Activité

Devenir illustrateur freelance : 3 conseils pour réussir !

Si vous êtes passionné de dessin et que vous rêvez d’être payé pour vos créations, le métier d’illustrateur est fait pour vous. Vous pourrez alors travailler pour des entreprises dans des secteurs d’activités très variés. Beaucoup d’illustrateurs ont aujourd’hui opté pour la souplesse et la liberté en devenant freelance. Devenir illustrateur freelance n’est pas compliqué, il suffit juste de savoir comment s’y prendre. Donc dans cet article, nous vous montrons tout ce qu’il y a à savoir sur cette activité.

Quelques rappels sur l’activité d’illustrateur freelance

Quelles sont les principales missions d’un illustrateur freelance ?

Un illustrateur freelance est un artiste indispensable dans le secteur de la publicité ou de la presse. Il est spécialisé dans les arts graphiques et son rôle est de transformer une idée, ou un texte en une illustration qui sera plus percutante. Il travaille donc sur un grand nombre de supports : panneaux publicitaires, sites internet, livres, affiches, brochures et bien d’autres.

Concernant les missions d’un illustrateur freelance, elles sont assez variées :

  • Effectuer un travail de recherche : grâce à l’étude du cahier des charges, pour adapter sa proposition.
  • Concevoir une esquisse : qui devra être validée par le client et souvent retravaillée.
  • Réaliser l’illustration : en prenant en compte le support souhaité, puis la retoucher si besoin.
  • Trouver différents clients : en prenant soin de se constituer un portfolio, dont nous parlerons plus en détail par la suite.

Aujourd’hui, les illustrateurs travaillent davantage grâce à des logiciels spécialisés pour la création graphique que sur des supports plus classiques.

>
Bon à savoir Veillez à vous former et à vous mettre à jour sur les différentes techniques d’illustration. Il existe aujourd’hui des formations dédiées pour maîtriser la suite Adobe ou pour vous aider à prendre en main les logiciels propres aux tablettes graphiques.

Quelles sont les qualités requises pour devenir illustrateur freelance?

En ce qui concerne les compétences professionnelles pour devenir illsutrateur freelance, vous devrez :

  • connaître les différentes techniques (colorimétrie, graphisme, perspectives…) ;
  • savoir utiliser les logiciels graphiques ;
  • vous adapter aux nouvelles techniques ;
  • savoir gérer votre activité et surtout votre emploi du temps.

En plus de ces compétences professionnelles vous devez posséder certaines qualités telles que :

  • la polyvalence ;
  • la curiosité et l’envie d’apprendre ;
  • la créativité et l’imagination ;
  • la rigueur ;
  • l’ouverture d’esprit ;
  • l’organisation et la réactivité ;
  • la patience ;
  • la gestion du stress.

Vous n’avez pas besoin de posséder chacune de ces qualités pour devenir un bon illustrateur freelance, mais en posséder certaines vous sera utile dans votre activité.

Faut-il être diplômé pour devenir illustrateur freelance ?

Sachez que vous n’aurez pas besoin d’un diplôme spécifique pour devenir illustrateur freelance. Vous devrez malgré tout maîtriser certaines compétences indispensables. Ainsi, il est recommandé d’avoir suivi une formation afin d’avoir un certain savoir-faire, surtout en tant que freelance. Les formations existantes sont nombreuses :

  • un BTS communication visuelle ou design graphique ;
  • une licence en communication visuelle ;
  • un bachelor en art ;
  • un master, spécialité  graphisme ;
  • un Diplôme des Métiers d’Art ;
  • un Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués.

Ces formations sont à titre d’informations. Vous pouvez démarrer votre activité d’illustrateur freelance sans diplôme particulier. C’est en effet un métier où la pratique prime sur la théorie. Vous pouvez très bien être un excellent illustrateur uniquement grâce à de l’entraînement. Il existe aujourd’hui de nombreuses façons d’apprendre : tutoriels, formations rapides…

3 conseils pour réussir en tant qu’illustrateur freelance

1 – Etudiez le marché

L’étude de marché est une étape décisive lorsqu’on se lance en tant qu’illustrateur freelance. En effet, elle vous permettra d’analyser le secteur en détail, et surtout d’en savoir plus sur tous vos différents concurrents. Le secteur de l’illustration est assez prisé, vous devez donc absolument connaître les différentes offres existantes et ainsi être en mesure de vous démarquer de vos concurrents.

Au cours de cette étude de marché, vous devrez notamment étudier la clientèle que vous souhaitez cibler, et donc connaître mieux leurs besoins et attentes. Vous en saurez alors plus sur votre projet, notamment quant au style d’illustration que vous voulez réaliser et les tarifs à proposer pour rester attractif aux yeux de votre clientèle.

L’étude de marché est donc le moyen parfait pour adapter votre projet en fonction de ce qui existe déjà, afin qu’il convienne au mieux à votre clientèle cible et qu’il soit donc le plus viable possible.

2 – Réalisez un bon portfolio

Vous devez absolument réaliser un portfolio, afin de montrer vos différentes réalisations.

