Juridique

Qu’est-ce qu’une holding ? Définition et utilité

Définition, utilité et types d'une holding ? On vous dit tout !

Vous avez forcément déjà entendu parler de la holding, mais peut-être sans bien en comprendre la définition. Qu’est-ce qu’une holding ? Dans quels cas envisager la création ? Voici quelques informations.

Qu’est-ce qu’une holding ?

Le terme “holding” vient de l’anglais “to hold” qui signifie “tenir”. La holding est une société dont l’objet social est la détention de parts sociales dans d’autres sociétés (les filiales). Sa mise en place permet de constituer un groupe de sociétés et d’en assurer le contrôle ou la direction.

La holding est un outil de structuration, financement et développement de patrimoine (grâce aux différents avantages dont elle permet de bénéficier). Elle peut être passive ou animatrice.

Quel est l’intérêt d’une holding ?

Clef de voûte du groupe, elle peut être constituée dans un but de contrôle des filiales, d’optimisation fiscale, financière et de gestion opérationnelle, ou encore pour transmettre un patrimoine. Selon vos objectifs, ses intérêts sont multiples. Tour d’horizon !

Avantages fiscaux

La holding permet de profiter de dispositifs fiscaux. Grâce au mécanisme de l’intégration fiscale, l’impôt sur les bénéfices est globalisé entre les sociétés bénéficiaires et déficitaires. Deuxième dispositif majeur, l’option fiscale du régime “mère-fille”. Elle consiste à faire remonter les produits des filiales au niveau de la holding en en limitant l’impact fiscal puisque ceux-ci pourront être déduits du résultat global (avec retenue d’une quote-part de 5% pour frais et charges). Attention, ces dispositifs sont soumis à conditions.

Avantages financiers

C’est l’effet de levier financier de la holding. En concentrant le contrôle, elle bénéficie d’un pouvoir de négociation auprès des banques plus important que les filiales prises individuellement. En cas de rachat de société, elle permet de financer l’endettement grâce aux dividendes perçus. Au niveau de la gestion financière, elle autorise l’établissement de conventions de trésorerie avec les filiales.

Avantages opérationnels

La holding permet de chapeauter la gestion des filiales et d’établir une politique commune. En offrant la possibilité d’offrir aux filiales de recourir à des services de gestion mutualisés (administratifs, comptables, etc.) elle leur permet de se recentrer sur leur cœur de métier et procure au groupe une économie sur les coûts de fonctionnement.

Avantages transmission

Vous avez un patrimoine à protéger et que vous souhaitez transmettre ? En dissociant contrôle et pouvoir, la holding peut faire éviter la disparition d’entreprises de famille au décès du fondateur par exemple (aménagement des règles de gouvernance).

Elle permet aussi d’anticiper et aménager la transmission des titres aux héritiers dans des conditions favorables (pacte Dutreil-transmission). Elle est très intéressante dans le cas de transmission de parts de SCI (voir notre article dédié).

>
Pour plus d’informations, voir notre article sur les avantages de la holding et leurs conditions de bénéfices.

Dans quel cas envisager la création d’une holding ?

Vous pouvez envisager la création d’une société holding dans plusieurs cas (liste non limitative).

Gérer et transmettre un patrimoine

La création d’une holding est à envisager pour gérer, protéger et transmettre votre patrimoine selon votre volonté tout en bénéficiant d’avantages fiscaux et en limitant l’apport nécessaire du repreneur. Pensez tout particulièrement au montage d’une holding SCI s’il s’agit d’un patrimoine immobilier.

Rachat de sociétés

Vous souhaitez développer votre activité en rachetant des parts sociales ? Profitez de l’effet de levier financier procuré par la holding pour étendre et diversifier votre patrimoine en augmentant votre capacité d’investissement. La holding est en effet souvent utilisée pour racheter une société.

Investissement

Vous souhaitez simplement investir et diversifier votre patrimoine ? La constitution d’une holding est intéressante pour gérer vos placements et prises de participations dans d’autres sociétés.

logo legalstart
Créez votre Holding
  • 15% de réduction avec le code INDE15

Contrôle des filiales

C’est l’effet de levier au niveau juridique. Il suffit de détenir la majorité des parts d’une holding pour contrôler les filiales dans lesquelles celle-ci est majoritaire (sans détenir directement la majorité dans chacune). Les associés majoritaires de la holding conservent ainsi le contrôle tout en limitant leur apport et en pouvant faire entrer de nouveaux investisseurs.

Les types de holding

Selon les objectifs, il existe différents types de holding.

Holding familiale

Une holding familiale permet d’assurer la pérennité d’une entreprise au sein d’une même famille notamment en cas de désaccord des héritiers sur la poursuite de l’activité. Elle va permettre de donner le pouvoir de direction à l’héritier intéressé par la poursuite tout en répartissant le capital de manière égale entre tous.

Holding de rachat (holding d’acquisition)

On l’a vu, la holding permet de profiter d’un effet de levier financier et juridique. Avec une holding de rachat, il est possible de financer l’acquisition de sociétés via un emprunt qui sera remboursé par les dividendes des sociétés cibles.

Plus d’informations, vous pouvez consulter notre article complet sur la holding de rachat.

Holding financière

On parle de holding financière lorsque celle-ci est constituée pour regrouper des actionnaires et gérer un portefeuille de participations de manière centralisée tout en profitant des différents avantages qui offrent un effet de levier en termes de développement (notamment la facilitation de l’ensemble des opérations de crédit).

FAQ

Quels inconvénients pour une holding ?

La holding ne présente pas que des avantages. Sa création et sa gestion nécessitent des frais administratifs et de conseils qui peuvent être lourds à assumer. Attention aussi aux conditions de bénéfice des avantages fiscaux afin d’éviter tout risque de redressement.

Quel statut choisir pour une holding ?

Le choix de la forme juridique de votre holding est libre. Il va dépendre de votre situation (nombre d’associés, capital social, mode d’imposition etc.) N’hésitez pas à vous faire conseiller afin de choisir la forme adaptée.

Quelle imposition pour une holding ?

La holding peut être soumise à l’IS ou à l’IR selon son statut juridique et l’option choisie. Attention, le bénéfice de la plupart des avantages fiscaux est conditionné au régime de l’IS.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.