Financement

Qu’est-ce que le prêt meunier et comment l’obtenir ?

Découvrez les principes du prêt meunier, et comment l'obtenir !

La boulangerie représente un marché florissant de nos jours. Cependant, ouvrir un commerce dans ce secteur d’activité n’est pas chose aisée. D’autant plus que les banques et organismes financiers sont très exigeants quant aux conditions d’éligibilité à un prêt. Fort heureusement, il existe d’autres alternatives. Le prêt meunier est un financement qui aide les futurs entrepreneurs à concrétiser leur projet. Qu’est-ce exactement ? Quels avantages ce crédit peut-il apporter ? Découvrez dans ce guide ce qu’il faut savoir sur le prêt meunier.

Le prêt meunier : définition

Le prêt meunier est également appelé « prêt minotier », « prêt moulin » ou « financement des moulins ». Comme son nom l’indique, il s’agit d’un crédit qu’un meunier accorde à un boulanger. En contrepartie, celui-ci s’engage à s’approvisionner auprès du fournisseur pendant une période déterminée.

Une entente entre les deux parties est nécessaire avant de signer un contrat de prêt meunier. Le fournisseur peut octroyer cette subvention pour l’ouverture ou bien la reprise d’une boulangerie.

À retenir Pour simplifier la définition du prêt meunier, on peut dire que c’est un financement de source extérieure, tout comme l’emprunt bancaire. Mais plutôt que de recourir à une banque, le porteur de projet fait appel à un fournisseur de farine.

En effet, la création d’une boulangerie requiert de nombreux investissements. Il vous faudra acquérir du matériel et disposer d’un local commercial. Parfois, vous devez aussi effectuer des travaux d’aménagement de votre point de vente. Et bien sûr, il est indispensable d’avoir un stock de départ pour la fabrication et le conditionnement des produits. Les banques exigent un apport personnel de 20 à 30 % du besoin de financement pour suivre votre projet.

Fonctionnement et avantages du prêt meunier

Pour le financement d’une boulangerie, un partenariat avec un fournisseur de farine (meunier) peut s’avérer être la solution idéale. Ce dernier peut vous prêter une certaine somme d’argent pour compléter votre apport personnel. Il peut aussi se porter garant pour votre compte auprès des établissements bancaires. Ainsi, il vous sera plus facile d’obtenir un crédit professionnel.

Le principal atout du prêt meunier est le financement qui va accélérer l’installation de votre commerce. Vous pouvez aussi obtenir un prêt meunier sans avoir à demander par la suite une assistance auprès d’une banque. Le montant du prêt meunier octroyé par le fournisseur de farine peut suffire pour ouvrir votre boulangerie.

Le financement boulanger peut aussi se présenter sous forme de réserve en farine. La minoterie vous propose alors d’installer chez vous une pièce pour stocker la farine. Dans tous les cas, il est impératif de préciser vos besoins dans le plan de financement.

À travers cette aide octroyée au boulanger, le minotier obtient de nombreux avantages. Il fidélise sa clientèle et développe rapidement sa renommée. Le boulanger, quant à lui, peut régulièrement s’approvisionner auprès du meunier. Ce qui constitue un avantage indéniable, en particulier pour les artisans. Cependant, l’engagement d’exclusivité peut limiter le boulanger dans la gestion de ses réserves de farine. 

Quelles alternatives au prêt meunier

Le prêt moulin peut constituer une véritable aubaine pour les boulangers. Toutefois, cette solution ne convient pas à tous.

>
Attention Le principal inconvénient de ce dispositif se situe dans les conditions d’exclusivité. Avant d’opter pour ce financement, il est indispensable de déterminer le montant dont vous aurez besoin pour lancer votre projet.

Et si les conditions que vous propose le fournisseur ne répondent pas à vos attentes, vous pouvez opter pour d’autres alternatives. Pour financer votre fonds de commerce, vous pouvez participer à des concours destinés aux entrepreneurs qui souhaitent ouvrir leur boulangerie. On peut citer dans cette catégorie le concours des jeunes entrepreneurs organisé par les Grands Moulins de Paris.

Et plutôt que de vous lancer d’emblée dans l’achat de votre matériel professionnel, vous pouvez aussi opter pour un crédit-bail. À vous de réfléchir et de comparer les options pour financer votre entreprise et pourquoi pas faire une simulation de prêt professionnel.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.