Activité

Devenir infirmière libérale

Les infirmières jouent un grand rôle dans le domaine de la santé. Leur effectif représentait, en 2020 plus de 744 000 infirmières faisant de ce corps de métier, le plus important du domaine de la santé . Cette activité peut s’effectuer après le bac mais est aussi populaire pour une reconversion professionnelle. Vous pouvez très bien devenir infirmière en hôpital ou choisir d’exercer en tant qu’infirmière libérale. Dans cet article, nous allons vous expliquer tout ce qu’il y a à savoir sur cette profession.  

Quelques mots sur le métier d’infirmière

Le métier d’infirmière est une profession qui attire, car elle offre une réelle variété dans les tâches effectuées. Indispensable à un médecin, une infirmière a un rôle de :

  • Gestion de l’administratif : gestion du matériel et des médicaments, planning des soins ;
  • Assistance au médecin : dans l’établissement du diagnostic en premier lieu mais surtout dans le suivi du patient ;
  • Accompagnement du patient : dans les soins, traitements, assistance mais une infirmière doit aussi être un véritable soutien moral, autant pour le patient que pour son entourage.

Les avantages du métier d’infirmière libérale

Contrairement à une infirmière exerçant en milieu hospitalier, une infirmière libérale a la possibilité d’exercer à domicile, ou dans un cabinet. Une infirmière libérale entretient bénéficie généralement de plus de temps avec ses patients, ce qui favorise une confiance mutuelle.

Choisir d’exercer en indépendant permet une plus grande liberté. Que ce soit au niveau de l’organisation, du choix des patients, des méthodes utilisées pour le suivi, une infirmière libérale est totalement autonome elle peut alors choisir ce qui lui semble le plus adapté à sa manière de s’organiser et de travailler.

Finalement, en tant qu’infirmière libérale vous aurez l’avantage d’être mieux payée qu’une infirmière en hôpital. En effet, vous pourrez décider de fixer vos propres tarifs et choisir vos horaires ce qui vous permettra de maximiser votre temps efficient sans être dépendante de l’emploi du temps de vos confrères et consœurs.

Peut-on devenir infirmière sans diplôme ?

Vous ne pouvez malheureusement pas devenir infirmière sans diplôme. Cela nécessitera une formation d’au moins 3 ans auprès de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers. Vous pourrez y accéder directement après l’obtention du Baccalauréat en l’inscrivant dans vos vœux sur la plateforme Parcoursup ou suite à une reconversion professionnelle.

À l’issue de ces 3 ans alliant théorie et pratique grâce à des stages, vous aurez en votre possession le diplôme d’Infirmière Diplômée d’État et pourrez alors devenir infirmière salariée ou bien faire le choix de poursuivre vos études dans un programme de spécialisation qui vous permettra d’être opérationnel sur un domaine précis. Pour devenir infirmière libérale, il vous faudra avoir effectué 24 mois d’expérience professionnelle en tant qu’infirmière.

Quelles sont les qualités requises pour exercer le métier d’infirmière ?

Une bonne infirmière doit posséder certaines qualités, qu’elles soient morales ou professionnelles :

  • Une très bonne condition physique : pour être en mesure de réaliser des tâches parfois pénibles et physiques ;
  • Une grande force morale : que ce soit vis-à-vis du stress ou de la souffrance, le mental est souvent mis à l’épreuve ;
  • Une certaine adaptation : elle sera parfois amenée à faire des gardes de nuit, qui peuvent être vues comme très longues et contraignantes ;
  • Un excellent sens du contact humain : elle doit être dotée d’une capacité d’écoute et surtout de réconfort
  • De la rigueur : elle doit être capable de réaliser un travail méthodique et parfois des actions assez précises.

Toutes ces qualités sont nécessaires pour que vous soyez à l’aise dans l’exercice de votre métier, qui peut rapidement s’avérer éprouvant sur le plan physique et moral, si l’on n’y est pas préparé correctement.

Quelles sont les démarches à effectuer pour devenir infirmière libérale ?

Devenir infirmière libérale ne s’improvise pas. Vous devrez effectuer des démarches administratives mais aussi choisir votre lieu d’exercice qui sera déterminant des obligations auxquelles vous devrez répondre. Le territoire français est divisé en zones et vous devez absolument savoir ce que vous convoitez :

  • Des zones sur-dotées : avec un nombre d’infirmiers déjà trop élevé. L’installation dans une de ces zones n’est pas facile, nécessitant la validation de votre dossier par une commission dédiée.
  • Des zones sous-dotées : avec un nombre d’infirmiers insuffisant. Vous pourrez vous y installer très facilement. Il existe même des subventions accordées en cas d’installation.

Veillez à connaître la réglementation de la zone dans laquelle vous souhaitez exercer en contactant la Caisse d’Assurance Maladie associée. Afin de vous donner une visibilité sur les étapes administratives que vous devrez compléter, nous avons dégagé les points essentiels au lancement de votre activité d’infirmière libérale :

  • L’obtention d’un numéro ADELI : en enregistrant votre diplôme d’infirmier auprès de l’Agence Régionale de Santé (ARS) ;
  • La mise à jour du statut : inscription auprès de l’Ordre National des Infirmiers ;
  • L’enregistrement à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CAPM) : dans le département d’exercice afin d’obtenir la carte professionnelle de santé ;
  • La déclaration de l’activité libérale : au Centre de Formalité des Entreprise, et ce dans les 8 jours suivant la création d’entreprise ;
  • L’affiliation à la Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Infirmiers (CARPIMKO) : et ce dans les 30 jours qui suivent le début de l’exercice ;
  • L’ouverture d’un compte bancaire professionnel : qui vous permettra de recevoir vos paiements et de gérer vos flux professionnels ;
  • La souscription à des contrats d’assurance : en souscrivant à des assurances pour le local, le véhicule, la responsabilité civile et professionnelle.

