Activité

Devenir apporteur d’affaires : étapes et conseils

Vous avez un bon relationnel ? Une force de persuasion digne de Jordan Belfort ? Si vous possédez toutes ces qualités, vous devriez vous lancer en tant qu’apporteur d’affaires en auto-entrepreneur. Alors apporteur d’affaires, comment ça marche ? On vous dit tout.

Définition : qu’est-ce qu’un apporteur d’affaires ?

L’apporteur d’affaires est l’intermédiaire entre le client et l’entreprise bénéficiaire. Son rôle est de mettre en relation ces deux entités pour favoriser la signature d’un contrat commercial. En contrepartie, il perçoit une commission.

Mais attention, l’apporteur d’affaires n’est pas salarié de l’entreprise. Et ce, pour plusieurs raisons :

  • Il n’existe pas de lien de subordination entre les deux. À ce titre, l’apporteur d’affaires est libre d’organiser son emploi du temps comme bon lui semble.
  • Dans le même esprit, l’apporteur d’affaires n’a pas d’objectif. Contrairement au salarié commercial, il n’est pas tenu d’apporter X nouveaux clients à l’entreprise bénéficiaire. Il n’a donc pas d’obligation de résultat. S’il ne trouve pas de client, il ne reçoit pas de commissions.

Par ailleurs, l’apporteur d’affaires n’est pas non plus un commercial, puisque ce n’est pas lui qui signe le contrat avec le client. Il a simplement pour rôle de mettre en relation une entreprise et un client.

Que vous soyez spécialisé dans le secteur des télécommunications, de la musique, ou du bâtiment… il est toujours possible de se lancer en tant qu’apporteur d’affaires. Et pour cause, ce métier concerne tous les secteurs d’activité sauf l’immobilier, l’assurance et la bourse.

Faut-il être diplômé pour devenir apporteur d’affaires ?

Vous vous demandez sans doute comment devenir apporteur d’affaires. Bonne nouvelle ! Il n’y a pas besoin d’être diplômé. En effet, il s’agit d’un métier non réglementé. À ce titre, aucune exigence particulière ne vous est demandée aussi bien en termes de formation que d’expérience professionnelle.

Cela dit, l’apporteur d’affaires ayant pour rôle de faciliter la conclusion de nouveaux contrats, il est préférable d’avoir des connaissances en vente ou en marketing. Comprenez donc qu’il sera toujours avantageux d’avoir suivi une formation telle qu’un BTS NRC ou tout autre cursus qui vous permettrait de maîtriser les fondamentaux de la vente, du marketing et de la relation client.

Pourquoi devenir apporteur d’affaires ?

Les raisons pour devenir apporteur d’affaires sont multiples et variées. Voici les principales :

  • L’indépendance : vous êtes libre d’organiser votre emploi du temps.
  • Les primes : si vous êtes performant, il est possible de gagner de très belles primes. En effet, si vous êtes apporteur d’affaires indépendant, les seules limites sont celles que vous vous fixez.

Quel statut juridique pour un apporteur d’affaires ?

Contrairement à certains métiers, comme les courtiers ou les commissionnaires, le statut de l’apporteur d’affaires n’est pas réglementé. Ainsi, vous avez la possibilité de vous lancer sous différents statuts :

  • en société, par exemple avec les statuts de SASU ou SAS ;
  • en entreprise individuelle (souvent avec le régime auto-entrepreneur).

Devenir auto-entrepreneur est souvent ce qui est privilégié pour ceux qui se lancent dans cette activité. Si votre chiffre d’affaires explose, vous pourrez ensuite envisager de créer une société.

Quelles sont les formalités pour devenir apporteur d’affaires ?

En fonction du statut juridique choisi pour devenir apporteur d’affaires, les formalités de création d’entreprise varient. Dans cet article, on se focalise sur les apporteurs d’affaires auto-entrepreneurs. Alors voici les formalités indispensables :

  • La déclaration d’activité : ici, vous devez déclarer votre activité au centre de formalités des entreprises. Cette déclaration sera automatiquement transférée au service des impôts et à l’Urssaf.
  • L’immatriculation : pour cela, vous devez vous inscrire au registre des commerces et des sociétés (RCS)

Par ailleurs, pour chacun de vos clients, nous vous conseillons de signer un contrat d’apporteur d’affaires afin de sécuriser les relations commerciales.

Bon à savoir L’apporteur d’affaires fournit à ses clients (les entreprises bénéficiaires) une prestation de service commerciale. À ce titre, il est soumis au régime des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). En tant qu’auto-entrepreneur, cela aura une incidence sur le paiement de vos impôts (1,7 % en prélèvement libératoire et 50 % d’abattement en régime simplifié).

3 conseils pour réussir en tant qu’apporteur d’affaires

Analysez le marché

Pour convaincre ses clients et les entreprises bénéficiaires de lui faire confiance, l’apporteur d’affaires doit bien connaître son marché. C’est-à-dire, les produits vendus, leurs forces et leurs faiblesses, mais aussi la concurrence.

Assurez-vous de posséder les bonnes qualités

Malgré l’absence de formation nécessaire pour devenir apporteur d’affaires, il est toutefois nécessaire de posséder plusieurs soft skills. Alors avant de vous lancer, assurez-vous d’avoir les qualités suivantes :

  • Un bon relationnel : en tant qu’intermédiaire, vous devez être à l’aise avec les potentiels clients et avec les entreprises bénéficiaires. L’empathie et la diplomatie doivent figurer parmi vos meilleurs atouts.
  • Une force de persuasion : c’est cela qui vous permettra de convaincre les clients de signer avec l’entreprise bénéficiaire. Vous devrez trouver les bons mots, et surtout, ne jamais baisser les bras.
  • Une bonne organisation : travaillant en tant qu’indépendant, vous devrez impérativement être bien organisé pour jongler entre vos différents contrats et organiser votre emploi du temps.

Mobilisez votre réseau pour vous faire connaître

L’apporteur d’affaires doit convaincre deux entités : les entreprises bénéficiaires et les clients.

À ce titre, il doit se faire connaître par tous les professionnels du secteur. L’une des meilleures manières est évidemment d’utiliser le bouche-à-oreille. Mais avant que celui-ci ne soit vraiment efficace, il est toujours possible d’utiliser d’autres méthodes. Heureusement, avec la magie des réseaux sociaux et du web, votre visibilité peut être multipliée. Alors n’hésitez pas à utiliser des plateformes comme Linkedin ou Twitter pour parler de vos services. Et si vous ne maitrisez pas le sujet, envisagez une formation sur les réseaux sociaux

FAQ

Quel salaire pour un apporteur d’affaires ?

Pour répondre à cette question, il faut déjà savoir comment est rémunéré un apporteur d’affaires. La réponse est simple : par commission. Ainsi son salaire dépend des contrats apportés. Il peut varier de 0 € à 3 000 € mensuel.

Qui peut devenir apporteur d’affaires ?

Tout le monde peut devenir apporteur d’affaires, à condition d’avoir les qualités requises (bon relationnel, force de persuasion, diplomatie, …).

Comment trouver des clients en tant qu’apporteur d’affaires ?

L’apporteur d’affaires doit utiliser son réseau pour trouver des clients, qu’il soit professionnel, amical ou digital.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.