En effet, personne ne fera appel à vos services si vous n’avez rien à leur montrer. Un portfolio permettra au client de voir vos différentes réalisations, pour qu’il se rende compte du style et de la qualité de vos services. Votre portfolio devra être une représentation du style de projets que vous voulez réaliser. Idéalement en ligne et accessible par exemple sur votre site internet, ou sur vos réseaux sociaux. Il est très important de le développer en version papier, comme pour une carte de visite. Vos clients pourront apprécier vos œuvres différemment et vous pourrez éventuellement leur laisser un exemplaire qu’ils pourront consulter à leur guise.

Votre portfolio devra contenir vos dessins et projets déjà réalisés et même de nouvelles créations. Il représente vos capacités mais surtout votre talent unique.C’est donc un moyen efficace de convaincre un client de faire appel à vos services. Il devra donc être qualitatif, mais surtout être à votre image et refléter ce que vous voulez faire en tant qu’illustrateur. N’hésitez pas à toujours demander des retours sur vos prestations à vos clients, et les encourager à vous recommander. Le bouche à oreille peut en effet être très utile dans ce secteur.

3 – Choisissez les bonnes plateformes

Une fois votre portfolio créé, vous devrez trouver vos différents clients.

La première chose à faire est d’utiliser votre réseau pour trouver vos premières missions. Par exemple, n’hésitez pas à annoncer à vos anciens collègues le lancement de votre activité et les solliciter pour trouver vos premières missions.

Certaines missions se trouvent facilement grâce aux réseaux sociaux tels que LinkedIn, Instagram ou Twitter, mais aussi d’autres réseaux moins connus comme Dayflash. Vous devez travailler votre réputation et votre visibilité. Pour cela, pas de secret, il faut poster du contenu régulièrement : des résultats de vos créations à vos projets encore en cours.

En tant qu’illustrateur freelance, le moyen le plus efficace pour trouver des missions reste les différentes plateformes freelance. Elles sont massivement utilisées par les entreprises qui cherchent ce type de service et de nouvelles offres sont donc postées en permanence.

Il en existe aujourd’hui un certain nombre : Malt, 404works, Coworkees et bien d’autres. Chacune d’entre elles possède une particularité. Nous vous conseillons de ne pas en choisir qu’une, mais bien de toutes les explorer et choisir les plateformes qui vous conviennent le mieux. En vous inscrivant sur plusieurs plateformes, vous maximisez vos chances de trouver des missions qui vous correspondent et qui vous plaisent.

Quelles formalités pour devenir illustrateur indépendant ?

Choisissez votre statut juridique

Il existe plusieurs formes de structures juridiques qui peuvent correspondre à votre activité d’illustrateur indépendant. Au même titre que n’importe quel travailleur indépendant, vous devrez choisir le statut qui répondra au mieux à votre projet.

Si le statut de micro-entrepreneur semble être un choix intéressant, sachez qu’il existe des alternatives. Vous pourrez alors vous rapprocher de deux organismes :

  • La MDA (Maison des Artistes) : après validation de votre inscription à la MDA, vous pourrez profiter de cet intermédiaire pour déclarer votre activité aux caisses de cotisations sociales.
  • L’Agessa (Association pour la Gestion de la Sécurité Sociale des Auteurs) : au même titre que la MDA, l’Agessa oeuvre en tant qu’intermédiaire pour effectuer la déclaration des artistes auprès des caisses de cotisations sociales. Cette association est placée sous la tutelle du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé ainsi que du Ministère de la Culture et de la Communication.

Effectuez vos déclarations administratives

Le métier d’illustrateur freelance nécessite d’effectuer quelques étapes administratives. Dans un premier temps, vous devrez vous déclarer auprès des impôts en tant que travailleur indépendant puis de l’INSEE afin de vous procurer un numéro de Siren qui vous permettra d’exercer légalement votre activité.

Quelles sont les autres obligations pour un illustrateur freelance ?

Une fois que vous aurez réalisé toutes les démarches administratives, vous pourrez vous pencher sur les outils dont vous aurez besoin pour exercer sereinement votre activité.

En tant qu’illustrateur freelance, vous devrez gérer vos dépenses professionnelles en plus de vos dépenses personnelles. Vous devrez alors ouvrir un compte auprès d’une banque professionnelle la plupart du temps.

La deuxième recommandation pour tout travailleur indépendant est la souscription à des contrats d’assurance. Parmi les assurances essentielles pour les freelances, on retient la RC Pro et la mutuelle, que nous vous conseillons de comparer.

FAQ

Comment trouver des missions freelance en tant qu’illustrateur ?

Vous devriez privilégier les plateformes de freelance telles que Malt, 404works, ou Coworkees pour trouver des missions. Vous pouvez aussi utiliser les réseaux sociaux.

Quelle formation pour devenir illustrateur freelance ?

Vous pouvez tout à fait devenir illustrateur freelance sans diplôme spécifique, il existe aujourd’hui de nombreux moyens pour se professionnaliser en autonomie.

Quels avantages pour un illustrateur freelance ?

Choisir la freelance vous offre une très grande liberté dans votre métier d’illustrateur : horaires, lieu de travail, mission acceptées…

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.