Activité

Peut-on créer un site internet avec les 500 euros d’aide pour les commerçants ?

Nos conseils pour utiliser les 500 euros d'aide directe pour les commerçants à bon escient.

En plein reconfinement, Bruno Lemaire a récemment annoncé une « aide directe aux commerçants qui veulent se digitaliser eux-mêmes ». L’idée est simple : un commerce sur trois seulement est digitalisé, et cette aide est là pour accélérer cette tendance. Mais peut-on seulement « se digitaliser soi-même » et créer un site internet pour 500 euros ?

Quelques rappels sur l’aide directe de 500 euros la création d’un site internet

Mise en place dans le cadre d’un plan de numérisation cette aide directe de 500 euros sera versée en janvier 2021 aux commerçants dont le magasin physique est fermé et aux professionnels de l’hôtellerie et la restauration qui souhaitent « se digitaliser eux-mêmes ». Derrière cette expression, l’idée est simplement de vous donner 500€ pour créer un site internet (soit une boutique en ligne, soit un site vitrine).

Elle sera versée dès janvier 2021 à 120 000 entreprises sur simple présentation de factures.

Comment créer un site internet pour moins de 500 euros ?

D’après Bruno Lemaire, créer son propre site internet pour un commerçant coûte dans les 1500 euros. Pour d’autres, l’aide est insuffisante et trop tardive. Quoi qu’il en soit, voici nos conseils pour ceux qui souhaitent profiter de l’aide de 500 euros pour créer leur boutique en ligne rapidement.

1. Adoptez le bon état d’esprit

Évidemment, pour 500 euros vous ne pourrez pas vraiment vous faire accompagner dans la création de votre site internet. Il va falloir commencer par adopter le bon état d’esprit et faire preuve de motivation. On sait que c’est dur dans ce contexte, mais vous êtes nombreux à ne pas avoir le choix. Il va sans doute falloir commencer par vous former. Vous pouvez commencer par lire notre guide sur comment créer une boutique en ligne, et vous tourner vers des formations gratuites, comme par exemple :

Coût total : du temps uniquement.

2. Choisissez le bon logiciel de création de site web

Pour rappel, vous disposez de 3 options pour créer votre site internet :

  • faire appel à un indépendant ;
  • faire appel à une agence ;
  • faire vous-même.

Vous allez donc devoir privilégier la dernière option si vous souhaitez rester sous la barre des 500 euros d’aide. Pour cela, il va falloir choisir le bon logiciel de création de site.

Voici quelques options pour créer une boutique en ligne :

  • Shopify : gratuit pendant 3 mois, puis à partir de 29€ par mois.
  • WiziShop : gratuit pendant 3 mois, puis à partir de 29€ par mois.
  • Weebly : gratuit pendant 1 mois puis à partir de 10€ par mois.
  • Prestashop : gratuit mais plus complexe à déployer sans aide.

Voici quelques options pour créer un site vitrine :

  • Wix : option gratuite et plans payants à partir de 4,5€ par mois.
  • Squarespace : gratuit pendant 1 mois puis à partir de 11€ par mois.

Une fois votre solution choisie, vous devrez choisir le template qui vous convient, et personnaliser vous-même le contenu des pages. Pour ceux qui ne sont pas vraiment à l’aise avec ces sujets, vous pouvez aussi vendre sur Facebook, mais vous ne serez sans doute pas éligible à l’aide de 500 euros pour les commerçants qui se digitalisent.

Coût total : entre 150 et 300€ par an et du temps

3. Équipez-vous d’outils pour vendre à distance

Privilégiez le paiement en ligne ou par téléphone en vous équipant des bonnes solutions :

  • une solution de paiement en ligne (soit une solution intégrée dans votre logiciel de création de site, soit une solution tierce) ;
  • un terminal de paiement comme iZettle permettant d’accepter les paiements à distance (lien, sms, mail, messagerie) ;
  • une solution de click and collect soit généraliste (SoLocal) soit sectorisée (Epicery) ;
  • une solution de livraison.

Coût total : variable. De nombreuses offres préférentielles en période de Covid qui vous permettent de rester sous la barre des 500 euros.

Le coût est souvent un pourcentage de votre chiffre d’affaires (paiement en ligne et terminal de paiement), ou bien un montant à répercuter sur vos ventes dans le cas de la livraison.

4. Privilégiez les leviers marketing « gratuits »

Créer sa boutique c’est bien, mais ce n’est absolument pas une finalité. Pour vendre, vous allez devoir faire venir les clients, et pour cela vous pouvez commencer par déployer un certains nombre de leviers marketing gratuits :

Alors, possible ou impossible de digitaliser un commerce indépendant pour moins de 500 euros ? À notre avis il est possible de commencer, afin de proposer des alternatives aux clients en période de confinement, et nous pensons que tout le monde peut y arriver à condition d’y passer un peu de temps, mais surtout d’adopter le bon état d’esprit.

Est-ce que l’aide suffit pour aller beaucoup plus loin ? Sans doute pas… Si vous souhaitez développer votre présence en ligne et vendre davantage ou augmenter le trafic sur votre point de vente en sortie de confinement, ces 500 euros d’aide proposés par Bruno Le Maire ne suffiront sans doute pas, mais c’est un autre sujet.

Guillaume Robez

Responsable éditorial

Guillaume est le co-fondateur d'independant.io. Sa spécialité ? Décrypter les offres, lire les conditions générales et les grilles tarifaires pour vous dénicher les meilleurs produits et services.