Banque

Le mandat de prélèvement SEPA à la loupe !

Le prélèvement SEPA est un moyen de paiement rapide et facile. Grâce au mandat de prélèvement SEPA, les règlements récurrents ou ponctuels peuvent être effectués encore plus simplement. Découvrez en plus sur le mandat de prélèvement SEPA, sa mise en place et ses avantages et inconvénients.

Qu’est-ce qu’un mandat de prélèvement SEPA ?

Quelques rappels sur le prélèvement SEPA

Le prélèvement SEPA est une méthode de paiement convenue entre deux professionnels ou un professionnel et un particulier à l’intérieur de la zone SEPA. Cette zone SEPA est constituée des 28 États membres de l’UE ainsi que de l’Islande, du Liechtenstein, de la Norvège, de la Suisse, de Monaco et de Saint-Marin. Le prélèvement SEPA a pour but de simplifier les transferts d’argent en Euro entre les pays membres.

Les caractéristiques du mandat de prélèvement SEPA

Un créancier à la possibilité d’instaurer des prélèvements SEPA et ainsi prélever les sommes dues directement sur le compte bancaire de son débiteur. Pour cela, il doit obtenir l’autorisation de ce dernier via un mandat. Le débiteur doit être informé des montants prélevés, soit par une notification unique si le montant est constant ou le paiement ponctuel soit par une facture envoyée à chaque échéance si les montants varient.

En effet, le mandat de prélèvement peut concerner une opération unique et ponctuelle ou bien des prélèvements sur une durée illimitée, dont seule une révocation de la part du débiteur y mettrait fin.

Ces paiements doivent uniquement être effectués en Euro et dans ou entre les pays de la zone SEPA.

Le fonctionnement du mandat de prélèvement SEPA

Pour mettre en place un mandat de prélèvement SEPA, le créancier doit obtenir l’autorisation du débiteur de débiter son compte bancaire pour un montant et une ou des dates d’échéances définies. Pour cela, le débiteur doit compléter un mandat SEPA qui sera transmis à sa banque par le créancier. Le créancier est alors autorisé à venir prélever directement sur le compte du débiteur les sommes dues.

Pour être valide, et donc pour que les prélèvements soient autorisés et effectifs, le mandat de prélèvement doit être établi en conformité avec les obligations légales. Si ce n’est pas le cas, il sera rejeté et aucun prélèvement ne sera effectué.

Une fois le mandat de prélèvement SEPA transmis à la banque, le créancier dispose de 36 mois pour réaliser un premier prélèvement. En l’absence de prélèvement pendant cette période, le mandat de prélèvement devient obsolète et ne pourra plus être utilisé.

À quoi sert le mandat SEPA ?

Le mandat SEPA est un système de paiement de factures ou d’échéances entre un débiteur, qui peut être particulier ou professionnel, et son créancier. Il est généralement utilisé pour payer :

  • des factures d’abonnement (téléphonie, électricité, …) ;
  • des mensualités de prêt, de taxes ;
  • un loyer ;
  • des cotisations ;
  • des redevances.

Il permet au débiteur de ne pas avoir à traiter chaque demande de paiement de la part du créancier et au créancier d’obtenir le règlement de ses factures plus rapidement. C’est aussi une méthode de paiement sécurisée dont les risques de fraude sont relativement faibles.

Comment créer un mandat de prélèvement SEPA ?

Un mandat de prélèvement SEPA peut être réalisé sous trois formes.

  • Le mandat de prélèvement papier : la mise en page est libre mais le contenu doit être strictement respecté ;
  • Le mandat électronique : il prend la forme d’un email ou d’un formulaire électronique complété par le débiteur, dont la mise en page est libre mais le contenu doit être conforme, et il doit être sécurisé par une signature électronique ;
  • Le e-mandat : il se réalise via le site internet de la banque, et c’est souvent l’option la plus rapide
Qonto
Découvir Qonto
  • 1 mois offert

Concernant le contenu, le mandat doit impérativement inclure certaines mentions pour être conforme :

  • le nom et les coordonnées du débiteur ;
  • le nom et les coordonnées du créancier ;
  • les coordonnées bancaires du débiteur (IBAN et BIC) ;
  • l’Identifiant Créancier SEPA (ICS) ;
  • la Référence Unique du Mandat (RUM) ;
  • le montant s’il est constant ;
  • le jour du mois prévu pour le prélèvement ;
  • le lieu, l’heure et la signature.

Le créancier transmet ensuite ce mandat de prélèvement SEPA à la banque du débiteur et obtient ainsi l’autorisation de prélever les règlements à venir comme convenu sur le mandat. Même si les montants varient entre chaque échéance, un mandat unique est requis. En tant que créancier, vous devrez envoyer une facture quelques jours avec la date d’échéance pour informer le débiteur du montant qui sera prélevé.

Les avantages et inconvénients du mandat de prélèvement SEPA

Le mandat de prélèvement SEPA présente de nombreux avantages pour chacune des parties.

Du côté du créancier, le mandat de prélèvement SEPA vous permet d’obtenir vos paiements à la date d’échéance ou en tous les cas à une date précise. Le traitement administratif des règlements est simplifié et vous n’avez pas à vous soucier de la relance des paiements clients. L’impact sur la trésorerie est positif grâce à une meilleure anticipation des mouvements de trésorerie et une diminution des retards de paiement.

Pour le débiteur, les tâches administratives liées au règlement des factures sont considérablement diminuées. Vous avez la garantie que vos factures sont payées en temps et en heure et évitez ainsi toute pénalité de retard de paiement. Vous pouvez aussi anticiper plus facilement les sorties d’argent et ainsi optimiser la gestion de votre trésorerie. Les mandats de prélèvement SEPA sont aussi un moyen de pouvoir mensualiser certaines dépenses.

Pour tirer profit au mieux de ces avantages, il faut aussi garder en tête quelques points d’attention :

  • Même si c’est une méthode de paiement sécurisée, il existe toujours un risque de fraude dont il faut être méfiant.
  • Il est important de connaître et anticiper les dates de prélèvements afin de s’assurer d’avoir les fonds nécessaires sur le compte débité. Des frais peuvent être appliqués par votre banque en cas de rejet de paiement ou de découvert.
  • Dans certains cas, les montants débités peuvent être variables entre chaque échéance. Pensez à vérifier les factures envoyées quelques jours avant la date de prélèvement pour éviter les mauvaises surprises.

FAQ

Comment révoquer un mandat SEPA ?

La révocation d’un mandat SEPA s’effectue auprès de votre créancier par simple demande. Vous pouvez aussi envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre banque pour arrêter les prélèvements. Cette procédure est gratuite. Dans tous les cas, les sommes restantes à payer sont dues.

Qu’est-ce que la zone SEPA ?

La zone SEPA est constituée des 28 États membres de l’UE ainsi que de l’Islande, du Liechtenstein, de la Norvège, de la Suisse, de Monaco et de Saint-Marin.

Qui fournit le mandat de prélèvement SEPA ?

C’est le débiteur qui doit compléter un mandat SEPA qui sera transmis à sa banque par le créancier. Le créancier est alors autorisé à venir prélever directement sur le compte du débiteur les sommes dues.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.