Nous choisissons les services que nous recommandons de manière indépendante. Lorsque vous cliquez sur un lien partenaire, nous touchons parfois une commission.

Mise à jour le 07/06/2024

Legalstart ou LegalPlace : quel acteur juridique choisir ?


Vous avez besoin d’effectuer des démarches juridiques pour votre entreprise et souhaitez être accompagné ? Legalstart et LegalPlace sont des legaltechs, c’est-à-dire des plateformes en ligne qui s’occupent de vos démarches, comme le ferait à un avocat ou un expert-comptable. Mais comment choisir entre ces deux acteurs ? Voici notre comparatif entre Legalstart et LegalPlace pour vous aider à choisir.

Legalstart et LegalPlace : point communs

Legalstart et LegalPlace ont pour même mission de simplifier les formalités juridiques en ligne et d’accompagner les entrepreneurs dans les démarches de création, gestion, modification et fermeture de leur entreprise. Ce sont ce qu’on appelle des Legaltech (entreprises qui utilisent la technologie pour fournir des services juridiques).

Le principe est simple : vous remplissez des formulaires en ligne qui vont accélérer et simplifier les démarches juridiques de votre entreprise. Vous bénéficiez ensuite d’un accompagnement en ligne ou par téléphone tout au long de ces démarches.

Que ce soit pour la création ou la gestion, chacune de ces Legaltech est particulièrement adaptée aux TPE, PME et entrepreneurs individuels. Les deux possèdent aussi des offres qui s’adressent aux plus grandes entreprises.

Legalstart et LegalPlace : comparaison des prix

Acte JuridiqueLegalstartLegalPlace
Création d’association49€, 89€ ou à partir de 189€79€ ou 159€
Création de micro-entreprise29€, 79€ ou à partir de 129€59€ ou 99€
Création de société1€, 169€ ou à partir de 229€99€ ou 199€
Modification de société49€, 149€ ou à partir de 249€149€ ou 249€
Fermeture d’entreprise79€, 199€ ou à partir de 249€149€ ou 249€
Contrats (CDD, CDI, CGV, CGU…)à partir de 19€à partir de 11,90 €
Assistance juridique29,90€/mois29€/mois
Voir le siteVoir le site
Tarifs de Legalstart et LegalPlace

Les deux proposent des modèles de statuts à télécharger gratuitement. Vous disposez ainsi d’un modèle à personnaliser par vos soins.

La principale différence au niveau de tarifs est que Legalstart propose une offre à partir d’1€ pour créer votre entreprise. Cette formule vous permet d’utiliser la plateforme pour générer vos statuts et constituer votre dossier seul.

Toutefois, vous n’échapperez pas au règlement des frais administratifs propres à toute création de société.

Ensuite, la grille tarifaire de Legalplace se compose principalement de deux formules :

  • une formule Standard (prix d’appel) pour déléguer entièrement vos démarches juridiques ;
  • une formule Express qui inclut en plus le traitement de votre dossier en 24h et une assistance juridique illimitée.

Chez Legalstart, on retrouve trois formules tarifaires :

  • une offre Starter qui permet d’utiliser la plateforme pour réaliser ses démarches seul ;
  • une offre Standard qui permet de confier les démarches à Legalstart ;
  • une offre Premium qui permet de bénéficier d’un traitement express et d’un accompagnement plus poussé.

Au-delà des tarifs, vous pourrez également baser votre choix sur les services ou le niveau d’accompagnement souhaité. Notez enfin que les deux acteurs proposent des codes promotionnels à nos lecteurs (ici pour Legalstart et là pour LegalPlace).

Legalstart ou LegalPlace : les services proposés

Intéressons nous aux services proposés par les deux acteurs.

Tableau récapitulatif des services

ServicesLegalstartLegalPlace
Création, modification & fermeture d’entreprise
Création, modification & fermeture d’association
Accompagnement juridique
Mise en relation avec avocat
Domiciliationvia partenaire1 adresse en propre
Comptabilité
Services de LegalPlace et Legalstart

Entrons maintenant un peu plus dans le détail.

Création, gestion et modification d’entreprise en ligne

Les deux plateformes offrent un service en ligne simple et efficace pour créer une entreprise. Chacun des sites vous guide à travers les différents formulaires à remplir et vous apporte un gain de temps incontestable sur la création d’entreprise. Une fois complet, votre dossier peut être envoyé au greffe sous 24 h (uniquement si vous avez souscrit une offre comportant un engagement de délai).

>
C’est simple, rapide et efficace (et moins cher qu’un avocat).

Vous bénéficiez du support de l’équipe d’experts, composée sachez-le non pas de juristes ou d’avocats mais de formalistes ou d’experts commerciaux. Pour des créations d’entreprises relativement simples, les services proposés par Legalstart et LegalPlace nous semblent particulièrement adaptés.

Les deux accompagnent également les dirigeants dans la gestion et la modification de leur entreprise, sur de nombreux actes (cession de parts sociales, cession d’actions, transfert de siège social, dissolution…) Ces procédures juridiques (et bien d’autres, dont tous les modèles de contrats, CGU, CGV, CDI…) peuvent être prises en charge par l’une ou l’autre à des tarifs variables selon les actes de gestion à réaliser. De ce point de vue là, match nul. Les deux acteurs fournissent un service relativement similaire.

