Shine ne propose plus de compte bancaire gratuit : les nouveaux tarifs en détail !

Longtemps gratuite, la banque Shine vient d'annoncer un changement de tarification pour 2019

independantio

Mis à jour le 08 Oct 2019 dans

shine-gratuit

Une banque 100% gratuite jusqu’à aujourd’hui

Pendant près d’un an, lorsqu’on découvrait la page tarif de la néobanque Shine, les indépendants avaient l’agréable surprise de tomber sur cette image :

Aujourd’hui, Shine vient d’annoncer un changement de tarification à partir du 21 janvier 2019. Le compte bancaire n’est plus gratuit. Jusque là, vous pourrez toujours profiter de l’ancien tarif (0€ à l’ouverture + frais de gestions 0€)

Le changement en détail

Deux nouvelles formules

Comme expliqué dans une publication sur Medium, Shine explique que le changement de tarification implique la création de 2 offres avec abonnement mais sans engagement :

  • Une offre pour les micro-entrepreneurs à 4,90€ TTC par mois
  • Une offre pour les autres statuts à 7,90€ HT par mois

Pour ce prix, les indépendants continueront à avoir la même offre qu’avant, à savoir :

  • compte bancaire + carte gratuite, et peu voire pas de frais cachés
  • des outils de gestion inclus (facturation, rappel des échéances etc)

On attend aussi de nouvelles fonctionnalités rapidement (version ordinateur, encaissement des chèques par exemple).

En savoir plus : lire notre avis détaillé sur Shine (mis à jour).

Que penser de la nouvelle offre ?

Soyons honnêtes, à ce prix là Shine est encore un des comptes bancaires les moins chers pour les professionnels. Il n’y a que pour les micro-entrepreneurs que Shine perd un peu en attrait (voir les comptes bancaires gratuits pour micro-entrepreneurs). Et on dit bien un peu, car peu de comptes gratuits offrent des fonctionnalités équivalentes et une application aussi ergonomique.

Pourquoi ce changement ?

En toute honnêteté, cela fait aussi près d’un an que nous nous posions la question de comment Shine pouvait proposer un compte gratuit, tout en jonglant avec les contraintes imposées par une levée de fonds et une équipe grandissante (37 employés sur LinkedIn à la date de cet article).

En effet, si vous êtes ou envisagez de devenir client de Shine, il faut quand même garder en tête que les coûts de structure d’une entreprise comme Shine sont très élevés, surtout quand on passe de 0 à 25 000 clients en aussi peu de temps et qu’on met beaucoup d’efforts pour avoir un service client réactif. Nicolas Reboud, le CEO de Shine le dit lui même dans son article :

Nos experts répondent à plus de 3 000 questions liées à l’administratif par mois ! Sans compter plusieurs heures au téléphone par semaine avec l’URSSAF et les services des impôts pour vous faire gagner du temps.

Ainsi, il paraissait évidemment que Shine devrait un jour revoir son business model si elle voulait continuer à offrir cette qualité de service et proposer de nouvelles fonctionnalités.

Parmi les choix de business model, Shine suit la tendance actuelle des néobanques : un abonnement mensuel (faible), et pas de frais cachés (notamment pas de commission de mouvement).

Et si je suis déjà client ?

Pas de panique, Shine annonce que les comptes des clients existants conserveront leurs conditions tarifaires, à savoir un abonnement gratuit.

Nous faisons confiance à Shine, mais nous surveillerons malgré tout les évolutions sur ce sujet. Ainsi, nous regretterions l’arrivée dans un second temps de clauses comme par exemple une période d’inactivité maximum ou tout autre raison de clôturer un compte gratuit. On y croit peu compte tenu de ce qu’a montré Shine jusqu’à aujourd’hui, mais on ne sait jamais.

Notez cet article

/ 5. Votes :

Tags :