compliqué si vous avez opté pour une activité qui demande de lourds investissements. Un apport personnel constitue un réel atout pour obtenir d’autres financements.

Faut-il être diplômé pour créer une entreprise de service aux entreprises ?

Vous pouvez tout à fait créer votre entreprise de services aux entreprises sans diplôme. Mais si c’est un métier qui demande du savoir-faire, vous devriez vous assurer de posséder certaines références.

Combien coûte la création d’une entreprise de prestations aux entreprises ?

L’apport nécessaire varie selon le domaine d’activité de l’entreprise. Vous devrez posséder les équipements nécessaires à la pratique de votre activité, comme un ordinateur qui devrait être indispensable quel que soit votre domaine.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.