Juridique

EIRL, EURL, SASU : comparatif des structures unipersonnelles

Tableau comparatif des 3 structures unipersonnelles

EIRL, EURL ou SASU : comment choisir ? Ces statuts juridiques permettent tous les 3 d’exercer seul votre activité indépendante. À travers ce tableau comparatif, découvrez leurs spécificités pour bien faire votre choix.

Zoom sur 2 critères de choix principaux entre EIRL, EURL et SASU

Entreprise individuelle ou société ?

1ère différence entre EIRL, EURL et SASU : vous êtes entrepreneur individuel en EIRL, alors que l’EURL et la SASU sont des sociétés commerciales. En pratique, cette différence a peu d’impact. Notez néanmoins que :

  • Vous devrez rédiger des statuts de société en EURL et en SASU, ce qui complexifie légèrement les démarches de création.
  • En société, vous bénéficiez d’une crédibilité sensiblement accrue auprès de vos partenaires commerciaux.
  • En EIRL, vous ne pourrez pas vous associer ni faire entrer des investisseurs.
À retenir En EIRL, EURL et SASU, votre responsabilité est limitée. C’est-à-dire que votre patrimoine personnel est protégé en cas de faillite.

Le régime micro en EIRL et en EURL

En-dessous des seuils légaux (170 000 € pour la vente de produits, 70 000 € pour les prestations de services et professions libérales), vous pouvez opter pour le régime de la micro-entreprise que ce soit en EIRL ou EURL. Cette possibilité n’est par contre pas ouverte en SASU.

Rappels des avantages du micro-social et micro-fiscal :

  • Les formalités de déclarations sociales et fiscales sont beaucoup plus simples.
  • Les cotisations sociales et la fiscalité sont allégées en micro-entreprise.

Si vous avez beaucoup de frais professionnels, en revanche, le régime micro n’est pas forcément avantageux. Prenez conseil auprès d’un expert-comptable pour optimiser vos coûts !

Tableau comparatif EIRL / EURL / SASU pour bien choisir

Vos 5 options pour lancer seul votre activité : EIRL, EIRL au régime micro, EURL, EURL au régime micro ou SASU.

EIRLEIRL au régime microEURLEURL au régime microSASU
Formalités de créationSimplesSimplesComplexesComplexesComplexes
Rapidité de créationTrès rapideTrès rapideRapideRapideRapide
Coût de créationPayantGratuitPayantPayantPayant
ComptabilitéComplexeTrès simpleComplexeComplexeComplexe
Régime fiscalIR ou ISImpôt sur le revenuIR ou ISImpôt sur le revenuIS, option IR pour 5 ans maximum
Régime socialRégime des TNSDéclarations simplifiéesRégime des TNSDéclarations simplifiéesRégime assimilé salarié
Taux des cotisationsMoyenFaibleMoyenFaibleMoyen
Cotisations si CA nulOuiNonOuiNonNon
Limite de CA (services)Illimité70 000 € / anIllimité70 000 € / anIllimité
Limite de CA (vente de biens)Illimité170 000 € / anIllimité170 000 € / anIllimité
Possibilité de s’associerNonNonOui (en SARL)Oui (en SARL)Oui (en SAS)
Comparatif EIRL, EURL et SASU

Les différences à la loupe

Les formalités de création

Créer une EIRL est plus rapide et plus simple : pas besoin de rédiger des statuts, ni de publier une annonce légale, il suffit de remplir le formulaire P0 CMB. L’immatriculation d’une EURL ou d’une SASU est légèrement plus contraignante.

Ici vous aurez deux options :

  • Faire appel à un professionnel du droit (avocat, juriste, expert-comptable…)
  • Faire appel à un site spécialisé dans la création d’entreprise en ligne (Legaltech)

La première option est peu utilisée dans le cas de création d’EI(RL), plutôt simples (contrairement aux sociétés). Les sites spécialisés comme Legalstart ou Portail Auto-Entrepreneur sont davantage utilisés, car ils vous permettent de créer votre entreprise rapidement et à bas prix.

Comparez les acteurs du juridique
Économisez jusqu’à 40% sur vos formalités juridiques

La comptabilité

Votre comptabilité est très sommaire en EIRL au régime micro : vous vous contentez de facturer en bonne et due forme. Les autres statuts juridiques vous imposent de respecter certaines formalités plus contraignantes : établissement, approbation et dépôt des comptes annuels principalement.

Le régime d’imposition

En micro-entreprise (EIRL ou EURL), vous êtes obligatoirement soumis à l’IR. Les autres statuts vous permettent de choisir entre IR et IS, pour optimiser votre fiscalité. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un expert-comptable pour bien choisir.

Le régime de TVA

Franchise en base ou régime réel : le régime de TVA n’est pas un critère de choix entre EIRL, EURL et SASU. Il dépend en effet du montant de votre CA.

Comparez les experts-comptables en ligne
Trouvez l’expert-comptable en ligne adapté à vos besoins

Le régime social

Le régime social est un critère de choix qui peut être déterminant.

  • En EIRL et EURL au régime micro-social, vos cotisations sociales sont plus faibles (12,8 % pour la vente de produits, 22 % pour la prestation de services et les activités libérales).
  • En EIRL et EURL sans option au régime micro, vos cotisations sont calculées sur vos bénéfices + rémunérations si vous êtes à l’IR, et sur vos rémunérations (dividendes inclus) si vous êtes à l’IS. Le taux est supérieur au taux du régime micro, mais inférieur au taux de cotisations en SASU.
  • En SASU, en tant que président rémunéré, vous payez environ 70 % de vos rémunérations.

La croissance de votre activité

Vous envisagez de développer votre activité rapidement et dans une large mesure ? L’EURL et la SASU sont recommandées : en tant que sociétés commerciales, elles vous permettent en effet de vous associer. La SASU est d’autant plus recommandée qu’elle se prête à l’entrée d’investisseurs dans des conditions assouplies, à prévoir au moment de la rédaction de vos statuts. Pour aller plus loin sur ce sujet, n’hésitez pas à regarder notre tableau comparatif des différents statuts juridiques ou bien à lire nos articles plus spécifiques :

FAQ

EIRL, EURL ou SASU : quelles aides financières ?

Peu importe votre statut, vous pouvez demander des aides à la création d’entreprise.

Comment passer d’EIRL à EURL ou SASU ?

Vous souhaitez vous associer ? Vous ne pouvez pas transformer votre entreprise individuelle en société. Pour passer en EURL ou en SASU, vous devez fermer votre EIRL puis créer une société.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.