Activité

Ouvrir une pension canine

Vous aimez les chiens et adorez vous en occuper ? Si vous avez envie de concilier votre amour pour les chiens et votre activité professionnelle, vous devez absolument ouvrir votre propre pension canine. Vous pourrez alors prendre soin de plusieurs chiens pendant l’absence de leurs maîtres. Le nombre de pensions canines augmente, car plus de 20% des foyers français possèdent un chien en 2018 et beaucoup d’entre eux optent maintenant pour une garde en pension afin de profiter du savoir-faire d’un personnel qualifié. Vous trouverez dans cet article toutes les étapes à suivre pour lancer votre projet de pension canine.

Faut-il être diplômé pour ouvrir une pension canine ?

Sachez qu’il n’existe pas de formation spécifique pour devenir pensionneur canin. En revanche, certains brevets vous apprendront à vous occuper de chiens, les éduquer et leur appliquer différents soins. C’est le cas du Brevet d’Études Professionnelles Agricoles ou du Brevet de Technicien Agricole, lorsqu’on se spécialise dans les métiers du chien.

Cependant, pour être en mesure d’ouvrir une pension canine, vous devrez prouver votre fiabilité professionnelle en disposant :

  • D’un certificat professionnel : un diplôme d’agriculteur sera suffisant par exemple ;
  • D’un certificat de capacité : qui a été délivré avant le 1erjanvier 2016 ;
  • D’une attestation de connaissance : depuis le 1er janvier 2016, elle est délivrée par une Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt après avoir réalisé une formation de 14 à 22 heures et validé un test. Elle vous coûtera moins de 400€.

La réglementation en vigueur pour ouvrir une pension canine

Vous devrez respecter quelques réglementations, pour garantir la propreté, le bien-être et la sécurité des animaux. La réglementation en vigueur dépendra du nombre de chiens à votre charge.

Si vous avez à votre charge moins de 10 chiens, vous devrez respecter des normes présentes dans le règlement sanitaire de votre département. Vous devrez obligatoirement vous déclarer par courrier à la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP).

Si vous gardez entre 10 et 49 chiens, vous devrez obligatoirement vous déclarer à la DDPP par courrier, mais également à la Préfecture grâce au formulaire Cerfa 50-4509 (Déclaration d’établissement hébergeant des chiens). Vous devrez vous assurer d’être implanté à 100 mètres minimum de la première habitation.

Finalement, si vous êtes en charge de plus de 50 chiens sevrés, vous devrez obtenir une autorisation préalable, qui demande une étude et une enquête publique dans les environs. 

Les qualités requises pour ouvrir une pension canine

La première qualité attendue chez un responsable de pension canine, est bien entendu la passion pour les chiens. Pour assumer la tenue d’une pension canine, vous devrez avoir à la fois l’habitude des chiens mais surtout être passionné. C’est une activité qui va au-delà de simplement garder des chiens, et vous devrez toujours être motivé.

D’autres qualités sont requises pour assurer l’ouverture d’une pension canine. On compte parmi elles :

  • l’organisation ;
  • la rigueur et la précision ;
  • le courage ;
  • une bonne condition physique ;
  • un sens de la communication ;
  • un respect de l’engagement.

3 conseils pour réussir l’ouverture de sa pension canine 

1 – Réalisez une étude de marché

Vous devrez commencer par réaliser une étude de marché qui vous permettra d’analyser en détail le secteur, et de prouver le besoin d’ouvrir une pension canine dans une certaine zone. Prenez connaissance de la concurrence présente et des services qui y sont proposés. Vous aurez alors une idée plus précise des tendances du secteur et vous serez capable de l’adapter.

L’étude de marché vous permettra alors d’anticiper les attentes et les besoins de votre clientèle. Elle vous permettra d’avoir une idée plus précise du déroulement de votre projet et des caractéristiques indispensables telles que votre positionnement et votre grille tarifaire.

2 – Travaillez la partie financière

La prochaine étape consiste à rédiger un business plan afin d’anticiper les différentes dépenses. Vous aurez alors une idée encore plus précise sur la viabilité financière de votre projet de pension canine. Un business plan est composé de deux parties : la première est la présentation globale du projet et la deuxième est un suivi financier des différents revenus et dépenses que vous prévoyez d’avoir. Le business plan est le document présenté à vos potentiels investisseurs, veillez donc à ce qu’il soit complet, mais surtout convaincant.

Vous pourrez ensuite espérer plusieurs types d’investissements :

  • Épargne personnelle : si vous avez un peu d’argent de côté, cela constituera un début très intéressant et motivera les autres investissements ;
  • Emprunt bancaire : vous pouvez contracter un prêt professionnel auprès de plusieurs établissements tels que des banques ;
  • Campagne de crowdfunding : vous pouvez accorder un avantage (séjour gratuit ou avantage financier sur les futures gardes de chiens) en échange d’une somme d’argent à votre future clientèle ;
  • Aides à la création d’entreprise : plusieurs aides existent, comme par exemple l’ACRE qui aide les demandeurs d’emploi qui créent une entreprise.

