Mise à jour le 06/08/2021

Legalstart ou LegalPlace : quel acteur du juridique choisir ?


Legalstart et LegalPlace : point communs

Legalstart et LegalPlace ont pour même mission de simplifier les formalités juridiques en ligne et d’accompagner les entrepreneurs dans les démarches de création, gestion, modification et fermeture de leur entreprise. Ce sont ce qu’on appelle des Legaltech (entreprises qui utilisent la technologie pour fournir des services juridiques).

Le principe est simple : vous remplissez des formulaires en ligne qui vont accélérer et simplifier les démarches juridiques de votre entreprise, et bénéficiez d’un accompagnement en ligne ou par téléphone tout au long de ces démarches.

Que ce soit pour la création ou la gestion, chacune de ces Legaltech est particulièrement adaptée aux TPE, PME et entrepreneurs individuels, et les deux possèdent aussi des offres qui s’adressent aux plus grandes entreprises.

Legalstart et LegalPlace : comparaison des prix

Acte JuridiqueLegalstartLegalPlace
Création d’association89 à 189€69€ à 159€
Création de micro-entreprise9 à 129€59 à 99€
Création de société129 à 249€69€ à 199€
Modification de société149 à 249€149 à 279€
Fermeture d’entreprise149 à 249€59 à 149€
Contrats (CDD, CDI, CGV, CGU…)à partir de 19€à partir de 15€
Assistance juridique29€/mois29€/mois
Voir le siteVoir le site
>
Les deux proposent une offre quasi « gratuite » (0€ pour Legalstart et 1€ pour LegalPlace), qui vous permettra de générer vos statuts seul mais vous devrez payer les frais administratifs.

À peu de choses près, les tarifs proposés par les deux acteurs sont sensiblement les même, et votre critère de choix se fera plutôt sur les services ou le niveau d’accompagnement souhaité. Notez enfin que les deux acteurs proposent des codes promotionnels à nos lecteurs (ici pour Legalstart et là pour LegalPlace).

Legalstart ou LegalPlace : les services proposés

Intéressons nous un peu aux services proposés par les deux acteurs.

Tableau récapitulatif des services

ServicesLegalstartLegalPlace
Création, modification & fermeture d’entrepriseouioui
Création, modification & fermeture d’associationouioui
Accompagnement juridiqueouioui
Mise en relation avec avocatouioui
Domiciliationvia partenaire1 adresse en propre
Comptabilitéouioui

Entrons maintenant un peu plus dans le détail.

Création, gestion et modification d’entreprise en ligne

Les deux plateformes offrent un service en ligne simple et efficace pour créer une entreprise. Chacun des sites vous guide à travers les différents formulaires à remplir et vous apporte un gain de temps incontestable sur la création d’entreprise (avec l’offre K-Bis en 48h notamment).

C’est simple, rapide et efficace (et moins cher qu’un avocat). Vous bénéficiez du support de l’équipe d’experts, composée sachez-le non pas de juristes ou d’avocats mais de formalistes ou d’experts commerciaux. Pour des créations d’entreprises relativement simples, les services proposés par Legalstart et LegalPlace nous semblent particulièrement adaptés.

Les deux accompagnent également les dirigeants dans la gestion et la modification de leur entreprise, sur de nombreux actes (cession de parts sociales, cession d’actions, transfert de siège social, dissolution…) Ces procédures juridiques (et bien d’autres, dont tous les modèles de contrats, CGU, CGV, CDI…) peuvent être prises en charge par l’une ou l’autre à des tarifs variables selon les actes de gestion à réaliser. De ce point de vue là, match nul. Les deux acteurs fournissent un service relativement similaire.

Les autres services proposés par Legalstart et LegalPlace

En plus de la création, gestion et modification de l’entreprise, Legalstart et LegalPlace proposent d’autres services qui peuvent s’avérer utiles.

Tout d’abord, les deux proposent de l’assistance juridique. Grâce à ce service, vous obtenez les réponses à vos questions par un juriste et avez accès à une bibliothèque ou des modèles de documents juridiques. Chez Legalstart, ce service consiste en un abonnement mensuel de 29,90€ ou 49,90€ selon la formule choisie et ce pour tous les types d’entreprises (avec un chargé de compte dédié dans l’offre premium). Chez LegalPlace, ce service coûte 29€ par mois.

Quant aux autres services : Legalstart propose un service comptabilité « Comptastart » qui offre l’accès à un logiciel de gestion et comptabilité. Le service conformité quant à lui vous assiste dans la mise à jour de vos obligations réglementaires. Enfin, Legalstart peut aussi vous assister dans les démarches de recouvrement d’impayés. LegalPlace propose aussi un service de comptabilité, nommé LPCompta, qui s’apparente davantage à un service d’expertise comptable en ligne qu’à un simple logiciel. Depuis peu, LegalPlace propose aussi un service de domiciliation d’entreprise en propre (là où Legalstart travaille avec des partenaires). Enfin, LegalPlace a développé une offre plus poussée sur la gestion des salariés (CSE, accords d’entreprise) que son concurrent direct.

Pour en savoir plus sur les services, vous pouvez lire notre avis sur Legalstart et celui sur LegalPlace, qui sont davantage détaillés.

Legalstart ou LegalPlace : comment faire son choix ?

Alors, laquelle de ces deux Legaltech choisir  ? Cela va surtout dépendre de vos besoins, et de votre budget.

Si vous souhaitez faire appel à une de ces entreprises simplement pour la partie création, Legalstart vous propose une formule gratuite (hors frais administratif) comprenant l’établissement des statuts, le Cerfa M0 et le dossier complet. Cette offre est à 1€ chez LegalPlace, il n’y a donc pas vraiment de différence. Idem, les frais obligatoires (annonce légale + frais de greffe) sont très similaires.

Notez que les deux proposent des offres pour nos lecteurs :

Léger avantage à LegalPlace pour l’offre Premium, un peu moins chère, mais sûr le reste les tarifs et l’accompagnement sont très proches.

Du côté de la variété des services, les deux offrent une profondeur large, mais avec quelques différences qui pourront vous influencer dans votre choix. LegalPlace est un peu plus développé sur l’offre de services dédiés aux particuliers (location, bail, carte grise…) et sur la gestion des salariés (CSE/accords), mais sur le reste Legalstart est encore leader.

Quelles sont les alternatives ?

Il y a de nombreuses autres Legaltech, qui représenteront des alternatives intéressantes (ou non) selon vos besoins. Certaines sont spécialisées dans les documents (comme RocketLaywer par exemple), tandis que d’autres comme Simplitoo, Legalvision et Captain Contrat par exemple proposent des services similaires à LegalPlace ou Legalstart.

Enfin, si vos besoins sont très avancés, vous pourrez vous tourner vers un acteur plus traditionnel comme un expert-comptable ou un avocat. Les tarifs sont plus élevés, mais l’accompagnement est sur-mesure.

Comparez les acteurs du juridique
Économisez jusqu’à 40% sur vos formalités juridiques
Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.