Comptabilité

Quelle différence entre comptable et expert-comptable ?

Comptable ou expert-comptable : l’amalgame est souvent fait entre les deux professions. Voici quelques éléments pour vous aider à différencier le comptable et l’expert-comptable et choisir le professionnel le plus adapté à vos besoins.

Les principales différences entre comptable et expert-comptable

La première différence entre comptable et expert-comptable est le niveau d’études nécessaire pour exercer le métier. 

La profession de comptable est accessible avec un diplôme Bac+2 spécialisé en comptabilité, qui peut être complété par un diplôme de Bac+5. Une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) est aussi envisageable.

L’expert-comptable, quant à lui, doit obtenir un Diplôme d’Expertise Comptable.

La formation de 8 ans inclut 5 ans d’études supérieures suivis par un stage rémunéré de 3 ans en cabinet d’expertise-comptable ou en entreprise. 

Autre différence, l’expert-comptable devra également s’inscrire au tableau de l’Ordre des Experts-Comptables pour pouvoir exercer sa profession en tant que professionnel libéral ou au sein d’une entreprise et porter le titre d’expert-comptable.  

L’étendue des missions

Les différences de formation mènent inévitablement à des différences de missions entre les deux professions. 

Le comptable exerce en entreprise ou en cabinet d’expertise-comptable. Ses missions peuvent varier selon le type d’établissement dans lequel il exerce. D’une manière générale, il prend en charge l’ensemble des opérations comptables d’une entreprise (ou plusieurs s’il travaille dans un cabinet). Cela inclut :

  • les enregistrements comptables ;
  • les déclarations fiscales et sociales ;
  • la préparation du bilan ;
  • l’établissement des fiches de paie ;
  • la gestion des comptes fournisseurs et clients ;

S’il exerce au sein d’un cabinet d’expertise-comptable, le comptable est sous la responsabilité d’un expert-comptable.

L’expert-comptable pratique uniquement en tant que travailleur indépendant, soit seul soit au sein d’un cabinet. A ce titre, il gère la comptabilité de plusieurs entreprises. Le rôle de l’expert-comptable est plus vaste que celui du comptable. En plus des missions du comptable qu’il peut gérer lui-même, il réalise d’autres opérations comptables plus exigeantes :

  • la vérification et la clôture des comptes annuels d’une entreprise ;
  • le contrôle des déclarations ;
  • l’assistance en cas de contrôle fiscal. 

Surtout, son expertise lui permet de se positionner comme conseiller auprès de ses clients. Dès l’étape de création puis tout au long de la vie d’une entreprise, il accompagne le(s) dirigeant(s) dans les domaines fiscal, juridique, social, financier, de système d’information,… grâce à ses compétences pluridisciplinaires. De ce fait, le tarif d’un expert-comptable est généralement plus élevé que celui d’un comptable. 

Le risque en cas de contrôle

À la différence du comptable, l’expert-comptable est dans l’obligation de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle. Cette assurance protège ses clients en cas d’erreur de sa part dans la réalisation de sa mission comptable. 

Concrètement, cela signifie qu’en cas de redressement fiscal ou de pénalités de retard, si la faute relève de votre expert-comptable, son assurance vous couvrira. En l’absence d’assurance RC si vous faites appel à un comptable, c’est votre entreprise qui devra faire face aux conséquences financières et judiciaires. 

L’expert-comptable engage donc sa responsabilité lorsqu’il exécute des missions comptables auprès de ses clients.

Cette différence entre comptable et expert-comptable est primordiale et justifie entre autres l’écart de tarifs entre les deux professions. 

Comment choisir entre comptable et expert-comptable ?

Alors, comptable ou expert-comptable ? Tout va dépendre de vos besoins. 

Tout d’abord, seul un expert-comptable pourra attester les comptes annuels de votre entreprise. De plus, et vous l’aurez compris, dans la majorité des situations, l’expert-comptable reste le partenaire à privilégier. Son rôle de conseiller et l’engagement de sa responsabilité sont de réels atouts pour votre entreprise. 

Enfin, le recours à un comptable ou un expert-comptable n’est pas obligatoire. Il reste toutefois fortement recommandé pour tout indépendant ou entreprise. Et même si le coût représente parfois un frein, il est important de considérer les bénéfices de l’expertise d’un tel professionnel. 

FAQ

Est-il obligatoire d’avoir un expert comptable ?

Non, l’expert-comptable n’est pas obligatoire (ni le comptable d’ailleurs). Il est tout à fait autorisé de faire sa comptabilité soi-même.

Quelle est la différence entre un comptable et un expert comptable ?

Comme expliqué, la principale différence entre comptable et expert-comptable est liée au diplôme et à l’expérience, ce qui entraine aussi de grandes différences au niveau des missions

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.