Une fois toutes ces conditions remplies, vous serez officiellement considéré comme infirmière libérale et pourrez commencer votre activité.

Quelles obligations pour une infirmière libérale ?

S’équiper du bon matériel

Il est très important de s’équiper du bon matériel pour pouvoir vous occuper de vos patients correctement. En tant qu’infirmière libérale, vous devez penser aux fournitures nécessaires à l’accueil des patients. Un bureau, des chaises pour pouvoir vous entretenir avec vos patients, un fauteuil d’examen ainsi qu’un tabouret seront alors indispensables. Vous devrez également penser à équiper votre armoire d’un verrou pour stocker certains documents qui seraient soumis au secret professionnel.

Veillez également à vous équiper de matériel informatique tels qu’un ordinateur portable ou fixe, une imprimante et un scanneur. Vous pourrez alors vous occuper de vos documents administratifs et songer à investir dans un logiciel de comptabilité pour profession libérale !

Le matériel le plus important pour une infirmière libérale reste celui lié aux soins. Vous devez vous assurer d’avoir un matériel adapté et surtout de bonne qualité qui supportera vos déplacements. On compte notamment :

  • Matériel pour la surveillance médicale : thermomètre, stéthoscope, tensiomètre…
  • Matériel pour les soins courants : compresses, bandes, sparadras, garrots, aiguilles et seringues.
  • Produits liés à l’hygiène : masque, gants, solution hydro alcoolique, savon.
  • Matériel administratif : stylo, bloc à ordonnances, feuilles de soins, lecteur de cartes vitales, TPE mobile
  • Gestion des déchets : sacs poubelles et boîtes pour aiguilles.

Vous pouvez trouver ce matériel sur des sites dédiés, et il existe notamment des lots à des prix avantageux.  

Choisir un statut juridique

En tant qu’infirmière libérale, vous devez choisir un statut juridique adapté aux professions libérales et à votre activité. Si vous exercez seule, vous pouvez créer une EIRL et profiter d’une plus grande liberté. Vous aurez également des obligations simplifiées en matière de comptabilité. Si vous souhaitez en revanche exercer avec d’autres infirmiers, vous avez plusieurs choix. Si vous souhaitez un partage des honoraires, vous aurez le choix entre :

  • La Société Civile Professionnelle (SCP) : les revenus et charges sont alors partagés selon vos activités respectives. Elle requiert une confiance entre les différents partenaires ;
  • La Société d’Exercice Libéral (SEL) : elle permet de protéger votre patrimoine personnel et permet de nombreux avantages. Cette forme n’est généralement pas choisie pour une première installation puisqu’elle est avantageuse avec un certain revenu. Il existe par ailleurs 2 formes de SEL, la SELARL et la SELAS dont nous expliquons les caractéristiques dans notre article dédié.

Si vous ne souhaitez pas de partage des honoraires :

  • La Société Civile de Moyens (SCM) : elle permet une indépendance des activités mais offre la possibilité de mettre en commun les moyens utiles à l’exercice des professions ;
  • Le Contrat d’Exercice Commun (CEC) :  elle permet une organisation entre les associés, du point de vue du matériel et  du planning. Elle est considérée comme la forme la plus simple pour une première installation en cabinet.

Créer son entreprise

Pour commencer, vous pouvez effectuer des remplacements. Vous pourrez alors vous familiariser avec votre nouveau rythme de travail vous assurer que vous êtes prêt à devenir indépendants.

Maintenant que vous avez immatriculé votre entreprise, choisi une forme juridique adaptée et suivi toutes les démarches relatives au début de votre exercice, vous devrez créer votre entreprise. Vous pouvez effectuer les démarches soit :

  • via une plateforme juridique dédiée ;
  • ou bien faire appel à un professionnel du juridique.

À vous maintenant de chercher votre clientèle, ou plutôt patientèle et de commencer à exercer en toute sérénité.

FAQ

Quels avantages au statut d’infirmière libérale ?

Tout d’abord plus autonome dans ses choix et ses décisions, l’infirmière libérale peut choisir d’exercer dans un cabinet, ou à domicile. Elle sera très vite mieux payée qu’une infirmière en hôpital étant libre d’organiser ses journées de manière efficiente et de fixer ses tarifs.

Quel est le salaire d’une infirmière libérale ?

Une infirmière libérale est rémunérée grâce à des honoraires. Son salaire peut varier selon le nombre d’heures d’activité et le type de soins administrés. En moyenne, le salaire d’une infirmière libérale est d’environ 35 000€ par an.

Qu’est-ce qu’une carte CPS ?

Une carte CPS (Carte de Professionnel de Santé) est une carte d’identité professionnelle dotée d’une puce électronique. Elle est dédiée au personnel de la santé et permet d’attester de l’identité et des qualifications professionnelles de son titulaire.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.