3 – Choissiez le lieu adéquat

Le choix du lieu est assez important pour la suite de votre projet. Plusieurs facteurs sont à considérer quant à l’emplacement géographique de votre pension canine. Vous devez trouver un local assez spacieux, cohérent avec le nombre de chiens que vous souhaitez héberger. Chaque chien doit avoir un espace personnel suffisant, et vous devrez vous assurer que votre local respecte les règles sanitaires en vigueur dans votre département.

Le local doit également se trouver dans une zone stratégique, par exemple dans une grande ville, où les habitants auront plus tendance à rechercher ce type de services. La pension devra absolument être accessible, autant en voiture qu’en transports en commun.

Finalement, vous devrez étudier la concurrence présente dans les environs pour être sûr de votre projet. N’hésitez pas à vous aider de votre étude de marché réalisée précédemment.

Quelles démarches administratives pour ouvrir une pension canine ?

Choisir un statut juridique 

Chaque activité professionnelle nécessite une structure juridique. Afin de choisir le statut qui conviendra le mieux à votre entreprise, veillez à prendre en compte toutes les estimations que vous aurez réalisées au préalable dans votre business plan. Prévoyez-vous de recruter des collaborateurs ? Ouvrirez-vous votre pension canine tout seul, avec un ou plusieurs partenaires ? Vous devrez également prendre en considération le fait que certains statuts sont plus intéressants financièrement et qu’ils impliquent des démarches administratives plus ou moins lourdes.

Afin de vous aiguiller dans votre choix, nous vous recommandons de consulter les caractéristiques de chaque statut juridique et de vous poser les bonnes questions pour choisir la meilleure forme juridique pour votre entreprise.

Créer son entreprise

La création de votre entreprise peut être une étape anxiogène et parfois sources d’erreurs si elle n’est pas réalisée avec tous les tenants et les aboutissants. Selon votre structure juridique, la création de votre entreprise peut être soumise à des démarches plus ou moins complexes. Nous vous recommandons alors de faire appel à un professionnel du juridique ou de réaliser vos démarches en ligne seul ou accompagné.

Quelles sont les autres obligations pour ouvrir sa pension canine ?

Ouvrir un compte bancaire professionnel

L’ouverture d’un compte auprès d’une banque pro est une étape indispensable si vous souhaitez assurer la bonne gestion de vos finances. Afin que votre projet prospère, vous devrez veiller à toujours faire la différence entre vos dépenses professionnelles et personnelles. De plus, la plupart des banques professionnelles apportent des solutions adaptées aux lancements de projets professionnels avec des grilles tarifaires intéressantes.

Parmi les banques professionnelles vous aurez alors le choix entre une banque traditionnelle et un compte pro en ligne comme Qonto ou Shine. Si les deux options portent leurs lots d’avantages et d’inconvénients, veillez à choisir celle qui s’accordera eu mieux à vos habitudes.

Souscrire aux bonnes assurances

Afin d’exercer sereinement votre activité veillez à souscrire aux assurances professionnelles adaptées à votre activité. Vous devrez également souscrire à une RC Pro ainsi qu’à une assurance mutltirisques professionnelle.

S’équiper des bons outils

Lancer son activité professionnelle nécessite d’investir dans des outils. Nous recommandons a minima de choisir un logiciel de facturation, mais de nombreux logiciels de gestion (CRM, trésorerie, comptabilité, caisse) sont envisageables selon vos besoins, votre budget, et le temps que vous souhaitez passer vous-même sur la gestion de votre pension canine.

Combien coûte l’ouverture d’une pension canine ?

La liste des frais nécessaires à l’ouverture d’une pension canine est assez longue. La garde de plusieurs chiens nécessite en effet beaucoup de matériel. Vous devrez donc dresser une liste de matériel à acheter, qu’il faudra adapter au nombre de chiens accueillis. En plus de l’investissement lié au local, vous devrez donc penser à acheter :

  • Du mobilier : il faudra du mobilier adapté pour les chiens (meubles, jouets, accessoires) mais également du mobilier vous permettant d’exercer votre activité, notamment informatique ;
  • De la nourriture : mieux vaut prévoir un stock dès l’ouverture de votre pension canine ;
  • Des produits : pour assurer l’entretien des chiens (désinfectant, produits de lavage, de soin et également des produits pour entretenir le mobilier des chiens).

Veillez également à attribuer un certain budget pour votre plan marketing, visant à faire connaître votre pension, notamment pour créer un site Internet.

Ainsi, le coût de l’ouverture d’une pension canine dépend de plusieurs facteurs, il est difficile d’établir un budget. Cependant, outre le local, on estime qu’il faudra investir environ 20 000€ pour la garde de 10 chiens. 

FAQ

Comment obtenir le certificat de capacité ?

Depuis le 1er janvier 2016, le certificat de capacité est remplacé par l’attestation de connaissances qui est délivrée après formation par une Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt.

Quel diplôme pour ouvrir une pension canine ?

Pour ouvrir une pension canine, vous devez justifier d’un certificat professionnel, d’un certificat de capacité (délivré avant le 1er janvier 2016) ou d’une attestation de connaissance.

Peut-on ouvrir une pension canine sans apport ?

Il arrive que les banques financent 100% d’un projet, si le business plan est complet et surtout très convaincant. Cependant, elles demandent un léger apport dans la plupart des cas.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.