Les autres services proposés par Legalstart et LegalPlace

En plus de la création, gestion et modification de l’entreprise, Legalstart et LegalPlace proposent d’autres services qui peuvent s’avérer utiles.

Tout d’abord, les deux proposent de l’assistance juridique.

Grâce à ce service, vous obtenez les réponses à vos questions par un juriste et avez accès à une bibliothèque ou des modèles de documents juridiques. Chez Legalstart, ce service prend la forme d’un abonnement mensuel (entre 29,90 € et 49,90 € selon la formule choisie) ou d’un abonnement annuel (269 €). Il est accessible à tous les types d’entreprises. Chez LegalPlace, ce service coûte 29€ par mois.

Quant aux autres services : Legalstart propose un service comptabilité « Comptastart » qui offre l’accès à un logiciel de gestion et comptabilité. Le « Service Obligations Juridiques » quant à lui vous assiste dans la mise à jour de vos obligations réglementaires et vous permet de bénéficier de 3 entretiens par an avec un Expert Conformité.

Legastart propose également 2 autres services : une assistance pour vos recouvrements d’impayés et un abonnement Surveillance Marque.

LegalPlace propose aussi un service de comptabilité, nommé ComptaPlace, qui s’apparente davantage à un service d’expertise comptable en ligne qu’à un simple logiciel. La Legaltech propose également un service de domiciliation d’entreprise en propre (là où Legalstart travaille avec des partenaires). Enfin, LegalPlace a développé une solution juridique RH (avec un accès illimité à un avocat), ainsi qu’une offre plus poussée sur la gestion des salariés (CSE, accords d’entreprise).

Legalstart ou LegalPlace : comment faire son choix ?

Alors, laquelle de ces deux Legaltech choisir ? Cela va surtout dépendre de vos besoins et de votre budget.

Si vous souhaitez faire appel à une de ces entreprises simplement pour la partie création, Legalstart vous propose une formule (presque) gratuite (hors frais administratif) comprenant l’établissement des statuts et la constitution du dossier complet. Vous devrez dans ce cas vous débrouillez seul. Si vous préférez être accompagné, alors nous vous conseillons d’opter pour la formule Standard d’un des deux acteurs. LegalPlace est alors un peu moins cher.

Pour un traitement rapide de votre dossier, Legalplace promet un délai de 24 heures avec sa formule Express, contre 48 heures pour Legalstart.

Du côté de la variété des services, les deux offrent une variété d’outils et services, mais avec quelques différences qui pourront vous influencer dans votre choix. LegalPlace est un peu plus développé sur l’offre de services dédiés aux particuliers (location, bail, carte grise, etc.) et sur la gestion des salariés (CSE/accords), mais sur le reste Legalstart est encore leader.

Quelles sont les alternatives ?

Il y a de nombreuses autres Legaltech, qui représenteront des alternatives intéressantes (ou non) selon vos besoins. Certaines sont spécialisées dans les documents (comme RocketLaywer par exemple), tandis que d’autres comme Legalvision et Captain Contrat par exemple proposent des services similaires à LegalPlace ou Legalstart.

Enfin, si vos besoins sont très avancés, vous pourrez vous tourner vers un acteur plus traditionnel comme un expert-comptable ou un avocat. Les tarifs sont plus élevés, mais l’accompagnement est sur-mesure.

Comparez les acteurs du juridique
Économisez jusqu’à 40% sur vos formalités juridiques

FAQ

Quelles sont les missions de Legalstart et LegalPlace ?

Legalstart et LegalPlace sont toutes deux des Legaltech dédiées aux dirigeants de sociétés. Elles proposent de nombreux services, comme la création de société et la gestion d’entreprise (modification, logiciel de comptabilité, service d’accompagnement).

Legalstart et LegalPlace sont-ils des services payants ?

Mis à part le téléchargement d’un modèle gratuit pour vos statuts, tous les services sont payants. Vous pouvez utiliser les services de ces Legaltech pour une prestation ponctuelle ou dans le cadre d’abonnements.

Comment choisir entre Legalstart et LegalPlace ?

Ces deux Legaltech proposent des services de base relativement similaires. Pour vous aider dans votre choix, nous vous conseillons de bien comparer le niveau d’accompagnement pour chacune de ces offres, ainsi que les services complémentaires proposés.

Avatar photo
Responsable éditorial

Guillaume est le cofondateur d'independant.io. Diplômé d'HEC en marketing digital, il a passé 7 ans chez Google en tant qu'analyste dans les équipes dédiées aux clients du secteur de la finance.

NEWSLETTER

Rejoignez plus de 5 000 entrepreneurs

Chaque mois, directement dans votre boite mail, recevez des conseils, des outils ainsi que du contenu exclusif pour développer votre entreprise. Inscrivez-vous gratuitement !

[GLOBAL] Newsletter (post)

Vous aimerez aussi